Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348045738
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 205 mm

Vies oubliées

Au coeur du XVIIIe siècle

Collection : SH / À la source
Date de parution : 19/09/2019
Arlette Farge présente ici des archives qui lui sont chères, des documents laissés de côté au terme de ses différents travaux et recherches, dont le pouvoir d’évocation reste vivace. Pris en tant que tels, ils permettent de regarder l’Histoire autrement.
Comment saisir les vies oubliées, celles dont on ne sait rien ? Comment reconstituer au plus près l’atmosphère d’une époque, non pas à grands coups de pinceau, mais à partir des mille petits événements attrapés au plus près de la vie quotidienne, comme dans un tableau impressionniste ?
Arlette Farge offre...
Comment saisir les vies oubliées, celles dont on ne sait rien ? Comment reconstituer au plus près l’atmosphère d’une époque, non pas à grands coups de pinceau, mais à partir des mille petits événements attrapés au plus près de la vie quotidienne, comme dans un tableau impressionniste ?
Arlette Farge offre ici ce qu’on appelle les « déchets » ou les « reliquats » du chercheur : ces bribes d’archives déclarées inclassables dans les inventaires, délaissées parce que hors des préoccupations présentes de l’historien. Ce sont des instantanés qui révèlent la vie sociale, affective et politique du siècle des Lumières. Prêtres, policiers, femmes, ouvriers, domestiques, artisans s’y bousculent.
De ces archives surgissent des images du corps au travail, de la peine, du soin, mais aussi des mouvements de révolte, des lettres d’amour, les mots du désir, de la violence ou de la compassion.
Le bruit de la vague, expliquait Leibnitz, résulte des milliards de gouttelettes qui la constituent ; Arlette Farge immerge son lecteur dans l’intimité de ces vies oubliées. Une nouvelle manière de faire de l’histoire.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348045738
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

Premier opus de la collection À la source dirigée par Clémentine Vidal-Naquet, Vies oubliées est en tout point iconoclaste. Il se compose presque exclusivement d’archives du XVIIIe siècle : lettres d’amour, chansons, testaments... Ces fragments pleins de surprises laissent entrevoir des êtres singuliers, témoins d’une époque qui les dépasse. Dans le sillon de La Vie des hommes infâmes de Michel Foucault (1977), Arlette Farge se fait passeuse d’une humanité commune.
Léonard Billot / Les Inrocks

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • beubeu79 Posté le 25 Avril 2020
    Ce livre est bien plus qu'un essai historique, c'est une porte d'entrée pour toucher du doigt le passé. Il y a des passages intéressants, d'autres sont très très émouvants. Je recommande ce livre à toutes les personnes qui ont un cœur.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !