Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707139689
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 196
Format : 125 x 190 mm

Walter Winchell

Elisabeth PEELLAERT (Traducteur)
Collection : Culte Fictions
Date de parution : 27/02/2003

Une rue de Harlem, 1908 : Walter, petit garçon, debout sous la pluie, devant un magasin à l'enseigne écrite en yiddish, vend des journaux à la criée. Une loge minable, Chicago, 1916 : Walter répète un numéro de claquettes. Walter est dans le show-business. New York, 1925 : une machine à écrire crépite....

Une rue de Harlem, 1908 : Walter, petit garçon, debout sous la pluie, devant un magasin à l'enseigne écrite en yiddish, vend des journaux à la criée. Une loge minable, Chicago, 1916 : Walter répète un numéro de claquettes. Walter est dans le show-business. New York, 1925 : une machine à écrire crépite. Walter griffonne des notes sur un bout de papier, furète dans les coulisses. Walter est devenu chroniqueur mondain. Walter au micro, 1931 : des familles entières, à travers tout le pays, sont réunies autour de la radio à l'écoute de « Monsieur et Madame l'Amérique » de Walter Winchell. Dans une formidable parodie des grandes biographies hollywoodiennes, Michael Herr retrace la vie de ce personnage légendaire que fut Walter Winchell. Vaudevilliste raté, il va devenir dans les années trente le plus puissant échotier des États-Unis, abreuvant ses lecteurs de potins mondains, de ragots et de rumeurs, capable de briser d'un trait de plume carrières et ménages. À mi-chemin entre le roman et le scénario, Walter Winchell se lit comme de la prose mais s'impose comme un film.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707139689
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 196
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

« Servi par un style télégraphique, des dialogues acérés, des flash-backs instructifs, le texte de Michael Herr voit se croiser gangsters, humoristes et écrivains, starlettes, attachés de presse et larbins. Voici un Walter Winchell, piètre danseur de rumba et de fox-trot, conduisant une Ford noire, portant sur lui un Colt P38, dormant cinq heures par nuit, se lamentant que l'un des plus grands scoops soit écrasé par l'annonce des Allemands envahissant la Pologne... Vous avez dit « culte fiction » ? »
LIVRES HEBDO

« Michael Herr trousse cette histoire unique dans un style unique, à mi-chemin entre le scénario et le roman. Les dialogues sont savoureux, percutants. »
METRO

« Drôle de bouquin sur la vie d'un vaudevilliste médiocre, chroniqueur mondain colportant les pires rumeurs pour briser une carrière dans l'Amérique des années 30. »
ZURBAN

« À travers le portrait au scalpel d'un homme vulgaire, démagogue, arrivé au faîte de la puissance journalistique un peu par hasard, que trace Herr entre fascination et dégoût, c'est un pays et une époque qui sont également racontés. Superbe. »
SUD OUEST

« La gloire tonitruante de Walter Winchell, qui fut un chroniqueur à scandale et à succès dans les années vingt et trente, se retourne contre lui dans des scènes que Michael Herr habille d'un point de vue en forme de caméra. Et l'on voit Ernest Hemingway et Damon Runyon en compagnie du personnage haut en couleur, comme si on y était. Culte fictions a bien commencé, on demande à voir la suite ! »
LE SOIR 

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !