Lisez! icon: Search engine
Tu tueras le Père
Delphine Gachet (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 08/10/2015
Éditeurs :
Robert Laffont

Tu tueras le Père

Delphine Gachet (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 08/10/2015

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente...

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond...

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d’une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l’hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s’échapper. Pendant des années, son seul contact avec l’extérieur a été son mystérieux geôlier, qu’il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté…

« Le meilleur thriller de l’année » Il Corriere della Sera
« Un duo d’enquêteurs qui sort vraiment de l’ordinaire » Der Spiegel
« Un cauchemar additif » Elle (Espagne)

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221146743
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782221146743
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CatF 26/05/2023
    J’avais repéré cet ouvrage… Je l’avais gardé de côté. Et puis enfin, je me suis décidé. Et là, grosse déception, je l’avais déjà lu. C’est pour cela qu’il m’attirait. Mais ça, c’était avant babelio, depuis je ne fais plus ce genre d’erreur… tout est inscrit là dans mes livres « à lire », dans mes « en-cours » où dans « lu »… Je me suis souvenu de tout… à peu près de l’essentiel du moins… De cet enfant enfermé, de la fin… Un très bon roman… Mais je ne sais pas pourquoi je n’ai pas envie de lire la suite… Peut-être après tout que la poursuite de cette œuvre m’attira.… Un jour… Sur les chemins arpentés de mes achats compulsifs… :-) Bonne lecture !
  • Roxanne78 04/05/2023
    Parfois, on demande juste à un bouquin de nous vider la tête, de nous changer les idées, de nous emmener ailleurs le temps de quelques heures. Un thriller addictif qui a plus que rempli son office car je vais lire la suite et retrouver avec plaisir les deux protagonistes.
  • petitepom 22/04/2023
    la personnalité de Dante apporte beaucoup à l'histoire, son parcours dramatique et traumatisant aide la police car c'est son ravisseur qu'il traque, et il a du apprendre à le cerner pendant sa longue détention alors qu'il était un enfant, donc il le connait ; mais seule la commissaire Casseli le croit et va suivre son instinct ; un récit glaçant qui tient bien en haleine jusqu'au bout.
  • Lilolaly 15/04/2023
    Histoire tordue : c'est un puzzle démoniaque #x1f479. De nombreux rebondissements et de multiples révélations donnent un très bon rythme à ce thriller de plus de 700 pages. On sent la présence du Père tout au long du livre. J'avais hâte de le découvrir ! . #x1f6a8 Je me suis vite attachée à cet improbable duo dans cette enquête tortueuse et certains personnages sont très obscurs.. . #x1f6a8 La plume de @sandronedazieri est incisive et fluide. . #x1f6a8 La suite, #tutueraslange, est dans ma PAL. . . #x1f6a8 Bref un très bon thriller !
  • Ellexa 12/04/2023
    En un mot ? Intense. Colomba, en convalescence après un tragique accident, est appelée sur une scène de crime particulière. Un enfant a disparu et tout accuse son père. Son supérieur lui demande de prendre contact avec une ancienne victime : Dante, afin de maximiser leurs chances de retrouver l'enfant. Dante, kidnappé et retenu pendant de longues années, souffre de stress, d'anxiété, de claustrophobie et autres joyeusetés, mais il sait décrypter les autres. Colomba, abîmée et en proie à des attaques de panique ne comprends pas pourquoi on fait appel à elle, et encore moins qu'on lui impose ce coéquipier. Leur affaire s'assombrit d'autant plus quand Dante trouve un étrange lien avec son histoire à lui. Depuis sa libération, il se sent surveillé et sait que son ravisseur est toujours là, dehors, même si personne ne le croit. Il a l'intime conviction que celui qu'il nomme le Père est à l'origine de la disparition de cet enfant. Tout joue contre le duo : l'impossibilité de cette théorie, leur fragilité mentale, les indices. Mais... si ils avaient raison ? Je me suis tout de suite reconnue dans les personnages de Dante et Colomba, entre l'anxiété et la dépendance au café, il aurait... En un mot ? Intense. Colomba, en convalescence après un tragique accident, est appelée sur une scène de crime particulière. Un enfant a disparu et tout accuse son père. Son supérieur lui demande de prendre contact avec une ancienne victime : Dante, afin de maximiser leurs chances de retrouver l'enfant. Dante, kidnappé et retenu pendant de longues années, souffre de stress, d'anxiété, de claustrophobie et autres joyeusetés, mais il sait décrypter les autres. Colomba, abîmée et en proie à des attaques de panique ne comprends pas pourquoi on fait appel à elle, et encore moins qu'on lui impose ce coéquipier. Leur affaire s'assombrit d'autant plus quand Dante trouve un étrange lien avec son histoire à lui. Depuis sa libération, il se sent surveillé et sait que son ravisseur est toujours là, dehors, même si personne ne le croit. Il a l'intime conviction que celui qu'il nomme le Père est à l'origine de la disparition de cet enfant. Tout joue contre le duo : l'impossibilité de cette théorie, leur fragilité mentale, les indices. Mais... si ils avaient raison ? Je me suis tout de suite reconnue dans les personnages de Dante et Colomba, entre l'anxiété et la dépendance au café, il aurait été difficile de taper plus juste. L'auteur prend un malin plaisir à nous balader, nous pousse à soupçonner tout et tout le monde jusqu'au grand final. On enchaîne les pages avec impatience, on veut savoir. On doit savoir. On partage l'urgence ressentie par les deux héros, leurs émotions. Un réseau très vaste, une toile où sont engluées beaucoup de choses et qui garde son lot de mystères. Tout est savamment dosé pour nous pousser à continuer, c'est une réussite !
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.