Lisez! icon: Search engine

Un secret n'est jamais bien gardé

Presses de la cité
EAN : 9782258102392
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 470
Format : 140 x 225 mm
Un secret n'est jamais bien gardé

ANAIS BOKOBZA (Traducteur)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 06/06/2013

Fille spirituelle de Kay Scarpetta et de Bridget Jones, Alice Allevi, interne en dernière année de médecine légale à Rome, est de retour !

Si, aux yeux de la plupart des gens, Alice Allevi est une fille maladroite au cœur d’artichaut, pour l’inspecteur Calligaris, elle est surtout une enquêtrice hors pair. C’est donc sans hésiter qu’il lui confie une nouvelle affaire. Konrad Azais, écrivain de renom, a été retrouvé mort à son domicile. Quelque...

Si, aux yeux de la plupart des gens, Alice Allevi est une fille maladroite au cœur d’artichaut, pour l’inspecteur Calligaris, elle est surtout une enquêtrice hors pair. C’est donc sans hésiter qu’il lui confie une nouvelle affaire. Konrad Azais, écrivain de renom, a été retrouvé mort à son domicile. Quelque temps auparavant, l’homme avait adressé à ses enfants une lettre leur annonçant qu’il comptait les déshériter au profit d’une inconnue. Ses ayants droit l’auraient-ils éliminé avant que sa fortune ne leur échappe ?
Convaincu que la personnalité solaire d’Alice aidera les langues à se délier, Calligaris l’envoie sur le terrain interroger les proches de la victime. Prenant son rôle très à cœur, la jeune femme se plonge corps et âme dans cette affaire, et dans l’œuvre d’Azais. Elle ne tarde pas à découvrir que celui-ci entretenait des relations complexes avec feu Olivier Volange, son meilleur ami de jeunesse et écrivain raté…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258102392
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 470
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Un roman distrayant qui mélange habilement polar et secret de famille."

Le Soir magazine (Belgique)

"C'est bien construit, avec son lot de suspense, de légèreté et d'humour. On attend la suite..."

L'Alsace

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bleuchocolat Posté le 31 Mai 2015
    C'est un des premiers livres que je lis intégralement en italien ! Alors, ce n'est pas de la grande littérature, on est entre Kay Scarpetta et l'accro du shopping mais c'est avec plaisir qu'on suit les enquêtes d'Alice Allievi, étudiante en médecine légale et ses aventures sentimentales. Un petit roman de vacances, léger et distrayant.
  • Metehera Posté le 28 Avril 2015
    J'avais adorée le premier tome de cette auteure très prometteuse mais celui-ci ma un peu déçue mais j'ai tout de même appréciée ma lecture. Je recommande !
  • natachabouquine90 Posté le 20 Janvier 2015
    Une intrigue bien ficelée , des pages que l on dévore sans s en rendre compte. Seul petit bémol, on se perd un peu dans les personnages mais sinon ce roman est très bien construit et ce lit avec beaucoup de plaisir!
  • Mome35 Posté le 29 Décembre 2014
    Alessia Gazzola est devenue un phénomène de l'édition en Italie dès la sortie de son premier roman '' une mauvaise élève ''. Se servant de son métier de médecin légiste, elle a bâti son héroïne sur ses propres connaissances. Belle, pétulante, amoureuse de deux hommes dont l'un est un courant d'air et l'autre un supérieur hiérarchique mégalo et fanfaron, elle accumule les bourdes. Mais son intuition et son intelligence lui permettent de résoudre des énigmes policières. Le commissaire Calligaris se sert abondamment de cette enquêtrice en herbe curieuse et fouineuse. On passe un vrai bon moment avec Alice Azzola. Vivement le prochain opus.
  • cicou45 Posté le 4 Juin 2014
    Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard, ne connaissant pas du tout l'auteure ni même le premier ouvrage qu'elle avait publiée mais je peux d'ores et déjà affirmer que j'ai hâte de le découvrir. Après les cinquante premières pages au cours lesquelles j'ai eu un peu de mal à me plonger véritablement dans l'histoire (peut-être était-ce en raison de ma lacune concernant le fait de n'avoir pas lu le première ouvrage, d'où le raison pour laquelle j'avais l'impression d'être assommée par une fontaine de noms que je ne pensais jamais pouvoir me rappeler), j'avoue qu'une fois ce cap passé, je n'ai plus pu lâcher cet ouvrage. Alice est une jeune interne dans un Institut qui prolonge ses études en tant que médecin légiste. Aussi, est-elle on ne peut plus surprise lorsque l'inspecteur Calligaris fait appel à elle pour se joindre à l'enquête sur laquelle il plonge en ce moment, à savoir au départ une simple affaire pour prouver l'incapacité du célèbre écrivain Konrad Azais. Cependant, vous vous dotez bien que ladite affaire en question est loin de se révéler aussi simple qu'elle n'y paraît, surtout lorsque celui-ci est retrouvé mort quelque temps plus tard. Ses quatre enfants, Selina... Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard, ne connaissant pas du tout l'auteure ni même le premier ouvrage qu'elle avait publiée mais je peux d'ores et déjà affirmer que j'ai hâte de le découvrir. Après les cinquante premières pages au cours lesquelles j'ai eu un peu de mal à me plonger véritablement dans l'histoire (peut-être était-ce en raison de ma lacune concernant le fait de n'avoir pas lu le première ouvrage, d'où le raison pour laquelle j'avais l'impression d'être assommée par une fontaine de noms que je ne pensais jamais pouvoir me rappeler), j'avoue qu'une fois ce cap passé, je n'ai plus pu lâcher cet ouvrage. Alice est une jeune interne dans un Institut qui prolonge ses études en tant que médecin légiste. Aussi, est-elle on ne peut plus surprise lorsque l'inspecteur Calligaris fait appel à elle pour se joindre à l'enquête sur laquelle il plonge en ce moment, à savoir au départ une simple affaire pour prouver l'incapacité du célèbre écrivain Konrad Azais. Cependant, vous vous dotez bien que ladite affaire en question est loin de se révéler aussi simple qu'elle n'y paraît, surtout lorsque celui-ci est retrouvé mort quelque temps plus tard. Ses quatre enfants, Selina (sa fille chez qui il vivait étant donné qu'il commençait à se faire vieux et qu'il se trouvait confiné sur un fauteuil roulant), Leone, Enrico et Oscar, étant à l'origine de cette demande d'incapacité alors qu'Alice, elle, a trouvé que ce vieil homme avait toute sa tête (et peut-être même bien plus), cette dernière en vient à se demander si il n'y aurait pas un secret qui rongerait cette famille depuis de longues années déjà. Un testament qu se révèle être un acrostiche avec une mystérieuse unique héritière...Konrad était un amoureux des jeux de mots mais peu de ses enfants étaient à même de le suivre dans ses réflexions... Alors, la mort de Konrad, suicide (tout porte à la croire étant donné qu'une lettre d'adieu) a été trouvé à ses côtés, mort naturelle suite à un choc ou encore meurtre ? Rien n'est jamais aussi simple qu'il n'y paraît, c'est bien connu et je vous invite donc à bien lire cet ouvrage jusqu'à la dernière page si vous voulez découvrir le fin mot de l'histoire, car, quant à moi, je ne vous en dirais pas plus... Ah si, peu-être, quelques histoires d'amour viennent pimenter la vie de notre interne en médecine, que qui ne fait que rendre l'histoire encore plus accrocheuse... Une écriture fluide, agréable avec des petites citations à chaque chapitres (tirées soit d'autres ouvrages d'auteurs, soit de contes ou encore de chanteurs...), ce qui ne fait qu'allonger ma liste d'ouvrage à découvrir ou (re) découvrir et de chanteurs à écouter...J'adore !
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.