En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Un château sur la Lune

        Hors collection
        EAN : 9782258092792
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 276
        Format : 154 x 240 mm
        Un château sur la Lune
        Le rêve brisé de Joséphine Baker

        Date de parution : 16/02/2012

        Prix de la Ville de Luc sur Mer 2013

        Le regard d'un fils adopté sur sa mère, le récit poignant de la vie d'une des grandes figures qui a marqué le XXème siècle par son talent, son dévouement et son engagement.

        Sous les paillettes et les costumes extravagants de cette star de la chanson et de la danse, se cache une femme de cœur et de courage à la destinée hors du commun. Résistante pendant la Seconde Guerre mondiale, engagée dans la lutte contre le racisme, Joséphine Baker est de tous les...

        Sous les paillettes et les costumes extravagants de cette star de la chanson et de la danse, se cache une femme de cœur et de courage à la destinée hors du commun. Résistante pendant la Seconde Guerre mondiale, engagée dans la lutte contre le racisme, Joséphine Baker est de tous les combats en faveur de l'égalité et de la justice entre les hommes.

        Au faîte de sa carrière, elle décide avec son mari Jo Bouillon d'adopter des enfants de nationalité et de religion différentes pour prouver au monde que la fraternité entre les peuples n'est pas une utopie. Et c'est au cœur du Périgord, au château des Milandes, qu'elle installe sa "tribu arc-en-ciel".

        Jusqu'au jour où ses dettes la rattrappent...

         

        Son fils adoptif, Jean-Claude Bouillon-Baker, avec une sensibilité à fleur de peau, nous livre un témoignage bouleversant et inédit sur sa mère en faisant le récit de son enfance. Il rend ainsi l'hommage le plus poignant qui soit à l'une des plus grandes figures du XXe siècle.

         

        Prix de la Ville de Luc sur Mer 2013

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258092792
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 276
        Format : 154 x 240 mm
        Hors collection
        19.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • fee-tish Posté le 22 Mars 2012
          Joséphine Baker racontée par Jean-Claude Bouillon-Baker, un de ses douze enfants adoptés ; voilà ce que nous propose les éditions Hors Collection. Celle qui chanta le célèbre « J’ai deux amours » et qui se produisit dans les plus grands cabarets, celle qui livra un combat contre la ségrégation et qui ne cessera de prouver que toutes les cultures et religions peuvent s’entendre ; cette femme s’appelle Joséphine Baker. Artiste connue et reconnue de son temps, cette petite américaine fit de la France sa patrie d’adoption. Ce qui m’a plu au premier abord avec ce livre, c’est incontestablement le fait qu’il soit écrit par un proche de Joséphine Baker, puisqu’il s’agit d’un de ses enfants. Et j’ai retrouvé dans le récit ce que j’attendais de cette particularité, à savoir une profonde tendresse et une admiration qui donnent un charme que les biographies didactiques n’ont pas. Le lecteur découvre l’artiste par son « rêve brisé », à savoir la cession de son château des Milandes, dans le Périgord, pour couvrir les dettes accumulées tout au long de sa vie. Or, ce domaine est devenu le symbole de sa « tribu arc-en-ciel » : une ribambelle d’enfants ; douze au total ; adoptés dans des... Joséphine Baker racontée par Jean-Claude Bouillon-Baker, un de ses douze enfants adoptés ; voilà ce que nous propose les éditions Hors Collection. Celle qui chanta le célèbre « J’ai deux amours » et qui se produisit dans les plus grands cabarets, celle qui livra un combat contre la ségrégation et qui ne cessera de prouver que toutes les cultures et religions peuvent s’entendre ; cette femme s’appelle Joséphine Baker. Artiste connue et reconnue de son temps, cette petite américaine fit de la France sa patrie d’adoption. Ce qui m’a plu au premier abord avec ce livre, c’est incontestablement le fait qu’il soit écrit par un proche de Joséphine Baker, puisqu’il s’agit d’un de ses enfants. Et j’ai retrouvé dans le récit ce que j’attendais de cette particularité, à savoir une profonde tendresse et une admiration qui donnent un charme que les biographies didactiques n’ont pas. Le lecteur découvre l’artiste par son « rêve brisé », à savoir la cession de son château des Milandes, dans le Périgord, pour couvrir les dettes accumulées tout au long de sa vie. Or, ce domaine est devenu le symbole de sa « tribu arc-en-ciel » : une ribambelle d’enfants ; douze au total ; adoptés dans des pays différents, élevés ensemble dans le respect de leur religion d’origine, afin de montrer que l’amour va au-delà de tous ces principes de culture et de couleur de peau. Après avoir conter cet évènement, l’auteur s’engage donc à nous faire le récit de la vie de sa mère par le début : son enfance dans les quartiers pauvres de Saint Louis, sa condition de noire dans un pays gangréné par la ségrégation, puis le début de sa carrière de danseuse dans une troupe itinérante et dans une comédie musicale, pour finir par être repérée par une américaine résidant à Paris, qu’elle va suivre. Dès lors, sa carrière va prendre un tournant : vedette de La Revue Nègre, sa carrière de star est lancée. Mais Joséphine Baker n’est pas qu’une danseuse et une chanteuse. Fière de son adoption par la France, elle luttera pour elle lors de la Seconde Guerre Mondiale, comme agent du contre-espionnage. De plus, elle est porteuse d’un idéal d’entente entre cultures et religions. Blessée par les souvenirs racistes de son enfance, elle va notamment soutenir Martin Luther King dans son combat et soutiendra les pauvres lors de nombreuses soupes populaires. J’ai été charmée par cette approche, mais en même temps, Jean-Claude Bouillon-Baker n’est pas dupe. Aussi aimée qu’elle pensait être, sa mère attirait aussi pour son argent. Beaucoup de bourgeoises se moquaient par-derrière. Sa condition de noire dans la France profonde ne cessera de faire jaser. Par ses souvenirs d’enfants, l’auteur nous évoque Joséphine-maman, une femme dévouée corps et âme à des bambins qu’elle chérit plus que tout. Une « tribu arc-en-ciel » où les allusions péjoratives à la couleur de peau ou l’origine culturelle sont très sévèrement punies ; Jean-Claude s’en souvient encore ! Quoiqu’il en soit, on devine l’amour au sein de cette fratrie, un rêve abouti, puisqu’aujourd’hui, presque quarante ans après la mort de leur mère, les onze frères et sœurs encore en vie se côtoient tous. Quelques mots sur le style de l’auteur qui est très agréable à la lecture. Fluide et sentimental, avec une pointe de nostalgie. Pour les amoureux de ses figures féminines qui s’illustrèrent dans la première partie du XXe siècle, par leur beauté et leur engagement, je vous conseille cet ouvrage biographique sur une fillette de Saint-Louis devenue une star mondiale.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "(Ce) livre est un témoignage très personnel et presque intimiste sur le parcours et la personnalité de sa mère. Une icône internationale certes, mais dont l’exubérance scénique masquait une sensibilité à fleur de peau."

        Philippe Triay / France TV - Culturebox

        "Un destin exceptionnel et hors du commun d’artiste engagée à redécouvrir, raconté ici à travers 240 pages, avec sensibilité à fleur de peau, par un de ses très proches. Ce portrait émouvant et cette extraordinaire leçon de vie ont tout leur sens aujourd’hui."

        Sortiz
        Toute l'actualité des éditions Hors Collection
        Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com