En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Vies et mœurs des familles d'Amérique du Nord

        Plon
        EAN : 9782259252713
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 144
        Format : 150 x 204 mm
        Vies et mœurs des familles d'Amérique du Nord

        Elisabeth PEELLAERT (Traducteur)
        Collection : Feux croisés
        Date de parution : 27/04/2017
        Après le succès phénoménal de City on Fire, la redécouverte du premier ouvrage de Garth Risk Hallberg. Une étude étonnante sur les mœurs de la famille américaine.
        Depuis des années, les Hungate et les Harrison coexistent pacifiquement dans une banlieue de New York. Ils se croisent à des barbecues le printemps venu, se réjouissent intérieurement d’être épargnés par l’ombre du divorce ou de la crise d’adolescence, applaudissent aux spectacles de fin d’année de leurs enfants. Mais lorsque... Depuis des années, les Hungate et les Harrison coexistent pacifiquement dans une banlieue de New York. Ils se croisent à des barbecues le printemps venu, se réjouissent intérieurement d’être épargnés par l’ombre du divorce ou de la crise d’adolescence, applaudissent aux spectacles de fin d’année de leurs enfants. Mais lorsque le père d’une des familles décède, les survivants doivent faire face à la rude réalité.

        À travers soixante-trois entrées abondamment illustrées, cet ouvrage chronique les émotions et les événements qui, de l’enfance à l’âge adulte, jalonnent la vie de ses personnages. Qu’on le lise de manière linéaire ou aléatoire, en se laissant guider par les photographies et leurs légendes,
        cet abécédaire révèle, tel un bestiaire, l’âme de cette espèce étrange mais tellement universelle : les habitants des banlieues américaines.

        « L’un des mérites remarquables de Garth Risk Hallberg est de […] parvenir à une tonalité, un regard, une voix qui lui sont propres. »
        Télérama
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782259252713
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 144
        Format : 150 x 204 mm
        Plon
        16.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Flaubauski Posté le 7 Octobre 2017
          Nouvel OVNI de Garth Risk Hallberg (enfin le premier, puisque publié avant City on Fire aux Etats-Unis, mais pas en France), Vies et mœurs des familles d’Amérique du Nord aborde de manière particulièrement originale la vie de deux familles voisines, dont nous ne pouvons d’ailleurs pas savoir si elles sont réelles ou fictives. Cette vie est présentée sous l’angle d’entrées thématiques très brèves (pas plus d’une page ; en voici quelques exemples : « ennui », « adolescence »…) qui peuvent se lire dans l’ordre où nous le souhaitons : linéaire, et donc alphabétique, ou selon les suggestions de l’auteur, qui fait des liens en fin d’entrée avec plusieurs autres entrées – à la manière de Marelle de Julio Cortázar. Chacune des entrées est accompagnée d’une photo qui l’illustre, et d’une notice explicative faisant penser à une étude zoologique, accentuant l’originalité de la démarche d’Hallberg. Nous avons alors l’impression que son ouvrage est avant tout scientifique, disséquant deux familles new-yorkaises par l’écriture pour mieux mettre au jour les caractéristiques communes de familles américaines types. Dans tous les cas, peu importe le cheminement choisi, nous entrons in medias res dans  l’histoire, et même plutôt brutalement. Au fil des entrées, nous en apprenons un peu plus sur chaque... Nouvel OVNI de Garth Risk Hallberg (enfin le premier, puisque publié avant City on Fire aux Etats-Unis, mais pas en France), Vies et mœurs des familles d’Amérique du Nord aborde de manière particulièrement originale la vie de deux familles voisines, dont nous ne pouvons d’ailleurs pas savoir si elles sont réelles ou fictives. Cette vie est présentée sous l’angle d’entrées thématiques très brèves (pas plus d’une page ; en voici quelques exemples : « ennui », « adolescence »…) qui peuvent se lire dans l’ordre où nous le souhaitons : linéaire, et donc alphabétique, ou selon les suggestions de l’auteur, qui fait des liens en fin d’entrée avec plusieurs autres entrées – à la manière de Marelle de Julio Cortázar. Chacune des entrées est accompagnée d’une photo qui l’illustre, et d’une notice explicative faisant penser à une étude zoologique, accentuant l’originalité de la démarche d’Hallberg. Nous avons alors l’impression que son ouvrage est avant tout scientifique, disséquant deux familles new-yorkaises par l’écriture pour mieux mettre au jour les caractéristiques communes de familles américaines types. Dans tous les cas, peu importe le cheminement choisi, nous entrons in medias res dans  l’histoire, et même plutôt brutalement. Au fil des entrées, nous en apprenons un peu plus sur chaque personnage, mais malgré tout de manière lapidaire : les points de vue varient à chaque fois ou presque, et les informations sont, surtout au début, insuffisantes pour connaître les tenants et les aboutissants de ces entrées. Un vrai travail de reconstitution du puzzle est à faire au fur et à mesure de la lecture, ce qui rend celle-ci vraiment agréable, alors que, paradoxalement, les sujets abordés sont graves et décrivent des familles qui ont littéralement implosé. Tout comme City on Fire, j’ai donc adoré Vies et mœurs des familles d’Amérique du Nord, surtout pour son côté décalé (graphiquement et narrativement parlant), mais aussi pour ce qu’il met en jeu quant à la description d’une Amérique de banlieue loin de tout idéalisme. J’attends en tout cas le prochain ouvrage de Garth Risk Hallberg avec impatience !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Bazart Posté le 13 Août 2017
          Après le succès phénoménal de City on Fire, la redécouverte du premier ouvrage de Garth Risk Hallberg s'avère être une étude passionnante et surprenante sur les moeurs de la famille américaine. Depuis des années, les Hungate et les Harrison coexistent pacifiquement dans une banlieue de New York. Mais lorsque le patriarche d'une des familles décède, les survivants doivent faire face à la rude réalité : s'adapter ou être confrontés à l'extinction. A mi chemin entre le livre de photos, le roman et le guide sociologique, cet ouvrage richement illustré chronique les émotions et les événements qui jalonnent la vie, de l'enfance à l'âge adulte, de ses personnages, habitants des banlieues américaines avec une pointe de dérision et pas mal d'intelligence.
        • yv1 Posté le 29 Juin 2017
          Expérience assez étonnante et enthousiasmante que d'ouvrir ce livre qui ne ressemble pas à un roman, ni à un guide, ni a un essai, en fait il ne ressemble à rien que l'on puisse mettre dans une case sauf à un livre, ce qui est facile pour le ranger... dans la bibliothèque donc. Dans un avant-propos, l'auteur nous renseigne sur la manière de lire son ouvrage : soit linéairement -ma méthode-, soit en allant de renvois en renvois, car chaque page paire est surmontée d'un repère -un mot qui fait titre- et chaque page impaire, celle sur laquelle il y a une photo, renvoie à d'autres repères du livre. On peut même piocher totalement au hasard ; de fait chaque méthode peut être la bonne puisque c'est au lecteur de lier tous les bouts des histoires des deux familles pour construire le roman. C'est gonflé mais très malin de faire appel à l'intelligence et l'imagination des lecteurs. L'écueil, c'est que parfois, je me suis un peu perdu, je ne savais plus trop qui parlait, comme quoi l'intelligence du lecteur a ses limites... Globalement, j'ai bien aimé le roman, même si j'ai deux remarques. D'abord, tous les chapitres ne se valent pas,... Expérience assez étonnante et enthousiasmante que d'ouvrir ce livre qui ne ressemble pas à un roman, ni à un guide, ni a un essai, en fait il ne ressemble à rien que l'on puisse mettre dans une case sauf à un livre, ce qui est facile pour le ranger... dans la bibliothèque donc. Dans un avant-propos, l'auteur nous renseigne sur la manière de lire son ouvrage : soit linéairement -ma méthode-, soit en allant de renvois en renvois, car chaque page paire est surmontée d'un repère -un mot qui fait titre- et chaque page impaire, celle sur laquelle il y a une photo, renvoie à d'autres repères du livre. On peut même piocher totalement au hasard ; de fait chaque méthode peut être la bonne puisque c'est au lecteur de lier tous les bouts des histoires des deux familles pour construire le roman. C'est gonflé mais très malin de faire appel à l'intelligence et l'imagination des lecteurs. L'écueil, c'est que parfois, je me suis un peu perdu, je ne savais plus trop qui parlait, comme quoi l'intelligence du lecteur a ses limites... Globalement, j'ai bien aimé le roman, même si j'ai deux remarques. D'abord, tous les chapitres ne se valent pas, certains sont moins intéressants, moins tranchants. Mais certaines pages sont très belles : "Pourquoi deux personnes s'attirent-elles mutuellement ? Cette question laisse les êtres humains perplexes depuis la nuit des temps. Encore aujourd'hui nous en savons peu, sinon que l'attirance est, par nature, irrationnelle." (p.80), je vous laisse découvrir la suite. Ensuite, j'ai pu me perdre entre les différents narrateurs même si je me suis reporté plusieurs fois aux arbres généalogiques du début. L'ensemble est assez désabusé, pessimiste et morose et bien vu. La société étasunienne vue par ces deux familles n'est pas très en forme : divorce, drogue, mort, mais aussi quand même amour, liberté. Garth Risk Hallberg passe tout au peigne fin et décortique assez bien les rapports des personnages entre eux et leur place dans la société. Je ne suis pas spécialiste de ce pays, mais son analyse me semble fine et perspicace. Un pays qui met à sa tête un type comme D. Trump a forcément des pans entiers qui ne vont pas, et sans doute pourrait-on l'étendre à nous Français en ces temps électoraux qui ne nous préparent pas pour le meilleur même si le pire a été évité. L'ouvrage quant à lui est superbe : les illustrations bien sûr et même les pages des textes, jamais blanches toujours agrémentées soit d'une teinte soit de dessins ou motifs. Un beau travail de qualité. Si je ne suis pas totalement convaincu par le roman, je trouve l'exercice intéressant et stimulant, original et si je rajoute que pas mal de chapitres m'ont bien plu, je trouve que ce bouquin a un petit kekchose qui justifie le temps que j'ai passé à le lire et le regarder. Faites l'expérience, vous ne devriez pas le regretter.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Une réflexion poétique sur la condition humaine. Drôle et profondément humain. »
        Brain Pickings
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.