Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707186232
Code sériel : 251
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 155 x 235 mm

Varia

Collection : Revue Le Mouvement social
Date de parution : 09/07/2015
Ce numéro varié met en lumière deux thèmes d’actualité liés aux rapports entre le travail et l’État-providence depuis 1945 : la question du travail du dimanche et celle des transformations de la Sécurité sociale, qui célèbre cette année son soixante-dixième anniversaire.
Ce numéro varié met en lumière deux thèmes d’actualité liés aux rapports entre le travail et l’État-providence depuis 1945 : la question du travail du dimanche et celle des transformations de la Sécurité sociale, qui célèbre cette année son soixante-dixième anniversaire. Après un parcours historiographique qu’accomplit Patrick Fridenson dans le... Ce numéro varié met en lumière deux thèmes d’actualité liés aux rapports entre le travail et l’État-providence depuis 1945 : la question du travail du dimanche et celle des transformations de la Sécurité sociale, qui célèbre cette année son soixante-dixième anniversaire. Après un parcours historiographique qu’accomplit Patrick Fridenson dans le monde des cols blancs, Tristan Jacques retrace les enjeux politiques du débat qui rebondit depuis près d’un demi-siècle sur l’ouverture des magasins le dimanche. De son côté, Christophe Capuano, à l’aide notamment d’une vaste collecte de témoignages oraux, interroge les logiques à l’œuvre dans la notion « d’efficacité » des caisses de Sécurité sociale.
Le deuxième ensemble porte sur les histoires et mémoires de soldats français. Les soldats alsaciens-lorrains de la Première Guerre mondiale ont la particularité d’avoir combattu en majorité dans l’armée allemande, puis d’être devenus français au terme de la guerre. Raphaël Georges livre une analyse historique nuancée de ceux qui ont été longtemps étroitement appréhendés comme contraints de combattre contre la France. Une autre mémoire complexe de soldats est celle des jeunes insoumis communistes durant la guerre d’Algérie. Marc Giovaninetti explore les modalités de leur refus, confronté aux hésitations et volte-face de la direction du PCF de l’époque.
Le troisième ensemble nous emmène au coeur de l’Argentine contemporaine. Marcos Schiavi y revisite les rapports entre péronisme et mouvement syndical et jette une lumière nouvelle sur l’autonomie de ce dernier (1943-1955). Pia Valeria Rius enquête quant à elle sur les transformations contemporaines du monde du travail argentin, en menant une recherche ethnographique auprès d’organisations de travailleurs sans emploi (les piqueteros) dans la banlieue de Buenos Aires.
Enfin, Genís Barnosell revient sur l’influence de Cabet en Catalogne entre 1838 et 1856, montrant à quel point la vie politique française et l’effervescence révolutionnaire ont rythmé l’évolution idéologique des mouvements républicains et du premier communisme catalans.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707186232
Code sériel : 251
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 155 x 235 mm
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !