RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            U4 Koridwen

            Syros
            EAN : 9782748516586
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 300
            Format : 154 x 225 mm
            U4 Koridwen

            Collection : Roman Grand format
            Série : U4.
            Date de parution : 27/08/2015
            « Je m’appelle Koridwen. Ce rendez-vous, j’y vais pour savoir qui je suis. »
            Koridwen est la dernière survivante d’un hameau de Bretagne. Avec l’aide du vieux Yffig, elle a inhumé les neuf autres habitants du coin. Puis le vieux Yffig est mort à son tour, et Koridwen l’a enterré lui aussi. Avant de mourir, la mère de Kori lui a confié une enveloppe... Koridwen est la dernière survivante d’un hameau de Bretagne. Avec l’aide du vieux Yffig, elle a inhumé les neuf autres habitants du coin. Puis le vieux Yffig est mort à son tour, et Koridwen l’a enterré lui aussi. Avant de mourir, la mère de Kori lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d’un long voyage et de mondes parallèles, fait si étrangement écho au message reçu sur Warriors of Times que Koridwen est ébranlée malgré elle. Elle décide d’aller chercher son cousin Max et de se rendre avec lui en tracteur au rendez-vous à Paris.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782748516586
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 300
            Format : 154 x 225 mm
            Syros
            17.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Entredeuxlignes Posté le 12 Mars 2019
              Troisième livre que j'ai lu de cette saga, et mon avis est plutôt mitigée. Le personnage de Koridwen m'a tout simplement agacée tout au long du roman. Une sorte de petite fille pourrie gâtée qui ne sait pas ce qu'elle veut. Je n'ai également pas compris la fin qui lui est donnée. Une sorte de fin ouverte qui ne fourni aucune réponse à nos questions...
            • Marie2406 Posté le 15 Février 2019
              C'est le premier tome que je lis de cette série U4 Koridwen habite dans un petit village de Bretagne dont tous les habitants dont ses parents sont décédés victimes du virus U4. Devant les dangers qui la menacent elle décide de partir à Paris pour se rendre à un mystérieux rendez-vous fixé par Kronos à certains adeptes devenus Experts d'un jeu vidéo en ligne. Elle part avec son cousin Max à peine plus âgé qu'elle mais qui est déficient mental et sur lequel elle doit veiller. Mais Koridwen est pleine de ressources et avec l'aide de sa grand-mère décédée qui veille sur elle, de ses "potions magiques" et d"une comptine bretonne elle réussira à faire face à tous les obstacles qui se dressent devant elle. Pourra t-elle vraiment réussir à retourner dans le passé pour enrayer le virus à temps ? Jules, Yannis et Stéphane les autres Experts qu'elle finira par rencontrer à Paris pourront-ils l'aide dans sa quête ? Je vais lire les autres tomes consacrés à Jules, Yannis et Stéphane pour découvrir l'histoire de leur point de vue.
            • CDIJulesFerryJoinville Posté le 1 Février 2019
              Je trouve que ce livre est passionnant, émouvant, et romantique. On ne s'ennuie pas : plein d'événements s'enchainent et des moment d'amour. Mais j'ai été dégoutée d'apprendre la vérité sur Khronos... Mais c'est quand même à cause (ou grâce ) à lui que Koridwen va vivre cette aventure pour remonter dans le temps. Je classe ce livre parmi mes préférés.
            • iz43 Posté le 18 Décembre 2018
              Koridwen est le dernier tome que je lis de cette série pour le moins surprenante. 4 auteurs (francais), 4 fois la même histoire mais racontee du point de vue d un des personnages, 4 personnages qui se croisent. U4 est le nom d un virus qui a tué 90% de la population à part les ado. Dans ce tome, on suit koridwen une jeune bretonne fille de paysans et petite fille d une sinon sorcière, d une dame proche de la nature. Koridwen la rouquine est un sacré brin de jeune fille. Très courageuse, qui appuie sur la gâchette quand il faut ou vous plante un coup de fourche dans la jambe si besoin. Koridwen qui se lance sur les routes dans un vieux tracteur et une betaillere . Koridwen eaccompagnee de son cousin Max, se rend à Paris au rendez vous de kronos, pensant pouvoir remonter le temps pour empêcher l épidémie. Elle emmènera dans ses bagages l héritage de sa grand mere: des recettes bizarres , des formules et des légendes bretonnes. Tout cela va lui être utile pour survivre et bien autre chose. Elle croisera jules personnage que j ai adoré et yanis. Ce sera tendu entre Stéphane... Koridwen est le dernier tome que je lis de cette série pour le moins surprenante. 4 auteurs (francais), 4 fois la même histoire mais racontee du point de vue d un des personnages, 4 personnages qui se croisent. U4 est le nom d un virus qui a tué 90% de la population à part les ado. Dans ce tome, on suit koridwen une jeune bretonne fille de paysans et petite fille d une sinon sorcière, d une dame proche de la nature. Koridwen la rouquine est un sacré brin de jeune fille. Très courageuse, qui appuie sur la gâchette quand il faut ou vous plante un coup de fourche dans la jambe si besoin. Koridwen qui se lance sur les routes dans un vieux tracteur et une betaillere . Koridwen eaccompagnee de son cousin Max, se rend à Paris au rendez vous de kronos, pensant pouvoir remonter le temps pour empêcher l épidémie. Elle emmènera dans ses bagages l héritage de sa grand mere: des recettes bizarres , des formules et des légendes bretonnes. Tout cela va lui être utile pour survivre et bien autre chose. Elle croisera jules personnage que j ai adoré et yanis. Ce sera tendu entre Stéphane et elle. Si j ai eu un peu de mal au début avec les légendes bretonnes, je ne voyais pas trop où l auteur voulait en venir avec ces comptines bizarres et ce folklore, j ai adoré la fin que je n ai pas vu venir et je ne regrette vraiment pas d avoir lu koridwen en 4.
              Lire la suite
              En lire moins
            • OnTheMoon Posté le 20 Novembre 2018
              Après avoir lu le tome de Stéphane, je me suis décidée à lire l’aventure de Koridwen (les aventures des garçons passeront après, je n’oublie pas). Cette jeune fille Bretonne, s’occupant des animaux de la ferme familiale et sachant de ce fait à se servir des armes à feu, a un caractère plus ou moins maîtrisé. C’est une jeune fille très intelligente, mais qui peut nous sembler extrêmement étrange à cause de la mystification de son récit, de son histoire. Pour son voyage jusqu’à Paris, elle sera accompagné de Max. Son cousin ayant une légère déficience mentale. Ce qui n’avantage pas les situations de dangers proéminents à chaque coin de rue. Kori m’a semblé très cérébrale, et le fait qu’elle sache utiliser des armes à feu dans un monde apocalyptique est un atout majeur. Surtout quand on dispose d’un sang-froid à tout épreuve, comme elle. Elle a le sens de l’entraide et est amicale, prête à tendre sa main. Mais au fur et à mesure que les jours passent, que les dangers deviennent constants, Kori devient elle-même relativement dangereuse. Naît alors un courage démesuré, une gâchette devenue moins dure et une forme d’égoïsme. Elle se fond en réalité de plus en plus avec son propre personnage du... Après avoir lu le tome de Stéphane, je me suis décidée à lire l’aventure de Koridwen (les aventures des garçons passeront après, je n’oublie pas). Cette jeune fille Bretonne, s’occupant des animaux de la ferme familiale et sachant de ce fait à se servir des armes à feu, a un caractère plus ou moins maîtrisé. C’est une jeune fille très intelligente, mais qui peut nous sembler extrêmement étrange à cause de la mystification de son récit, de son histoire. Pour son voyage jusqu’à Paris, elle sera accompagné de Max. Son cousin ayant une légère déficience mentale. Ce qui n’avantage pas les situations de dangers proéminents à chaque coin de rue. Kori m’a semblé très cérébrale, et le fait qu’elle sache utiliser des armes à feu dans un monde apocalyptique est un atout majeur. Surtout quand on dispose d’un sang-froid à tout épreuve, comme elle. Elle a le sens de l’entraide et est amicale, prête à tendre sa main. Mais au fur et à mesure que les jours passent, que les dangers deviennent constants, Kori devient elle-même relativement dangereuse. Naît alors un courage démesuré, une gâchette devenue moins dure et une forme d’égoïsme. Elle se fond en réalité de plus en plus avec son propre personnage du jeu WOT, excepté que ses actes ne sont pas fictifs, mais bien réels. J’ai tout de même beaucoup aimé le personnage de Kori, et la relation de celle-ci avec son cousin Max. Cette histoire est très mystique. Il faut apprécier les histoire de sorcelleries, de contes ancestrales, ainsi que des prémonitions farfelues. Ayant le sentiment d’être guidée par sa grand-mère de l’au-delà, Kori multiplie ses questions sur son destin, et les cohérences plus qu’étrange entre les contes celtes (du druide) et ce qu’il lui arrive réellement. Ce qui est intéressant avec la série U4, c’est de découvrir la vie de chacun, leurs rencontres, leurs croisements… Mais surtout, pouvoir avoir une perspective différente, des sentiments/ émotions qui divergent selon nos personnages, face à ces mêmes situations. La rencontre entre les quatre personnages principaux par exemple ; J’ai trouvé amusant de pouvoir me rendre compte des pensées et des sentiments que pouvait ressentir chaque personnage face à un autre. Ces émotions divergents offre une vision nouvelle, que l’on ne soupçonneriez pas forcément. La fin de ce récit est vraiment étonnante, et soulève beaucoup de questions ! Hors pair, mais vraiment intéressant.
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
            Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !