RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un manoir en Cornouailles

            Nil
            EAN : 9782841119608
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 130 x 205 mm
            Un manoir en Cornouailles

            Aline OUDOUL (Traducteur)
            Date de parution : 03/05/2018
            Une famille. Un secret. Un été tragique. Quatre vies bouleversées à jamais.
            « Une lecture obligatoire pour les fans de Kate Morton et Daphné du Maurier. » BookPage

            Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
            Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche...

            Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
            Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
            Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782841119608
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 130 x 205 mm
            Nil
            21.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Cassy Posté le 9 Janvier 2019
              Qu’on se le dise, la version Web de la couverture fait clairement grise mine par rapport à la couverture physique qui est sublime, et que je vous conseille d’aller voir de ce pas en librairie ! Un manoir en Cornouailles est l’histoire de deux femmes, séparées par plusieurs décennies. D’un côté, Amber, adolescente qui va passer un été 1968 des plus tragiques dans le manoir familial, Pencraw. De l’autre, Lorna, en 2018, est une trentenaire qui s’apprête à se marier et qui cherche un lieu de réception idyllique, en Cornouailles. Son choix va vite se porter sur Pencraw, un manoir en ruines qui l’attire inexorablement. On se doute que Pencraw cache bien des secrets et que les destins des deux femmes se croise quelque part. J’ai adoré cette lecture, l’histoire est sombre, parfois difficile mais tellement captivante ! Cela fait longtemps que je n’avais pas lu de roman se déroulant à huis-clos et cela m’a fait le plus grand bien. Un roman difficile à reposer et que je recommande pour vos longues soirées d’hiver !
            • chroniquesdesinabani Posté le 22 Décembre 2018
              J’ai pris beaucoup plus de plaisir à lire le récit axé sur le passé que celui sur le présent. Dès que le chapitre des souvenirs se clôture, on a toute de suite envie d’y retourner. Les membres la famille Alton sont attachants. J’ai pris beaucoup de plaisir à les suivre et à découvrir leur histoire. La tristesse, l’angoisse, l’amertume ont souvent été présentes dans ma lecture. Même si j’ai moins accroché au récit sur le présent, je trouve que les informations données dans les deux époques étaient complémentaires.
            • stefart0 Posté le 6 Décembre 2018
              Un très joli roman sur le passé et ses secrets de famille. Les personnages sont très attachants et le Manoir de Pencraw est un personnage à lui-même. Amber 1968, Lorna 2018 et au milieu cette demeure. Amber est une jeune fille de 14 ans en 1968 et avec ses parents et ses frères et sœurs, le manoir est leur lieu de vacance. Seulement un jour, un drame surgit et la tristesse s'abat sur cette famille qui respirait tant le bonheur. En 2018, Lorna et son fiancé recherche un endroit pour leur futur mariage. Lorna est de suite envoûtée par le manoir de Pencraw alors que celui-ci tombe en ruine. Quel lien unis ces deux personnes en ce lieu ? L'histoire est bien menée et le mystère perdure jusqu'à la fin.
            • Angelivre Posté le 20 Septembre 2018
              Il m'a fallu un peu de temps pour "accrocher", puis quand les fils de cette toile se sont dessinés, j'ai été happée par ce roman. En lectrice passionnée de Daphné du Maurier, je ne pouvais pas passer à côté de cette histoire, alors j'ai persévéré et je ne suis pas déçue. Le roman est construit autour de deux personnages féminins qui évoluent à deux époques différentes, pourtant j'ai eu le sentiment que le personnage principal de Un Manoir en Cornouailles était le manoir lui-même, dépositaire et témoin d'une histoire passée et présente. Eve Chase a su donner une âme à cette bâtisse qui prend vie au fil des descriptions, des anecdotes, des sentiments des protagonistes à son égard. L'auteur a su donner du relief à ses personnages, riches de leurs qualités, mais aussi de leurs défauts et de leurs erreurs. Loin d'être lisses, ils affichent leur bonté tout autant que leur cruauté. Même si j'avais déjà deviné la fin du roman, mon plaisir n'en a pas été entaché. En revanche, ma note n'est pas maximum, à cause de certains clichés comme ceux autour du personnage de Caroline. Par chance, les joies et les drames se succèdent de telle manière qu'ils rythment... Il m'a fallu un peu de temps pour "accrocher", puis quand les fils de cette toile se sont dessinés, j'ai été happée par ce roman. En lectrice passionnée de Daphné du Maurier, je ne pouvais pas passer à côté de cette histoire, alors j'ai persévéré et je ne suis pas déçue. Le roman est construit autour de deux personnages féminins qui évoluent à deux époques différentes, pourtant j'ai eu le sentiment que le personnage principal de Un Manoir en Cornouailles était le manoir lui-même, dépositaire et témoin d'une histoire passée et présente. Eve Chase a su donner une âme à cette bâtisse qui prend vie au fil des descriptions, des anecdotes, des sentiments des protagonistes à son égard. L'auteur a su donner du relief à ses personnages, riches de leurs qualités, mais aussi de leurs défauts et de leurs erreurs. Loin d'être lisses, ils affichent leur bonté tout autant que leur cruauté. Même si j'avais déjà deviné la fin du roman, mon plaisir n'en a pas été entaché. En revanche, ma note n'est pas maximum, à cause de certains clichés comme ceux autour du personnage de Caroline. Par chance, les joies et les drames se succèdent de telle manière qu'ils rythment le récit et m'ont incitée à poursuivre ma lecture. Il me reste une question à laquelle l'auteur n'a pas répondu (je la garde pour moi, afin de ne pas spoiler la fin) et cela me chagrine un peu dans le sens où Eve Chase semble avoir usé d'une ruse utile pour une partie de l'histoire, puis l'avoir occultée, laissant penser qu'elle ne savait pas comment s'en dépêtrer... Je ne cherche pas forcément à démêler toute l'histoire, mais ce point reste bancal.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Annette55 Posté le 16 Septembre 2018
              " Serais- je tombée malgré moi dans "le terrier des lapins noirs" du vieux manoir de Pencraw, en Cornouailles, grandiose et déroutant, caché dans les broussailles, sous la voûte des arbres ? Je me suis curieusement attachée à cette histoire insolite et attachante, cette maison en ruines dite des "lapins noirs ", en 1968, où toute la famille Alton élit domicile l'été pour les vacances alors qu'ils habitent à Londres ..... Au sein de la vieille demeure le temps s'arrête . Toutes les pendules sont déréglées et le toit fuit en cas d'orage . Les tuyaux cliquettent toute la nuit, pas de télévision bien sûr, la vieille TSF grince quand on la branche. Il ne s'y passe jamais grand- chose mais les livres aident à tuer le temps ...... Maman est une flamboyante américaine , rousse, belle et tendre dont papa est passionnément amoureux . Amber , une des deux héroïnes principales de cet ouvrage est la jumelle de Toby, quatorze ans , suivent Barney , six ans et et la petite Killy , quatre ans .........jusqu'au drame qui vient bouleverser la vie de ce petit monde et arrêter le temps à jamais . Trente ans plus tard, Lorna, deuxième... " Serais- je tombée malgré moi dans "le terrier des lapins noirs" du vieux manoir de Pencraw, en Cornouailles, grandiose et déroutant, caché dans les broussailles, sous la voûte des arbres ? Je me suis curieusement attachée à cette histoire insolite et attachante, cette maison en ruines dite des "lapins noirs ", en 1968, où toute la famille Alton élit domicile l'été pour les vacances alors qu'ils habitent à Londres ..... Au sein de la vieille demeure le temps s'arrête . Toutes les pendules sont déréglées et le toit fuit en cas d'orage . Les tuyaux cliquettent toute la nuit, pas de télévision bien sûr, la vieille TSF grince quand on la branche. Il ne s'y passe jamais grand- chose mais les livres aident à tuer le temps ...... Maman est une flamboyante américaine , rousse, belle et tendre dont papa est passionnément amoureux . Amber , une des deux héroïnes principales de cet ouvrage est la jumelle de Toby, quatorze ans , suivent Barney , six ans et et la petite Killy , quatre ans .........jusqu'au drame qui vient bouleverser la vie de ce petit monde et arrêter le temps à jamais . Trente ans plus tard, Lorna, deuxième héroïne , cherche le manoir des"lapins noirs " où elle a séjourné enfant pour s'y marier avec Jon. Inexplicablement tout dans cette vieille demeure le lui rappelle et l'attire ........ De facture classique ce roman d'amour et de secrets enfouis, entremêle le récit de deux époques jusqu'au moment fatidique où tout s'éclaire en une seule voix ....... Malgré un petit manque de rythme on s'attache au charme désuet de la bâtisse décrépie , à la spontanéité et à la vivacité d'Amber en 1968, au destin contrarié de Lorna qui se heurte aux détails bien mystérieux d'un passé qui lui échappe ........ Nous sommes entraînés par le talent incontestable de l'auteur dans une spirale prenante , attachante, entêtante lourde de drames, de mystères jusqu"au bout : un ouvrage que l'on ne lâche pas ...... C'est un livre bien écrit , subtil , teinté de mélancolie et de romantisme , pas convenu du tout, facile à lire entre deux ouvrages compliqués. L'écriture sobre et efficace au climat impénétrable autour de drames et de mensonges passés mêlés à l'insouciance des enfants nous fait passer un bon moment ..... À emmener dans sa valise aux prochaines vacances ......... Un premier opus à découvrir ou pas.........emprunté à cause du titre à la Médiathéque. Ce n'est que mon avis , bien sûr !
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            Aventurez-vous sur les rives du NiL
            Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !

            Lisez maintenant, tout de suite !