Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221146743
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 225 mm

Tu tueras le Père

Delphine Gachet (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 08/10/2015

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond...

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d’une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l’hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s’échapper. Pendant des années, son seul contact avec l’extérieur a été son mystérieux geôlier, qu’il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté…

« Le meilleur thriller de l’année » Il Corriere della Sera
« Un duo d’enquêteurs qui sort vraiment de l’ordinaire » Der Spiegel
« Un cauchemar additif » Elle (Espagne)

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221146743
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RobinLopez Posté le 12 Août 2021
    Wahoo quelle surprise !!!! Les 666 pages au premier abord m'ont fais peur !. Mais je n'ai pas su décrocher ! Un duo d'enquêteurs originales ce forme tout au long de ce roman. Les dialogues sont étincellants, fusants et drôles par moments !. Pas de gore ni de trash, une histoire envoûtante,maîtrisée. Un véritable turn over. Que de rebondissements. Du suspense, de l'angoisse, de l'action. Des personnages attachants. SANDRONE DAZIERI ressort des dossiers cachés "CIA, et sur les secrets de son pays, l'Italie" et c'est terrifiant.... Après libre à vous d'y croire ou non... Je vous recommande a 100% ce moment de lecture qui a su m'évader... Hâte de lire la suite, car c'est le 1er roman issue d'une trilogie.
  • SuWookChoow Posté le 29 Juin 2021
    Un thriller top, j'avais hâte de connaître la fin. L'auteur nous a fait une intrigue prenante et très bien menée, nous avons la réponse à toutes les questions que nous nous posons. L'enquête est menée par un duo magnifique, avec de bonnes répliques entre Danté et CC. Les personnages sont tellement bien d'écrit, mystérieux que nous pensons à chaque fois connaître le vilain (le père) ou son bras droit. Ce roman est vrai puzzle habilement mené jusqu'au dénouement finale. J'ai hâte de retrouver notre duo, dans la suite de leurs aventures.
  • Elusor Posté le 28 Janvier 2021
    Ouah, c'était du bon ! j'ai dévoré en quelques jours cette brique de presque 700 pages, le genre de thriller pour lequel vous rognez sur vos heures de sommeil parce que vous voulez savoir… La commissaire adjoint Colomba Caselli est tirée de son congé maladie (lequel fait suite à une opération qui a mal tourné - le Désastre-), par son vieux chef, qui lui demande d'enquêter sur une disparition d'enfant, en tandem avec un civil, Dante Torre, qui fut lui-même un enfant kidnappé. Vous en dire plus, ce serait criminel ! Sachez que ce polar est diablement intelligent, les personnages sont bien développés, surtout notre tandem, juste assez déjanté, l'intrigue n'a de cesse de rebondir, certes on n'échappe pas à certains des clichés du genre (la très belle enquêteuse, le vieux chef, le méchant chef, le collègue macho et compétitif), néanmoins en quantité buvable, enfin le dénouement n'est pas assorti de ces twists à la mode mais il n'est pas dénué de surprises ! du très bon divertissement à l'italienne !
  • HQL Posté le 17 Janvier 2021
    S’il y a en France depuis quelques années une vague littéraire sur le polar nordique, je dois bien avouer que mes lectures policières sont quasi exclusivement françaises ou américaines. Aussi, Tu tueras le père est un roman différent, puisque italien, et d’un auteur connu mais qui ne l’était pas de moi, Sandrone Dazieri, qui s’était fait connaître dans l’hexagone avec sa trilogie noire Sandrone Associé. L’enquête débute avec la disparition d’un enfant de 8 ans, dont le père est retrouvé errant au bord d’une route, et dont la mère est retrouvée décapitée dans une mise en scène sordide. Sur place est dépêchée la commissaire Colomba Caselli, qui terminait sa convalescence et n’avait toujours pas repris le service depuis un grave accident survenu lors d’une précédente enquête. Alors que tous s’accordent à penser que le père est à l’origine d’un drame familial, elle s’attache les services d’un civil pour le moins original, spécialisé en recherche de personnes disparues, afin de diriger son enquête sur une autre hypothèse. Elle travaillera donc avec Dante Torre, un homme qui lui même a été kidnappé dans son enfance et a passé plus de dix ans enfermé dans un silo, avec pour seul contact son ravisseur connu... S’il y a en France depuis quelques années une vague littéraire sur le polar nordique, je dois bien avouer que mes lectures policières sont quasi exclusivement françaises ou américaines. Aussi, Tu tueras le père est un roman différent, puisque italien, et d’un auteur connu mais qui ne l’était pas de moi, Sandrone Dazieri, qui s’était fait connaître dans l’hexagone avec sa trilogie noire Sandrone Associé. L’enquête débute avec la disparition d’un enfant de 8 ans, dont le père est retrouvé errant au bord d’une route, et dont la mère est retrouvée décapitée dans une mise en scène sordide. Sur place est dépêchée la commissaire Colomba Caselli, qui terminait sa convalescence et n’avait toujours pas repris le service depuis un grave accident survenu lors d’une précédente enquête. Alors que tous s’accordent à penser que le père est à l’origine d’un drame familial, elle s’attache les services d’un civil pour le moins original, spécialisé en recherche de personnes disparues, afin de diriger son enquête sur une autre hypothèse. Elle travaillera donc avec Dante Torre, un homme qui lui même a été kidnappé dans son enfance et a passé plus de dix ans enfermé dans un silo, avec pour seul contact son ravisseur connu comme étant Le Père. Aux côtés de cet original quasi autiste, et contre ses collègues et sa hiérarchie bien décidés à l’empêcher de poursuivre une enquête qu’ils jugent inutile, la commissaire Caselli devra explorer le passé de l’Italie afin de trouver la réponse à certaines questions, qui toutes finiront par la mettre sur la trace de cet individu jamais appréhendé, spécialisé dans le rapt d’enfants, que Dante Torre ne connaît que trop bien… Tu tueras le père est un bon polar, à la mise en scène bien équilibrée, écrit comme un scénario de film, avec différents rythmes qui accompagnent la lecture de ce pavé de plus de 500 pages. Si la première moitié est relativement addictive, j’ai été plutôt déçu par le dénouement de l’enquête et par ses justifications historiques que je ne dévoilerai pas, mais qui ont au moins l’avantage d’être originales et imprévisibles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mag1311 Posté le 22 Décembre 2020
    Tout commence par un fait divers sordide mais presque banal. De nos jours, un jeune garçon disparait lors d'un pique-nique familial, dans un parc près de Rome. Mais très rapidement, tout se complique. Alors que le père affolé signale la disparition de sa femme et de son fils, le cadavre de la mère est rapidement retrouvé, atrocement mutilé. Le père est réputé violent, et si les soupçons se portent d'instinct sur lui, rien n'est évident aux yeux du commissaire Ravene. C'est alors qu'il fait appel à Colomba, son adjointe pourtant en disponibilité suite à un choc post-traumatique. Il la supplie de revenir, et de s'adjoindre les conseils de Dante Torre, à l'histoire également chaotique. Lui-même enfant kidnappé 35 ans plus tôt, il est aussi connu comme "l'enfant du silo". Or Dante en est persuadé : le kidnappeur de l'enfant du Parc est "Le Père", le pervers responsable de son calvaire qui dura 11 ans, et qui l'a laissé profondément psychotique. L'histoire va mener le duo improbable mais attendrissant à travers l'Italie, sur un rythme soutenu (parfois trop !), une voie semée d'embuches par le Père, jusqu'à une fin plutôt inattendue. Un très bon thriller italien, dans la lignée de... Tout commence par un fait divers sordide mais presque banal. De nos jours, un jeune garçon disparait lors d'un pique-nique familial, dans un parc près de Rome. Mais très rapidement, tout se complique. Alors que le père affolé signale la disparition de sa femme et de son fils, le cadavre de la mère est rapidement retrouvé, atrocement mutilé. Le père est réputé violent, et si les soupçons se portent d'instinct sur lui, rien n'est évident aux yeux du commissaire Ravene. C'est alors qu'il fait appel à Colomba, son adjointe pourtant en disponibilité suite à un choc post-traumatique. Il la supplie de revenir, et de s'adjoindre les conseils de Dante Torre, à l'histoire également chaotique. Lui-même enfant kidnappé 35 ans plus tôt, il est aussi connu comme "l'enfant du silo". Or Dante en est persuadé : le kidnappeur de l'enfant du Parc est "Le Père", le pervers responsable de son calvaire qui dura 11 ans, et qui l'a laissé profondément psychotique. L'histoire va mener le duo improbable mais attendrissant à travers l'Italie, sur un rythme soutenu (parfois trop !), une voie semée d'embuches par le Père, jusqu'à une fin plutôt inattendue. Un très bon thriller italien, dans la lignée de Donato Carrisi, une belle découverte à lire sans tarder...
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.