Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221128374
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 153 x 240 mm

Une histoire partielle des causes perdues

Daphné BERNARD (Traducteur)
Date de parution : 16/01/2014

Comment continuer à se battre quand on sait que le jeu est perdu d'avance ?
La rencontre improbable de deux destins singuliers, un premier roman envoûtant dans la Russie d'aujourd'hui.

Leningrad, 1979. Alexandre Bezetov, 17 ans, arrive de l’île Sakhaline pour intégrer la prestigieuse Académie des échecs. À 19 ans il est champion d’URSS, à 22 champion du monde. Puis, au sommet de sa gloire, il est battu par un ordinateur. Il se lance alors dans une partie d’ un... Leningrad, 1979. Alexandre Bezetov, 17 ans, arrive de l’île Sakhaline pour intégrer la prestigieuse Académie des échecs. À 19 ans il est champion d’URSS, à 22 champion du monde. Puis, au sommet de sa gloire, il est battu par un ordinateur. Il se lance alors dans une partie d’ un nouveau genre: il se présente contre Vladimir Poutine à l’élection présidentielle.
États-Unis, 2006. Irina, condamnée à brève échéance par la maladie de Huntington, veut bien mourir, mais avec panache. Pour cela, elle a besoin qu’ Alexandre Bezetov réponde à une question : « Quelle histoire se raconte-t-on quand on a la certitude écrasante d’être vaincu ? »
Dans une Russie malmenée par le pouvoir politique et les attentats terroristes, la jeune Américaine promise à la mort et le génie battu par une machine se livrent ensemble au jeu incandescent du « qui perd gagne ». L’enjeu : vivre et mourir comme ils l’entendent.

Ce premier roman ambitieux, plein d’humour et d’imprévus, a reçu un excellent accueil critique aux États-Unis. Récompensée par la National Book Foundation, Jennifer DuBois est également l’auteure de nombreuses nouvelles publiées dans les revues américaines les plus prestigieuses.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221128374
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • derisi0n Posté le 3 Décembre 2018
    Ce roman est une fiction ancré dans un décor réel. On y découvre la Russie de Poutine avec ses attentats, ses crimes, son autoritarisme. Le livre couvre trois décennies. On y découvre une américaine atteinte de la maladie d’Huntington. Elle est condamnée à mourir et décide de tout quitter. Elle part à la rencontre d’un ancien champion d’échec russe admiré par son père. Celui-ci est en campagne pour essayer de détrôner Poutine et de devenir président… Ils se lient d’amitié. Ensemble, ils vont tenter de répondre à une question : « Comment continuer à se battre quand on sait que la partie est perdue d’avance ? » Le début du roman est assez long, il faut persévérer pour découvrir une histoire humaine et les réalités politiques Russe. Cette histoire nous prouve que l’éphémère n’est pas toujours dénué de sens.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.