RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un manoir en Cornouailles

            Nil
            EAN : 9782841119608
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 130 x 205 mm
            Un manoir en Cornouailles

            Aline OUDOUL (Traducteur)
            Date de parution : 03/05/2018
            Une famille. Un secret. Un été tragique. Quatre vies bouleversées à jamais.
            « Une lecture obligatoire pour les fans de Kate Morton et Daphné du Maurier. » BookPage

            Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
            Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche...

            Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
            Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
            Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782841119608
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 130 x 205 mm
            Nil
            21.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MAPATOU Posté le 10 Juin 2019
              Les Editions 10-18 ont apposé sur la couverture d’ « Un manoir en Cornouailles » un bandeau » votre livre de l’été ». Mais je veux rassurer les lecteurs qui n’auraient pas le temps de le découvrir pendant les vacances, le charme de ce roman opérera aussi en automne ou en hiver, au coin du feu ! Lorna, la trentaine, est institutrice pour jeunes enfants. Elle est passionnée par son métier et tout ce qui est vintage : vêtements, chaussures, mobilier et maisons. Elle nage dans le bonheur car elle a trouvé l’homme de sa vie en la personne de Jon qu’elle va bientôt épouser. La jeune femme désire par dessus tout que son mariage soit célébré dans une vieille demeure. C’est une annonce sur internet qui lui a fait découvrir le Manoir de Pencraw en Cornouailles. La demeure paraît vieillotte à souhait et surtout, le prix est très attractif. Lorna, accompagnée de Jon, vient visiter le manoir et rencontre ainsi l’austère propriétaire Mme Caroline Alton et sa gouvernante Dill. Si la jeune femme est instantanément attirée et troublée par les lieux, Jon trouve la maison plutôt décatie et n’envisage pas un instant de se marier dans un tel endroit. Caroline Alton,... Les Editions 10-18 ont apposé sur la couverture d’ « Un manoir en Cornouailles » un bandeau » votre livre de l’été ». Mais je veux rassurer les lecteurs qui n’auraient pas le temps de le découvrir pendant les vacances, le charme de ce roman opérera aussi en automne ou en hiver, au coin du feu ! Lorna, la trentaine, est institutrice pour jeunes enfants. Elle est passionnée par son métier et tout ce qui est vintage : vêtements, chaussures, mobilier et maisons. Elle nage dans le bonheur car elle a trouvé l’homme de sa vie en la personne de Jon qu’elle va bientôt épouser. La jeune femme désire par dessus tout que son mariage soit célébré dans une vieille demeure. C’est une annonce sur internet qui lui a fait découvrir le Manoir de Pencraw en Cornouailles. La demeure paraît vieillotte à souhait et surtout, le prix est très attractif. Lorna, accompagnée de Jon, vient visiter le manoir et rencontre ainsi l’austère propriétaire Mme Caroline Alton et sa gouvernante Dill. Si la jeune femme est instantanément attirée et troublée par les lieux, Jon trouve la maison plutôt décatie et n’envisage pas un instant de se marier dans un tel endroit. Caroline Alton, sentant un client potentiel lui échapper, propose à la jeune femme de venir passer un week-end afin de se familiariser avec les lieux. Lorna, malgré l’avis contraire de son fiancé, décide d’accepter. Elle se sent envoûtée par le manoir, ressent une impression de déjà-vu et cherche à comprendre pourquoi. Je ne dévoilerai rien de plus quant à l’intrigue du roman qui successivement nous fait découvrir la famille Alton en 1968 et la découverte des lieux et de sa propre histoire de nos jours par Lorna. Amateurs d’histoires de famille, de secrets qui éclatent au grand jour, d’ambiance à l’anglaise, ce roman doit impérativement figurer dans votre PAL !
              Lire la suite
              En lire moins
            • LePamplemousse Posté le 5 Juin 2019
              J’aime bien les histoires de vieilles maisons qui recèlent des secrets de famille. Ce roman était donc le choix idéal pour une lecture de week-end distrayante, légère et avec un peu de suspense. Tout commence par les préparatifs d’un mariage et c’est par la journée du mariage en question que tout s’achèvera. Entre temps, on aura survolé trente ans et on aura découvert la vie mouvementée de toute une famille. L’intrigue se déroule en Cornouailles où Lorna cherche un endroit atypique pour organiser son futur mariage. Elle va découvrir le Manoir des lapins noirs et bien qu’en très mauvais état, elle va décider de s’y marier coute que coute. Les secrets que nous allons découvrir n’ont rien de bien originaux, on devine pas mal de détails bien avant la fin, mais l’histoire est agréable à lire et certains personnages sont assez ambivalents. L’auteur use de certaines facilités au niveau de l’intrigue, certains éléments nous sont révélés d’un coup alors qu’elle aurait eu l’occasion de la faire bien avant, mais bien sûr, cela nous aurait mis la puce à l’oreille et nous aurait permis de comprendre le fameux secret encore plus tôt. Les personnages ne sont pas vraiment travaillés, la psychologie est... J’aime bien les histoires de vieilles maisons qui recèlent des secrets de famille. Ce roman était donc le choix idéal pour une lecture de week-end distrayante, légère et avec un peu de suspense. Tout commence par les préparatifs d’un mariage et c’est par la journée du mariage en question que tout s’achèvera. Entre temps, on aura survolé trente ans et on aura découvert la vie mouvementée de toute une famille. L’intrigue se déroule en Cornouailles où Lorna cherche un endroit atypique pour organiser son futur mariage. Elle va découvrir le Manoir des lapins noirs et bien qu’en très mauvais état, elle va décider de s’y marier coute que coute. Les secrets que nous allons découvrir n’ont rien de bien originaux, on devine pas mal de détails bien avant la fin, mais l’histoire est agréable à lire et certains personnages sont assez ambivalents. L’auteur use de certaines facilités au niveau de l’intrigue, certains éléments nous sont révélés d’un coup alors qu’elle aurait eu l’occasion de la faire bien avant, mais bien sûr, cela nous aurait mis la puce à l’oreille et nous aurait permis de comprendre le fameux secret encore plus tôt. Les personnages ne sont pas vraiment travaillés, la psychologie est absente de ce roman. Une lecture facile et très agréable, mais que je vais oublier très vite, comme c’est le cas pour tous les romans un peu trop légers.
              Lire la suite
              En lire moins
            • stellade Posté le 29 Mai 2019
              Un roman qui a son côté intriguant: un manoir, des lapins et les Cornouailles... Le lecteur qui aime en plus les secrets, comme moi, fonce. Une mise en route assez tranquille mais délicieuse avec la "marmaille" Alton est chouette à lire. Le côté Lorna," je veux absolument me marier dans le manoir en ruine" laisse un peu perplexe et page 270 , ça décolle : Le lecteur est happé à son fauteuil jusqu'à la fin. Je ne suis pas déçue mais la trame du roman est un peu tortillée à mon goût. Mais à vous de vous faire votre avis. La fin ne m'a pas déçue...
            • Aloysius3993 Posté le 21 Mai 2019
              « Les deux choses ne sont pas liées, pourtant, tandis qu’elle tâte l’écorce friable, elles commencent à s’agiter dans le même recoin de sa tête et à se pourchasser comme des fantômes espiègles. » Ce roman est, en effet, construit sous la forme d’un passé/présent qui se rejoignent à la fin de l’œuvre. Une construction classique qui a son charme personnel. L’atout majeur du livre est son authenticité, la simplicité des scènes qui sont pourtant grandioses pour certaines. J’ai retrouvé dans ce texte, un peu du livre « Les grandes marées » de Jim Lynch : la proximité à la nature, la découverte d’espèces animales ou végétales propres au lieu de l’action … On découvre aussi les Cornouailles en plus d’une histoire addictive. Etrange mets local que la stargazy pie, littéralement : « tourte regarde-étoile » où des têtes de sardines sont plantées sur les bords de la tarte ! N’oublions cependant pas qu’il s’agit d’un roman gothique. L’ambiance devient de plus en plus oppressante au fil du livre. Certaines scènes sont surréalistes et amènent un aspect tout à fait dérangeant. Le style de l’auteur est fluide tout en étant sophistiqué. On retrouve des petites touches mutines comme de petits joyaux cachés... « Les deux choses ne sont pas liées, pourtant, tandis qu’elle tâte l’écorce friable, elles commencent à s’agiter dans le même recoin de sa tête et à se pourchasser comme des fantômes espiègles. » Ce roman est, en effet, construit sous la forme d’un passé/présent qui se rejoignent à la fin de l’œuvre. Une construction classique qui a son charme personnel. L’atout majeur du livre est son authenticité, la simplicité des scènes qui sont pourtant grandioses pour certaines. J’ai retrouvé dans ce texte, un peu du livre « Les grandes marées » de Jim Lynch : la proximité à la nature, la découverte d’espèces animales ou végétales propres au lieu de l’action … On découvre aussi les Cornouailles en plus d’une histoire addictive. Etrange mets local que la stargazy pie, littéralement : « tourte regarde-étoile » où des têtes de sardines sont plantées sur les bords de la tarte ! N’oublions cependant pas qu’il s’agit d’un roman gothique. L’ambiance devient de plus en plus oppressante au fil du livre. Certaines scènes sont surréalistes et amènent un aspect tout à fait dérangeant. Le style de l’auteur est fluide tout en étant sophistiqué. On retrouve des petites touches mutines comme de petits joyaux cachés entre les lignes… C’est un roman chaleureux, où l’on rejoint une fratrie soudée, tiraillée entre leurs rêves d’enfant et leurs poussées d’adulte. C’est dans ce chahut de vacances qu’ils rejoignent les Cornouailles, entre paysages boisés et vue marine. La quiétude est présente même si le rythme semble s’accélérer au fil du roman. Que se soit le deuil, l’amour, la fraternité … Tous s’emmêlent, s’affrontent pour finir par se combiner harmonieusement. Le récit mime le cours inébranlable de la vie qui ne laisse pas place aux tergiversations. Un peu comme si l’espace alloué s’amenuisait petit à petit jusqu’au choc final, l’ensemble figé selon une fresque particulière. J’ai beaucoup aimé ce roman chaleureux, aux parfums aussi bien iodés que boisés.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Miaka Posté le 20 Mai 2019
              J’ai découvert Un manoir en Cornouailles par le biais de mon représentant qui venait me le présenter. J’ai tout de suite été charmée par la couverture sublime proposée par 10/18. Et le résumé a su me convaincre que je tenais là, un roman à fort potentiel. J’ai donc très vite démarré ma lecture et je dois le dire, j’ai adoré ! Un vrai coup de coeur ! Un manoir en Cornouailles navigue entre deux époques. 1968 et le présent. Deux ambiances… L’une emplit de chagrin, l’autre, de secrets, lourds, dont le poids semble faire écrouler petit à petit l’imposante demeure. J’aime bien ce genre d’histoire. J’adore me prendre au jeu et tenter de deviner ce que l’auteur nous a préparé. Pour ce roman, j’ai vraiment pris plaisir à tenter de recouper les éléments pour trouver la vérité. Comme un bon polar, en moins glauque, quoique tragique tout de même (n’est-ce pas là l’origine de tous les plus sombres secrets de famille ?). Eve Chase a un talent certain pour emporter son lecteur et le faire voyager là où il ne s’y attend pas. L’histoire d’Amber a su m’émouvoir, tout comme celle de Lorna dans laquelle, je me suis un peu retrouvée. Deux femmes,... J’ai découvert Un manoir en Cornouailles par le biais de mon représentant qui venait me le présenter. J’ai tout de suite été charmée par la couverture sublime proposée par 10/18. Et le résumé a su me convaincre que je tenais là, un roman à fort potentiel. J’ai donc très vite démarré ma lecture et je dois le dire, j’ai adoré ! Un vrai coup de coeur ! Un manoir en Cornouailles navigue entre deux époques. 1968 et le présent. Deux ambiances… L’une emplit de chagrin, l’autre, de secrets, lourds, dont le poids semble faire écrouler petit à petit l’imposante demeure. J’aime bien ce genre d’histoire. J’adore me prendre au jeu et tenter de deviner ce que l’auteur nous a préparé. Pour ce roman, j’ai vraiment pris plaisir à tenter de recouper les éléments pour trouver la vérité. Comme un bon polar, en moins glauque, quoique tragique tout de même (n’est-ce pas là l’origine de tous les plus sombres secrets de famille ?). Eve Chase a un talent certain pour emporter son lecteur et le faire voyager là où il ne s’y attend pas. L’histoire d’Amber a su m’émouvoir, tout comme celle de Lorna dans laquelle, je me suis un peu retrouvée. Deux femmes, deux époques, deux destins incroyables. Parfaitement écrit, prenant de la première à la dernière page, Un Manoir en Cornouailles fait passer un excellent moment et dépayse. Idéal comme lecture détente, et parfait pour l’été qui approche !
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            Aventurez-vous sur les rives du NiL
            Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !

            Lisez maintenant, tout de suite !