En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Valentine ou la belle saison

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265117938
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 408
        Format : 140 x 210 mm
        Nouveauté
        Valentine ou la belle saison

        Date de parution : 04/10/2018
        À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa... À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie.
        Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est.
        Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie.
        Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265117938
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 408
        Format : 140 x 210 mm
        Fleuve éditions
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • cathulu Posté le 15 Octobre 2018
          A l'aube de la cinquantaine, Valentine et son frère aîné, Frédéric, vont devoir affronter de nombreux bouleversements. Sur fond de campagne électorale présidentielle ,chacun d'entre eux va devoir affronter à sa manière et "digérer" des secrets de famille façon poupées russes , secrets d'autant plus violents qu’ils les obligeront à faire le deuil de l'image idéalisée de leurs parents. Pour ne rien arranger, Fred comme Valentine doivent simultanément faire face à des tourments personnels... Centré sur le personnage de Valentine, femme qui a bien à accepter et son corps et la réalité, le roman d’Anne-Laure Bondoux se révèle addictif tant il excelle à croquer des personnages pleins de vie, de doutes mais d’énergie aussi. Interrogeant les liens subtils, et parfois tortueux, qui unissent frères et sœurs, il brosse aussi en arrière plan le désenchantement d'une certaine gauche idéaliste. Même si la fin me laisse dubitative, j'ai dévoré à belle dents ce roman qui fleure bon la joie de vivre malgré tout.
        • Lisbei13 Posté le 4 Octobre 2018
          C'est affreusement difficile de vous présenter ce roman sans lui faire perdre un peu de son mystère, alors je préfère faire bref. Dans la famille de Valentine, il y a elle, 48 ans, divorcée et sans véritable emploi, ses deux enfants, tous les deux à la fac, son ex-mari, en pleine campagne présidentielle pour Macron, son frère Fred, dont le mariage bat sérieusement de l'aile depuis quelques temps, et surtout, il y a Monette, la matriarche qui règne sur sa maison de Lestrade et sur son chat Léon. Monette et ses convictions politiques inébranlables (à gauche toute !), Monette et ses mots croisés, Monette et ses exigences fantasques ... Quand Valentine, sur un coup de tête, décide de descendre de Paris pour passer quelques jours à Lestrade, histoire de fuir sa solitude et ses angoisses, elle ne se doute pas que dans la vieille maison l'attend une énigme qui pourrait remettre en cause son passé et ses souvenirs d'enfance ... mais à son âge, peut-être le moment est-il venu d'ouvrir les yeux sur la réalité et d'apprendre à vivre avec certaines vérités ... entre jeu de piste et retrouvailles amicales, Valentine, en compagnie de Fred, va remonter le fil de ses... C'est affreusement difficile de vous présenter ce roman sans lui faire perdre un peu de son mystère, alors je préfère faire bref. Dans la famille de Valentine, il y a elle, 48 ans, divorcée et sans véritable emploi, ses deux enfants, tous les deux à la fac, son ex-mari, en pleine campagne présidentielle pour Macron, son frère Fred, dont le mariage bat sérieusement de l'aile depuis quelques temps, et surtout, il y a Monette, la matriarche qui règne sur sa maison de Lestrade et sur son chat Léon. Monette et ses convictions politiques inébranlables (à gauche toute !), Monette et ses mots croisés, Monette et ses exigences fantasques ... Quand Valentine, sur un coup de tête, décide de descendre de Paris pour passer quelques jours à Lestrade, histoire de fuir sa solitude et ses angoisses, elle ne se doute pas que dans la vieille maison l'attend une énigme qui pourrait remettre en cause son passé et ses souvenirs d'enfance ... mais à son âge, peut-être le moment est-il venu d'ouvrir les yeux sur la réalité et d'apprendre à vivre avec certaines vérités ... entre jeu de piste et retrouvailles amicales, Valentine, en compagnie de Fred, va remonter le fil de ses souvenirs, de l'histoire de ses parents et même de celui d'une petite ville et d'une époque révolue, celle de l'Eden-Club et des années 60 ... Dans la droite ligne de L'Aube sera grandiose, j'ai beaucoup aimé ce roman car j'ai trouvé les personnages terriblement attachants, avec leurs failles et leur grande gueule ... on y retrouve aussi d'autres ingrédients comme les secrets de famille, les relations mère-fille et entre frères et soeur. Il flotte sur le roman une atmosphère qui confine au fantastique (si vous vous souvenez de vos cours de littérature, cela signifie que le surnaturel peut affleurer, mais que nous n'aurons jamais la certitude de sa réalité ... ni d'explication ...), mais sans jamais franchir la frontière des genres, donc chacun peut y trouver son compte. La seule chose qui me gêne un peu, c'est qu'un livre comme L'Aube sera grandiose soit classé en littérature jeunesse, et celui-ci en littérature adulte, simplement par rapport à l'âge du personnage principal. Car vraiment, au niveau style et façon de voir et de dire les choses, ces deux livres sont exactement sur le même plan ... et ça me fait mal de me dire que les éditeurs, dans leur grande sagesse, pense que seul un ado peut s'intéresser à un livre dont le personnage principal a 17 ans, et que seule la ménagère de moins de 50 ans peut se passionner pour les histoires d'une quadragénaire en pleine crise existentielle ... alors que moi, dans ces deux romans, j'ai retrouvé la même façon d'interroger le monde, nos souvenirs, nos certitudes et l'histoire qui a fait de nous les personnes que nous sommes aujourd'hui ...
          Lire la suite
          En lire moins
        • MAPATOU Posté le 4 Octobre 2018
          L’héroïne de ce roman, Valentine , approche de la cinquantaine. Divorcée depuis plusieurs années de son amour de jeunesse, ses deux enfants ont quitté le nid pour poursuivre des études. Valentine, qui était pigiste, n’a presque plus de travail si ce n’est une commande pour un « guide sur la sexualité des ados « . Se sentant seule, déboussolée, elle décide de séjourner quelque temps dans la maison de son enfance, dans un petit village de Corrèze, auprès de sa mère Monette et du chat Léon. Elle sera rejointe quelques jours plus tard par son frère Fred qui ne va pas très bien lui non plus. En fouillant dans la vieille boîte de photos de sa mère, Valentine va constater qu’une silhouette a été floutée au feutre noir sur toutes ses photos de classe. En cherchant à en découvrir la raison, elle va mettre au jour un secret de famille. Si vous appréciez les histoires de famille, les secrets plus ou moins bien gardés, vous allez adorer cette histoire. En plus Valentine est profondément attachante avec ses doutes, ses complexes, ses bizarreries (elle est très sujette aux vomissements et évanouissements), ses failles mais dans le même temps sa volonté de s’en sortir. Et nous,... L’héroïne de ce roman, Valentine , approche de la cinquantaine. Divorcée depuis plusieurs années de son amour de jeunesse, ses deux enfants ont quitté le nid pour poursuivre des études. Valentine, qui était pigiste, n’a presque plus de travail si ce n’est une commande pour un « guide sur la sexualité des ados « . Se sentant seule, déboussolée, elle décide de séjourner quelque temps dans la maison de son enfance, dans un petit village de Corrèze, auprès de sa mère Monette et du chat Léon. Elle sera rejointe quelques jours plus tard par son frère Fred qui ne va pas très bien lui non plus. En fouillant dans la vieille boîte de photos de sa mère, Valentine va constater qu’une silhouette a été floutée au feutre noir sur toutes ses photos de classe. En cherchant à en découvrir la raison, elle va mettre au jour un secret de famille. Si vous appréciez les histoires de famille, les secrets plus ou moins bien gardés, vous allez adorer cette histoire. En plus Valentine est profondément attachante avec ses doutes, ses complexes, ses bizarreries (elle est très sujette aux vomissements et évanouissements), ses failles mais dans le même temps sa volonté de s’en sortir. Et nous, lecteur, avons très envie que sa vie prenne enfin un nouveau départ. J’ai aimé que l’histoire se passe pendant la campagne présidentielle de 2017, l’auteure en transcrit parfaitement l’ambiance. Très bon moment de lecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        • lolomito Posté le 4 Octobre 2018
          Lu début août en avant première de la rentrée littéraire. Parution prévue aujourd’hui 04 octobre 2018. A l’aube de la cinquantaine, Valentine a besoin de faire le point sur sa vie. Divorcée, au chômage et mère de deux enfants, elle se retrouve à accepter un petit contrat avec une maison d’édition qui lui demande d’écrire un manuel sur la sexualité des ados. L’inspiration se faisant rare, elle décide de partir se ressourcer quelques jours à Lestrade, un petit village de Corrèze dans la maison familiale où elle a grandit. Là-bas, elle retrouve sa maman dite Monette et son chat Léon. Un jour, en fouillant dans une boîte photos souvenirs, elle découvre une série de photos de classe sur lesquelles le visage d’une petite fille a été noirci au marqueur. Il n’en faut pas plus à Valentine pour être intriguée et se lancer dans des recherches. Son frère Fred, quant à lui, viendra lui apporter rapidement des éléments de réponse. J’ai découvert Anne Laure Bondoux avec son roman «  et je danse aussi » co-écrit avec Jean-Claude Mourlevat et depuis, je guette chaque nouvelle publication de ces deux là. Et c’est un pur bonheur à chaque fois. Ce nouveau... Lu début août en avant première de la rentrée littéraire. Parution prévue aujourd’hui 04 octobre 2018. A l’aube de la cinquantaine, Valentine a besoin de faire le point sur sa vie. Divorcée, au chômage et mère de deux enfants, elle se retrouve à accepter un petit contrat avec une maison d’édition qui lui demande d’écrire un manuel sur la sexualité des ados. L’inspiration se faisant rare, elle décide de partir se ressourcer quelques jours à Lestrade, un petit village de Corrèze dans la maison familiale où elle a grandit. Là-bas, elle retrouve sa maman dite Monette et son chat Léon. Un jour, en fouillant dans une boîte photos souvenirs, elle découvre une série de photos de classe sur lesquelles le visage d’une petite fille a été noirci au marqueur. Il n’en faut pas plus à Valentine pour être intriguée et se lancer dans des recherches. Son frère Fred, quant à lui, viendra lui apporter rapidement des éléments de réponse. J’ai découvert Anne Laure Bondoux avec son roman «  et je danse aussi » co-écrit avec Jean-Claude Mourlevat et depuis, je guette chaque nouvelle publication de ces deux là. Et c’est un pur bonheur à chaque fois. Ce nouveau roman «  Valentine » ne fait pas exception à la règle. Je me suis régalée à chaque page. Anne Laure Bondoux a choisi d’écrire un roman à plusieurs voix, construction que j’affectionne tout particulièrement. Difficile de vous en dire plus sans spolier alors je m’arrêterais là. Ce livre fut un coup de cœur pour moi. Le second de ma rentrée littéraire.
          Lire la suite
          En lire moins
        Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
        Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com