RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un lapin peut changer une vie

            Syros
            EAN : 9782748525076
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 150 x 220 mm
            Un lapin peut changer une vie

            Collection : Hors collection
            Date de parution : 08/02/2018
            Avoir envie de tout plaquer pour changer de vie, ça arrive à n'importe qui. Parfois même à une famille entière !
             
            Chez les Ribout, il y a...
            Agathe, l’aînée indomptable qui, par inadvertance, se retrouve molle comme une guimauve face à un garçon.
            Mais aussi...
            Paul, le père qui fait semblant d’aller travailler et n’ose avouer où il passe réellement ses journées. Emmanuelle, la mère qui préfère dessiner des plats mijotés que les cuisiner....
            Chez les Ribout, il y a...
            Agathe, l’aînée indomptable qui, par inadvertance, se retrouve molle comme une guimauve face à un garçon.
            Mais aussi...
            Paul, le père qui fait semblant d’aller travailler et n’ose avouer où il passe réellement ses journées. Emmanuelle, la mère qui préfère dessiner des plats mijotés que les cuisiner. Alicia, la cadette « première de la classe » devenue « paria » à cause d’une sombre histoire de poux.
            Et last but not least...
            Django, le lapin qui va tout changer !
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782748525076
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 150 x 220 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Colibrille Posté le 13 Février 2019
              Tout comme la couverture d'un livre, le titre a pour moi de l'importance. Preuve en est avec ce roman de Sandrine Kao dont le titre m'a immédiatement interpellée par son originalité. Bien qu'elle aborde de nombreux thèmes sensibles comme l'immigration, la précarité et le chômage, l'intrigue reste malgré tout légère et enlevée. Pas forcément évidemment vu les sujets abordés, mais la joyeuse galerie de personnages permet d'apporter une touche de fantaisie, un grain de folie à l'ensemble. Je me suis tout de suite prise d'affection pour la famille Ribout. J'ai aimé leur solidarité, leur fibre artistique et leur joie de vivre en dépit des épreuves qu'ils traversent. Par moment, l'intrigue m'a rappelé un des romans de Marie-Aude que j'aime énormément : "Papa et maman sont dans un bateau". Je pense que ce roman a tout pour séduire ceux qui aiment les belles histoires de famille où l'amour et la solidarité triomphent des préjugés.
            • Colibrille Posté le 13 Février 2019
              Tout comme la couverture d'un livre, le titre a pour moi de l'importance. Preuve en est avec ce roman de Sandrine Kao dont le titre m'a immédiatement interpellée par son originalité. Bien qu'elle aborde de nombreux thèmes sensibles comme l'immigration, la précarité et le chômage, l'intrigue reste malgré tout légère et enlevée. Pas forcément évidemment vu les sujets abordés, mais la joyeuse galerie de personnages permet d'apporter une touche de fantaisie, un grain de folie à l'ensemble. Je me suis tout de suite prise d'affection pour la famille Ribout. J'ai aimé leur solidarité, leur fibre artistique et leur joie de vivre en dépit des épreuves qu'ils traversent. Par moment, l'intrigue m'a rappelé un des romans de Marie-Aude que j'aime énormément : "Papa et maman sont dans un bateau". Je pense que ce roman a tout pour séduire ceux qui aiment les belles histoires de famille où l'amour et la solidarité triomphent des préjugés.
            • ramettes Posté le 8 Juin 2018
              Avec un titre aussi énigmatique je ne pouvais qu’être attirée ! On découvre rapidement qu’une bien sympathique famille qui traverse des crises… Le père a quitté son travail au bord du burn-out sans en vraiment en informer sa famille. Heureusement que sa femme est attentive et qu’elle a de la jugeote. Elle est fine, elle va prendre les choses en mains pour économiser et laisser du temps à son mari de se retourner. Elle va chercher des solutions mais son travail en free lance ne fonctionne pas trop et son nouvel hobby ne lui rapporte rien. Elle cherche à se reconvertir. Va-ton assister à la fin d’un couple ? est-ce la descente aux enfer au niveau financier ? Ce roman traite d’une nouvelle préoccupation de notre société. S’il y a quelques décennies on faisait carrière dans la même boîte en gravissant plus ou moins les échelons, c’est pratiquement fini de nos jours. Il faut être flexible, mobile, en perpétuel renouvellement. Ces deux parents réfléchissent chacun de son côté à comment retrouver leurs rêves et l’enthousiasme nécessaire pour rebondir avec deux enfants encore scolarisés. Ce sont deux artistes qui avaient pris à l’âge adultes des voies plus raisonnables … Il... Avec un titre aussi énigmatique je ne pouvais qu’être attirée ! On découvre rapidement qu’une bien sympathique famille qui traverse des crises… Le père a quitté son travail au bord du burn-out sans en vraiment en informer sa famille. Heureusement que sa femme est attentive et qu’elle a de la jugeote. Elle est fine, elle va prendre les choses en mains pour économiser et laisser du temps à son mari de se retourner. Elle va chercher des solutions mais son travail en free lance ne fonctionne pas trop et son nouvel hobby ne lui rapporte rien. Elle cherche à se reconvertir. Va-ton assister à la fin d’un couple ? est-ce la descente aux enfer au niveau financier ? Ce roman traite d’une nouvelle préoccupation de notre société. S’il y a quelques décennies on faisait carrière dans la même boîte en gravissant plus ou moins les échelons, c’est pratiquement fini de nos jours. Il faut être flexible, mobile, en perpétuel renouvellement. Ces deux parents réfléchissent chacun de son côté à comment retrouver leurs rêves et l’enthousiasme nécessaire pour rebondir avec deux enfants encore scolarisés. Ce sont deux artistes qui avaient pris à l’âge adultes des voies plus raisonnables … Il ne faut pas oublier que c’est un roman jeunesse, alors allons voir ce qu’il en est des deux filles ! La fille aînée est en plein dans les premiers émois amoureux. Elle a la fibre artistique, mais elle tâtonne dans le milieu musical : guitare, écriture de chansons… Elle fait une rencontre grâce à son groupe qui se produit dans un petit café et sa vie change de chemin… La seule qui semble plus terre à terre et qui entre dans le moule de la société c’est la petite de 10 ans. Elle ne voit rien de ce qui se passe dans sa famille. Tout ce qui compte c’est l’école, les bons résultats et ses amies. Et voilà qu’un petit grain de sable vient tout chambouler ou est-ce un pou ou un lapin ? Un changement de perspective peux vous faire voir les choses différemment. Nous voyons donc la vie de quatre membres d’une même famille basculer. Ne croyais pas que Sandrine Kao après avoir joué avec ses personnages va les laisser souffrir. Non, elle va juste entrer de nouvelles données dans l’équation. Elle va provoquer des situations assez cocasses, tendres et lumineuses. Qui va retomber sur ses pieds ? Et comment ? Qui va s’ouvrir aux autres et voir sa vision du monde changée ? Qui va trouver sa voie ? Qui va s’adapter à cette nouvelle vie et comment ? Que vient faire cette histoire de lapin ? ça c’est une longue histoire qu’il faut découvrir au fil des pages. Tous les personnages vont grandir en quelques semaines et apprendre que les différences peuvent se conjuguer. On est tous l’étranger d’un autre. Vous pouvez rejeter l’autre ou lui vous rejeter. Ce faire accepter par l’autre n’est pas une évidence. Écouter les désirs de l’autre, donner l’envie à l’autre. Tendre la main et savoir prendre la main qu’on nous tend. Il y a l’idée de réciprocité. Ce n’est pas donnant donnant. C’est mettre en commun les qualités de chacun. C’est un roman drôle et pétillant, tendre et émouvant. On va être emporté dans une folle farandole colorée où les têtes vont tourner. Cela reste assez réaliste, il y a de la logique, de l’optimisme et le petit grain de grain de folie quoi donne de l’audace.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Viictoriia Posté le 29 Mars 2018
              Suivez les tourments de la famille Ribout dans un roman positif, drôle et tendre, qui nous laisse aller à des réflexions sur le travail, la tolérance, et la culture Rom. Dans une histoire bien construite, découvrez le parcours de cette famille sur le point de changer de vie. Une lecture réjouissante !
            • EternelAdo Posté le 20 Février 2018
              Dans la famille Rabbit euh... pardon Ribout, je voudrais : Le père qui fait croire qu'il passe ses journées au travail alors qu'il a démissionné depuis plusieurs semaines. La mère, autrice illustratrice plutôt hasbeen qui passe son temps à imaginer et à dessiner des plats qu'elle partage sur son blog à défaut de pouvoir les cuisiner. Agathe, l’aînée, avec du talent pour la musique et le jardinage mais côté cœur ce n'est pas vraiment ça... Alicia la cadette, en CM2, a le vocabulaire d'une élève de troisième et des préjugés en veux-tu en voilà. Et le petit dernier, tout juste adopté : Django un lapin qui peut changer une vie... et même plusieurs! 🐇 Dès le titre, le ton est donné et on est sûr de passer un bon moment et avec le sourire en plus. Sandrine KAO nous fait suivre tour à tour les différents personnages de cette famille quelque peu déjantée. Mention spéciale pour la mère et la cadette qui l'emportent à mes yeux. Elles sont drôles et touchantes à la fois, j'ai beaucoup aimé! Avec une bonne dose d'humour, elle aborde des sujets de société aussi sérieux que la tolérance, la précarité ou la galère de retrouver un emploi... Dans la famille Rabbit euh... pardon Ribout, je voudrais : Le père qui fait croire qu'il passe ses journées au travail alors qu'il a démissionné depuis plusieurs semaines. La mère, autrice illustratrice plutôt hasbeen qui passe son temps à imaginer et à dessiner des plats qu'elle partage sur son blog à défaut de pouvoir les cuisiner. Agathe, l’aînée, avec du talent pour la musique et le jardinage mais côté cœur ce n'est pas vraiment ça... Alicia la cadette, en CM2, a le vocabulaire d'une élève de troisième et des préjugés en veux-tu en voilà. Et le petit dernier, tout juste adopté : Django un lapin qui peut changer une vie... et même plusieurs! 🐇 Dès le titre, le ton est donné et on est sûr de passer un bon moment et avec le sourire en plus. Sandrine KAO nous fait suivre tour à tour les différents personnages de cette famille quelque peu déjantée. Mention spéciale pour la mère et la cadette qui l'emportent à mes yeux. Elles sont drôles et touchantes à la fois, j'ai beaucoup aimé! Avec une bonne dose d'humour, elle aborde des sujets de société aussi sérieux que la tolérance, la précarité ou la galère de retrouver un emploi à un certain âge... Sans vous spoiler la fin, je regrette qu'elle n'ait pas été plus développée... J'ai quand même passé un agréable moment avec ce roman qui ravira de nombreux lecteurs et lectrices à partir de 11/12 ans. Rassurez-vous, adeptes de la cuniculiculture (fallait que je le place celui-là 😜) l'autrice nous parle aussi beaucoup de vos amis les lapins. Aux herbes, en civet, aux petits légumes... Il y en a pour tous les goûts! 😂 Vous pouvez aussi retrouver toute l'actualité de mon blog sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/eternelAdo
              Lire la suite
              En lire moins
            SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
            Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !