Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265117938
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 140 x 210 mm

Valentine ou la belle saison

Date de parution : 04/10/2018
Revue de presse

"Un roman drôle, mystérieux et très émouvant." Sandrine Bajos, Le Parisien

"Un roman plein de tendresse." Gérard Collard, Le Magazine de la Santé

Coup de coeur des libraires:
 

« En refermant ce livre tendre et plein d’humour, on a très envie de rencontrer Valentine, personnage attachant qui ne nous quitte plus » Librairie...
Revue de presse

"Un roman drôle, mystérieux et très émouvant." Sandrine Bajos, Le Parisien

"Un roman plein de tendresse." Gérard Collard, Le Magazine de la Santé

Coup de coeur des libraires:
 

« En refermant ce livre tendre et plein d’humour, on a très envie de rencontrer Valentine, personnage attachant qui ne nous quitte plus » Librairie Le Goût des mots, Mortagne-au-Perche

À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie.
Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est.
Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie.
Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265117938
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions

Ils en parlent

« En refermant ce livre tendre et plein d’humour, on a très envie de rencontrer Valentine, personnage attachant qui ne nous quitte plus »  
FRÉDÉRIQUE FRANCO / Librairie Le Goût des mots, Mortagne-au-Perche

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Livriworm Posté le 27 Mai 2020
    J'avais envie d'un roman feel-good et bien je n'ai pas été déçue ! On s'attache très vite aux personnages maladroits, imparfaits et cabossés. Sur fond d'élections présidentielles de 2017, on suit les états d'âme de Valentine, 48 ans et demi, qui revient chez sa mère, dans le village de son enfance, pour écrire un guide sur la puberté. Ça pourrait paraître cousu de fil blanc mais non, il y a de jolis mystères qui s'éclaircissent au fur et à mesure et c'est plein d'humour et de tendresse !
  • sld09 Posté le 15 Mai 2020
    J'ai d'abord été déçue parce que le roman ne correspondait pas à ce à quoi je m'attendais et il prenait même une direction qui ne me plaisait pas du tout. Et puis l'intrigue a dévié à nouveau (plusieurs fois, un peu comme si on lisait plusieurs histoires en une) et au final, j'ai beaucoup aimé le roman qui est à la fois une histoire de deuil, de retour à la campagne, de quête des origines, de famille, d'amour, de crise de la cinquantaine, etc. L'écriture d'Anne-Laure Bondoux est très agréable et elle parvient à construire un univers très riche, avec de nombreux personnages secondaires, des héros complexes qui vivent les petites choses du quotidien, traversent des moments difficiles, se replongent dans leur passé et évoluent beaucoup au fil des pages. Le tout donne de l'épaisseur au récit et crée une atmosphère chaleureuse et mélancolique aussi parfois. Les personnages principaux, un frère et une sœur ayant récemment perdu leur mère, sont très attachants et très humains (ou réalistes ?) avec leurs qualités, leurs défauts, leurs faiblesses et leurs espoirs. J'ai beaucoup aimé les voir se rapprocher tandis que chacun doit surmonter son lot d'épreuves, parmi lesquelles leur mère qui leur apparaît sous forme... J'ai d'abord été déçue parce que le roman ne correspondait pas à ce à quoi je m'attendais et il prenait même une direction qui ne me plaisait pas du tout. Et puis l'intrigue a dévié à nouveau (plusieurs fois, un peu comme si on lisait plusieurs histoires en une) et au final, j'ai beaucoup aimé le roman qui est à la fois une histoire de deuil, de retour à la campagne, de quête des origines, de famille, d'amour, de crise de la cinquantaine, etc. L'écriture d'Anne-Laure Bondoux est très agréable et elle parvient à construire un univers très riche, avec de nombreux personnages secondaires, des héros complexes qui vivent les petites choses du quotidien, traversent des moments difficiles, se replongent dans leur passé et évoluent beaucoup au fil des pages. Le tout donne de l'épaisseur au récit et crée une atmosphère chaleureuse et mélancolique aussi parfois. Les personnages principaux, un frère et une sœur ayant récemment perdu leur mère, sont très attachants et très humains (ou réalistes ?) avec leurs qualités, leurs défauts, leurs faiblesses et leurs espoirs. J'ai beaucoup aimé les voir se rapprocher tandis que chacun doit surmonter son lot d'épreuves, parmi lesquelles leur mère qui leur apparaît sous forme d'hallucinations. Voilà donc un roman qui m'a beaucoup plu, surtout pour son atmosphère...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Emilyvalentine Posté le 11 Mai 2020
    Valentine, proche de la cinquantaine, divorcée, au chômage, vit seule à Paris. Ses deux enfants poursuivent leurs études en province. Elle a trouvé un petit boulot de rédaction d’un guide pour filles de 9/13 ans. Elle décide de rendre visite à sa mère, Monette qui vit à Lestrade avec son chat Léon. Les relations mère - fille ne sont pas toujours simples, Monette à son franc parler. Fred, son frère aîné, en difficulté dans son couple, décide également de se rendre à Lestrade pour parler à sa sœur. Au fil des pages, on découvre l’enfance du frère et de sa sœur, les courses à vélo, les premiers émois amoureux, les copains d’école que l’on retrouve, les jeux et les rêves d’enfant... Les secrets de famille sont dévoilés et le puzzle se met en place. On ne s’étonne plus des fréquents malaises vagaux de Valentine, d’un certain manque de courage de Fred face à la prise de certaines décisions,... Il y a les soupers avec les copains ou les copines, les prises de bec et les retrouvailles. L’auteure nous partage un monde bien vivant où chacun essaie de comprendre et résoudre ses propres difficultés. J’ai passé un agréable moment de lecture. Certes, ce livre... Valentine, proche de la cinquantaine, divorcée, au chômage, vit seule à Paris. Ses deux enfants poursuivent leurs études en province. Elle a trouvé un petit boulot de rédaction d’un guide pour filles de 9/13 ans. Elle décide de rendre visite à sa mère, Monette qui vit à Lestrade avec son chat Léon. Les relations mère - fille ne sont pas toujours simples, Monette à son franc parler. Fred, son frère aîné, en difficulté dans son couple, décide également de se rendre à Lestrade pour parler à sa sœur. Au fil des pages, on découvre l’enfance du frère et de sa sœur, les courses à vélo, les premiers émois amoureux, les copains d’école que l’on retrouve, les jeux et les rêves d’enfant... Les secrets de famille sont dévoilés et le puzzle se met en place. On ne s’étonne plus des fréquents malaises vagaux de Valentine, d’un certain manque de courage de Fred face à la prise de certaines décisions,... Il y a les soupers avec les copains ou les copines, les prises de bec et les retrouvailles. L’auteure nous partage un monde bien vivant où chacun essaie de comprendre et résoudre ses propres difficultés. J’ai passé un agréable moment de lecture. Certes, ce livre ne fera pas partie des classiques de la littérature mais je l’ai apprécié. C’est une bouffée d’air, une lecture plaisante et légère. On n’évite pas quelques clichés mais bon... cette lecture est optimiste et je n’ai pas boudé mon plaisir. En plus, cerise sur le gâteau, au bout des quelques premières pages, une belle surprise qui fait partie du charme du livre et que je n’avais pas vu venir. Belle lecture!
    Lire la suite
    En lire moins
  • ellenbooks Posté le 1 Mai 2020
    Valentine arrive bientôt au cap de la cinquantaine, ce moment où habituellement nous faisons le point sur notre passé, pour choisir les nouveaux chemins de demain. Mais il n’aura pas fallu attendre son anniversaire pour que de tels bouleversements frappent la presque quinquagénaire. Comme ça, sur un coup de tête, elle décide de quitter Paris pour Seyssac, la belle campagne de son enfance pour y retrouver sa mère. L’occasion de retrouver par surprise son frère Fred, lui aussi en pleine phase de doutes. Mais le personnage primordial est Léon, chat de son espèce, aux talents multiples quasi mystiques. Je ne saurais vous raconter en détail ce roman car ce serait lui ôter son âme, le charme qui l’habite. Après tout, qui parmi vous aurait l’orgueil de dire qu’il n’y a aucun secret dans sa famille? Qui peut affirmer que tout fut rose et bien repassé dans les foyers de nos ancêtres? Certainement pas moi ! Cette année d’ailleurs m’a été très difficile sur le plan personnel pour cause d’histoires familiales, alors ce livre fut un miroir. Connaissons-nous réellement, totalement, notre arbre généalogique ? Les ententes ou discordes qui eurent lieu? Le seul réel défaut de ce livre à mon sens est sa... Valentine arrive bientôt au cap de la cinquantaine, ce moment où habituellement nous faisons le point sur notre passé, pour choisir les nouveaux chemins de demain. Mais il n’aura pas fallu attendre son anniversaire pour que de tels bouleversements frappent la presque quinquagénaire. Comme ça, sur un coup de tête, elle décide de quitter Paris pour Seyssac, la belle campagne de son enfance pour y retrouver sa mère. L’occasion de retrouver par surprise son frère Fred, lui aussi en pleine phase de doutes. Mais le personnage primordial est Léon, chat de son espèce, aux talents multiples quasi mystiques. Je ne saurais vous raconter en détail ce roman car ce serait lui ôter son âme, le charme qui l’habite. Après tout, qui parmi vous aurait l’orgueil de dire qu’il n’y a aucun secret dans sa famille? Qui peut affirmer que tout fut rose et bien repassé dans les foyers de nos ancêtres? Certainement pas moi ! Cette année d’ailleurs m’a été très difficile sur le plan personnel pour cause d’histoires familiales, alors ce livre fut un miroir. Connaissons-nous réellement, totalement, notre arbre généalogique ? Les ententes ou discordes qui eurent lieu? Le seul réel défaut de ce livre à mon sens est sa multitude de personnages qui font références à d’autres personnes grâce à des souvenirs qui ne sont connus que d’eux. Si ça ajoute une touche de charme et de proximité avec le lecteur, ça m’a vite saoulé sur certains passages. Trop de noms, trop de visages à imaginer ou à mémoriser, ce fut difficile de reprendre la lecture après 3 jours off. Un roman terriblement juste et magnifiquement ficelé sur les relations inter-familiales, inter-générationnelles. Émouvant, charmant, dérangeant. Un imbriglio explosif qui vous fera relativiser ou questionner sur votre propre histoire … Dépaysant également grâce à la beauté des paysages de la campagne, et par l’optimisme contagieux qui se dégage de ses pages. Sur fond de politique ultra présente, chaque personnage est tel un candidat se présentant aux élections. Ils ont une feuille de route, des projets à court et long terme, un tableau de bord avec des objectifs, ainsi que des budgets. Et comme tout candidat une fois en mandat, les fissures apparaissent. Si le roman ne m’aura pas été pertinent sur toute sa longueur, il est très proche d’une réalité universelle : la famille c’est tout un tas d’emmerdes à court ou long terme !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lisona Posté le 16 Avril 2020
    Une histoire de vie qui pourrait être celle de bon nombre à quelques détails prêts. Un récit frais, remplis d'espoir et de sincérité. Que cela fait du bien!

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.