Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258116955
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 132 x 198 mm

Un privé nommé Marlowe

Date de parution : 02/04/2015
Quatre nouvelles, quatre enquêtes de Philip Marlowe, le privé dur à cuire et désinvolte, immortalisé à l'écran par Humphrey Bogart.
Personnage fétiche de Raymond Chandler, Philip Marlowe est l'archétype du privé américain au grand cœur, incorruptible, courageux et dur à cuire. Il promène sa nonchalance et son ironie dans ces quatre enquêtes nerveuses et musclées, parmi les gangsters, les patrons de tripot, les flics corrompus et les beautés fatales.
Traductions intégrales,...
Personnage fétiche de Raymond Chandler, Philip Marlowe est l'archétype du privé américain au grand cœur, incorruptible, courageux et dur à cuire. Il promène sa nonchalance et son ironie dans ces quatre enquêtes nerveuses et musclées, parmi les gangsters, les patrons de tripot, les flics corrompus et les beautés fatales.
Traductions intégrales, nouvelles ou révisées.
Contient : 'Poissons rouges' - 'Vent rouge' - 'Les ennuis c'est mon problème' - 'Le crayon'
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258116955
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 132 x 198 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • johanndesgrouas Posté le 22 Août 2015
    Idéal pour compléter Les Enquêtes de Philip Marlowe de Raymond Chandler puisqu'il contient les nouvelles mettant en scène le détective privé le plus célèbre de la littérature policière, le recueil Un privé nommé Marlowe n'en a pas moins un titre trompeur. En effet, si les nouvelles "Les ennuis, c'est mon problème" et "Le Crayon" appartiennent bien au cycle Marlowe, ce n'est pas le cas des deux autres nouvelles "Poissons rouges" et "Vent rouge". Elles n'ont même pas pour personnage le policier Violets M'Gee qui apparaissait dans les romans avec Marlowe et dans certaines autres nouvelles sans le détective. Il aurait été plus cohérent de mettre dans ce recueil les nouvelles qui seront développées en roman par Chandler : "Du sang espagnol", "Le Rideau", "Un crime de jobard", "Le Jade du Mandarin", "L'Homme qui aimait les chiens", toutes associées pour donner Le Grand Sommeil ; "Le Jade du Mandarin" donnant également le roman Adieu, ma jolie ; ou "La Dame du lac", nouvelle avant d'être un roman éponyme. Quoiqu'il en soit, malgré le côté ronchon de cette critique, c'est toujours un plaisir de lire un romancier de la trempe de Chandler !
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.