En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une ville sur écoute

        Presses de la cité
        EAN : 9782258108936
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Une ville sur écoute

        Jean-Christophe SALAUN (Traducteur)
        Collection : Sang d'Encre
        Date de parution : 19/06/2014
        « J’enquêtais sur un homicide tout ce qu’il y a de plus classique et, subitement, je me suis retrouvé poursuivi comme le pire des criminels. »
        Décembre 2009. Peu avant Noël, le cadavre d’une femme est découvert à l’intérieur d’un cabanon de pêcheurs, dans un quartier résidentiel de Reykjavík. Si tout prête à croire à une overdose, l’inspecteur David Arnarson est catégorique : la thèse de l’ex-junkie qui aurait replongé ne tient pas la route.

        Grâce à...
        Décembre 2009. Peu avant Noël, le cadavre d’une femme est découvert à l’intérieur d’un cabanon de pêcheurs, dans un quartier résidentiel de Reykjavík. Si tout prête à croire à une overdose, l’inspecteur David Arnarson est catégorique : la thèse de l’ex-junkie qui aurait replongé ne tient pas la route.

        Grâce à la mise sur écoute des proches de la défunte, la police démasque bientôt l’existence d’un trafic de drogue qui semble s’étendre des bas-fonds de la capitale aux hautes sphères d’une Islande traumatisée par la plus grave crise économique de son histoire.

        Mais David est bien vite confronté aux rivalités qui l’opposent à certains de ses collègues et aux limites d’un système qui protège ses dirigeants. C’est en cavalier seul qu’il devra mener son enquête, quitte à faire tomber quelques têtes et à mettre la sienne en péril...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258108936
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ROUMANOFFBE Posté le 17 Mai 2015
          bonne enquête policière rondement bien ficelée, parfois, on s'y perd un peu dans les personnages (les noms islandais, c'est pas de la tarte :-) ) et les liens qui sont dans la trame de l'intrigue mais tout se tient et au final le soufflé ne se dégonfle pas.
        • Stemilou Posté le 21 Juillet 2014
          Cette lecture est une proposition de Babelio, que j’ai accepté avec grand plaisir pour la simple raison que c’est un polar islandais. Un genre que j’ai découvert avec le grand Arnaldur Indridason. Un mélange de crime, de complot policier, financier et politique, ces simples mots promettent un récit palpitant. L’inspecteur David Arnarson se rend sur les lieux d’un crime, un cabanon de pêcheur de la banlieue de Reykjavik où le corps d’une jeune femme est découvert ; Soley ex-junkie dont la vie dissolue présagée un fin sinistre serait morte, en toute apparence, d’une overdose depuis plusieurs jours sauf que certains indices tendraient à penser à un homicide. Malheureusement en période de Noël très peu de personnes semblent aller dans la même direction que David. Classer l’affaire au plus vite serait le mieux à faire. David Arnarson est le stéréotype du flic dont la vie personnelle s’effrite et qui mène son enquête en solo, ne prenant pas la peine d’avertir ses supérieurs de ses initiatives et finira par se mettre tout le monde à dos. Inspiré de sa propre expérience dans la police et plus particulièrement au sein du Bureau en charge des enquêtes sur les crimes liés à la crise économique... Cette lecture est une proposition de Babelio, que j’ai accepté avec grand plaisir pour la simple raison que c’est un polar islandais. Un genre que j’ai découvert avec le grand Arnaldur Indridason. Un mélange de crime, de complot policier, financier et politique, ces simples mots promettent un récit palpitant. L’inspecteur David Arnarson se rend sur les lieux d’un crime, un cabanon de pêcheur de la banlieue de Reykjavik où le corps d’une jeune femme est découvert ; Soley ex-junkie dont la vie dissolue présagée un fin sinistre serait morte, en toute apparence, d’une overdose depuis plusieurs jours sauf que certains indices tendraient à penser à un homicide. Malheureusement en période de Noël très peu de personnes semblent aller dans la même direction que David. Classer l’affaire au plus vite serait le mieux à faire. David Arnarson est le stéréotype du flic dont la vie personnelle s’effrite et qui mène son enquête en solo, ne prenant pas la peine d’avertir ses supérieurs de ses initiatives et finira par se mettre tout le monde à dos. Inspiré de sa propre expérience dans la police et plus particulièrement au sein du Bureau en charge des enquêtes sur les crimes liés à la crise économique l’auteur nous livre ce roman « Une ville sur écoute » dont le titre est tiré d’un fait qui apparaitra seulement dans les dernières pages : l’écoute téléphonique des citoyens islandais. C’est d’ailleurs grâce à cette surveillance que le meurtrier de Soley sera confondu. Que dire de plus ? Un style clair certes mais beaucoup de longueur, de retranscriptions d’écoutes,… en gros on traine dans la paperasse. L’intrigue paraissait lourde voire pas très intéressante au début mais je me suis laissée prendre dans l’histoire dès qu’il fut question de fraude à grande échelle, de trafics avec des lithuaniens, de petits malfrats. Un petit bémol trop de sujets sont traités : inceste, drogue, famille éclatée, magouilles politico-financières, bras de fer entre service de police, corruption, alourdissant le récit. Dommage. Malgré ses faiblesses c’était un bon moment de lecture et m’a donné envie de me replonger dans ce genre littéraire que j’avais mis de côté depuis quelques temps.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lorraine47 Posté le 18 Juillet 2014
          Elle habitait en Islande, Soley. Elle croyait à une deuxième chance, Soley. Mais que lui est-il donc arrivé pour qu'on la retrouve trépassée, au fond d'un cabanon, abandonnée? Heureusement il y a David, le flic qui ne lâche pas l'affaire alors que tout voudrait qu'elle fut classée sans tambou ni trompette. Partis pour une enquête sur un meurtre, nous nous retrouvons vite fait trappés dans une affaire politico financière en plein coeur d'une Islande sombre et sale. Un policier au bout du rouleau, qui dévide l ' écheveau d'une intrigue douloureuse sans se ménager. Un thriller, des frissons pour un été de plomb, Une ville sur écoute, un roman que l'on capte cinq sur cinq et qui se lit en quatrième vitesse. Merci à Babelio pour cet envoi, bonne lecture à tous!
        • ancoline Posté le 3 Juillet 2014
          Je tiens d’abord à remercier les éditions des Presses de la cité ainsi que Babelio pour m’avoir offert ce roman policier d’un nouvel auteur islandais. La compétition est rude si on veut devenir meilleur qu’Indridason, mais cela reste un auteur qui peut se peaufiner. Le premier tiers du livre est long, la présentation de la situation est dans un rythme trop lent. Elle est technique, ne nous permet pas de s’imprégner des sentiments, des ressentis du personnage principal, l’inspecteur David Arnarson. Ce dernier s’investi et s’acharne dans son travail quand il sent qu’il peut obtenir quelque chose de différent de ce qui est annoncé. Ici une jeune ancienne junkie, complètement sortie d’affaire, se serait suicidée dans un cabanon de pêcheur. Sorti de ce premier tiers du livre vous allez avoir un rythme plus soutenu, ressentir les sentiments de ce policier solitaire qui regrette sa bien-aimée, et se pose enfin les questions qu’il aurait dû avoir. Avec compassion vous allez découvrir une histoire incroyable sur le monde des trafiquants de drogues en même temps comment l’argent islandaise a été dilapidée.
        • celine85 Posté le 29 Juin 2014
          Une femme est retrouvée morte dans un cabanon. La victime est une ancienne droguée. il est facile pour la police de classer l'affaire en disant qu'elle a simplement replongé et de passer à autre chose. Ce n'est pas le type d'affaire qui les intéressent. Mais ce n'est pas l'avis de l'inspecteur David Arnarson qui ne croit pas à cette version. Il va devoir se battre pour trouver la vérité est mêlée a des responsables aux placés et ça hiérarchie est loin de lui apporter son soutien. Avis mitigé sur ce livre, mon coeur balance d'un coté comme de l'autre. Je m'explique : le livre se lit très facilement, on tourne les pages sans soucis. Le style est simple, lisse. Mais l'affaire est un peu trop classique pour moi, sans surprise. Je ne pense pas qu'il peut marquer l'esprit du lecteur, surtout si celui ci est amateur d'auteur nordique (Indridasson, ...), on est habitué à un peu mieux, plus de recherche, d'originalité... A lire sans attendre grand chose. Merci à Babélio et à Presses de la cité de m'avoir fait parvenir ce livre dans le cadre des Masses critiques!

        Ils en parlent

        "Un thriller, des frissons pour un été de plomb, "Une ville sur écoute", un roman que l'on capte cinq sur cinq et qui se lit en quatrième vitesse."
        Le Tarn Libre
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.