En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une année en Provence

        Nil
        EAN : 9782841110094
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 245
        Format : 140 x 225 mm
        Une année en Provence

        Jean ROSENTHAL (Traducteur)
        Date de parution : 01/05/1994

        «L'année commença par un déjeuner. À midi et demi, le petit restaurant était complet. On pouvait admirer là quelques sérieux convives: des familles entières avec cet embonpoint qu'on acquiert à passer tous les jours deux à trois heures à table, les yeux sur l'assiette et les conversations remises à plus...

        «L'année commença par un déjeuner. À midi et demi, le petit restaurant était complet. On pouvait admirer là quelques sérieux convives: des familles entières avec cet embonpoint qu'on acquiert à passer tous les jours deux à trois heures à table, les yeux sur l'assiette et les conversations remises à plus tard. Le patron du restaurant, un homme qui, malgré sa corpulence, avait poussé à la perfection l'art de virevolter dans son établissement, avait revêtu une tenue de circonstance: veste de smoking en velours et nœud papillon. Sa moustache pommadée frémissait d'enthousiasme tandis qu'il récitait le menu comme on entonne une rhapsodie: c'était une aria gastronomique qu'il attaquait à chaque table en se baisant le bout des doigts avec un tel entrain qu'il devait en avoir les lèvres gercées. Pendant le déjeuner, ma femme et moi songions à de précédents jour de l'an, passés sous les nuages impénétrables du ciel anglais. On avait du mal à associer au 1er janvier l'éclatant soleil et le ciel d'un bleu indigo. Tout le monde pourtant nous le répétait: c'était absolument normal. Après tout, nous étions en Provence…»

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782841110094
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 245
        Format : 140 x 225 mm
        Nil
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • yann72000 Posté le 6 Novembre 2018
          voilà un bouquin bien teinté d'humour anglais. C'est croustillant et plein de vérités. le style est agréable. on s'amuse bien.
        • sld09 Posté le 27 Juin 2017
          Lu en 2005.J'ai beaucoup aimé ce roman pour son ton léger et sa vision ironique et tendre de l'univers du vin et des Français du monde rural.
        • AnneBoulangerPecout Posté le 1 Juin 2017
          Au fil des 12 mois d'une seule année, l'installation en Provence d'un couple d'Anglais. "Même pas peur !" : l'installation est devenue une véritable adoption. Ce qui prouve que Peter Mayle et sa femme ont bon goût !
        • Alittlepieceof Posté le 31 Août 2016
          Ce roman n'est pas récent, il a connu un immense succès il y a déjà plus de 20 ans mais je n'en avais jamais entendu parlé avant un dîner durant lequel plusieurs personnes m'en ont vanté les mérites. Comme ils avaient raison ! Un véritable délice estival, à lire au bord de la piscine, ou sur la plage ou encore dans un jardin les pieds dans l'herbe. Il se lit comme on déguste un bon petit plat, en laissant ses saveurs longtemps présentes après l'avoir savouré. Un anglais qui s'installe en Provence, rien de bien inhabituel, mais à moins d'en connaître personnellement, que savons-nous de leur ressenti lors de leur arrivée sur cette terre promise ? Peter Mayle retrace sa première année dans la campagne provençale. Sa femme et lui y ont acheté une vielle bâtisse afin d'y passer leur retraite et d'y vivre, comme les français. C'est une région qu'ils connaissaient en tant que touristes, ils ont du apprendre à y vivre à plein temps. Au delà des différences d'usages ou des quelques difficultés linguistiques, c'est la vie dans tout ce qu'elle a de petits détails que décrit Peter Mayle. Avec énormément d'humour et beaucoup de tendresse ils nous parle aussi... Ce roman n'est pas récent, il a connu un immense succès il y a déjà plus de 20 ans mais je n'en avais jamais entendu parlé avant un dîner durant lequel plusieurs personnes m'en ont vanté les mérites. Comme ils avaient raison ! Un véritable délice estival, à lire au bord de la piscine, ou sur la plage ou encore dans un jardin les pieds dans l'herbe. Il se lit comme on déguste un bon petit plat, en laissant ses saveurs longtemps présentes après l'avoir savouré. Un anglais qui s'installe en Provence, rien de bien inhabituel, mais à moins d'en connaître personnellement, que savons-nous de leur ressenti lors de leur arrivée sur cette terre promise ? Peter Mayle retrace sa première année dans la campagne provençale. Sa femme et lui y ont acheté une vielle bâtisse afin d'y passer leur retraite et d'y vivre, comme les français. C'est une région qu'ils connaissaient en tant que touristes, ils ont du apprendre à y vivre à plein temps. Au delà des différences d'usages ou des quelques difficultés linguistiques, c'est la vie dans tout ce qu'elle a de petits détails que décrit Peter Mayle. Avec énormément d'humour et beaucoup de tendresse ils nous parle aussi bien des paysages que de ses voisins, de la réfection de sa maison que des traditions provençales que des plaisirs de la tables. Tout dans son récit est drôle et délectable. Le lecteur, qu'il aime la Provence ou non (comment ne pas l'aimer décrite ainsi ?) se laissera charmer par les mois qui s'écoulent chacun avec leurs spécificités. La vie au fil des saisons, sans contraintes ou presque, le bonheur de prendre le temps de faire les choses, de les déguster, de les savourer... Même lorsqu'il parle des tracas lié aux travaux réalisés chez lui on ne peut que s'attacher à ses ouvriers, à ses chiens, à Rivière le bourru. Un roman rempli de douceur et de délicatesse qui donne des envies de vacances et de vie au soleil.
          Lire la suite
          En lire moins
        • ManouB Posté le 18 Août 2016
          Peter Mayle et sa femme ont quitté leur pays natal et Londres pour acheter un vieux mas près de Ménerbes dans le Luberon. Dans ce roman écrit en 1989, plein d'humour (anglais), l'auteur dresse le portrait des provençaux tels qu'il les a rencontrés il y a plus de 20 ans... et aussi celui de la Provence dont il est tombé très amoureux. L'histoire est toute simple : c'est la chronique de leur première année en Provence avec la découverte des us et coutumes des habitants des petits villages du Luberon. Les premiers mois en Provence débute durant un hiver glacial qui fait péter toutes les canalisations d'eau de leur maison et un mistral du diable dont ils n'imaginaient même pas la force. Les voilà gelés dans une maison en travaux, des travaux qui n'en finissent pas car les ouvriers débarquent un beau jour pour disparaître le lendemain laissant le chantier inachevé pour plusieurs semaines. Mais à côté de tout ça, il y a les courses au marché de Coustellet, les plaisirs de la table avec des déjeuners qui durent des heures, les expressions typiquement du sud encore employées de nos jours, l'hospitalité et la chaleur des voisins, l'hibernation des gens en... Peter Mayle et sa femme ont quitté leur pays natal et Londres pour acheter un vieux mas près de Ménerbes dans le Luberon. Dans ce roman écrit en 1989, plein d'humour (anglais), l'auteur dresse le portrait des provençaux tels qu'il les a rencontrés il y a plus de 20 ans... et aussi celui de la Provence dont il est tombé très amoureux. L'histoire est toute simple : c'est la chronique de leur première année en Provence avec la découverte des us et coutumes des habitants des petits villages du Luberon. Les premiers mois en Provence débute durant un hiver glacial qui fait péter toutes les canalisations d'eau de leur maison et un mistral du diable dont ils n'imaginaient même pas la force. Les voilà gelés dans une maison en travaux, des travaux qui n'en finissent pas car les ouvriers débarquent un beau jour pour disparaître le lendemain laissant le chantier inachevé pour plusieurs semaines. Mais à côté de tout ça, il y a les courses au marché de Coustellet, les plaisirs de la table avec des déjeuners qui durent des heures, les expressions typiquement du sud encore employées de nos jours, l'hospitalité et la chaleur des voisins, l'hibernation des gens en hiver...et leur réveil au printemps ! Mais petit à petit, les travaux avancent, ils visitent la région, essaient de nombreux restaurants gastronomiques ou pas, se font envahir par de lointains amis anglais pour quelques jours de vacances au bord de la piscine... Il y a aussi la découverte de la chasse, de la récolte de la truffe, de la cueillette des champignons, la visite des caves, les courses de chèvres de Bonnieux et les parties de pétanque... Et puis surtout il y a Amédée et avec lui toute une galerie de portraits de personnages vus à travers l'humour anglais avec juste ce qu'il faut d'exagération..."à la Pagnol "! Si vous connaissez la Provence et le Luberon, vous reconnaîtrez avec plaisir les endroits décrits. C'est un roman qui ne manque pas de poésie pour qui connaît le coin, ni de philosophie pour qui connaît les provençaux de souche. Il y a dans ce roman une part de vérité même si on sait que la Provence ce n'est pas que cela et qu'elle a aussi bien changé aujourd'hui ! Mais les anecdotes sont savoureuses...et les personnages pétris de chaleur humaine. C'est un roman très facile à lire. Chaque mois correspond à un chapitre de l'année. Il commence un premier janvier et se termine au moment de noël de la même année. Ce n'est pas le genre de roman que je lis d'ordinaire mais il faut reconnaître qu'il permet de passer un bon moment et de se détendre...et il sera particulièrement apprécié pendant des vacances...en Provence !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        «Le livre le plus drôle de l’année. Le style des meilleurs comédies. La chronique d’une année riche en rebondissements. L’auteur pratique l’humour et l’autodérision avec un égal bonheur.» «Sunday Times» «Son sens de l’humour, son regard qui capte toutes les petites absurdités des humains, son sens de l’observation, ses descriptions de petites scènes, ses dialogues pris sur le vif vous font tordre de rire et contribuent à faire de ce texte un livre de chevet pour les jours gris de la vie.» «Times Library Supplement» «Tous ceux qui aiment la nature, la bonne table, la douceur du soleil sur la peau, le pastis du soir sous un platane, l’accent chantant et les hommes qui partagent cet art de vivre seront enchantés par “Une année en Provence”. Ce livre est un plaisir.» «Y. Evening Post»

        PRESSE
        Aventurez-vous sur les rives du NiL
        Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com