En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Wanda

        Presses de la cité
        EAN : 9782258117495
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 440
        Format : 140 x 225 mm
        Wanda

        Date de parution : 15/06/2017
        En Australie, au xxe siècle. La destinée bouleversante de Wanda, née d’une mère aborigène et d’un père blanc.
        Wanda est née en plein bush, dans une réserve au nord de l’Australie. C’est une muda-muda : moitié aborigène, moitié blanche. A huit ans, elle est arrachée aux siens pour vivre dans une institution gouvernementale, Homeland. Avec d’autres enfants métis, elle y est « éduquée » dans le but de... Wanda est née en plein bush, dans une réserve au nord de l’Australie. C’est une muda-muda : moitié aborigène, moitié blanche. A huit ans, elle est arrachée aux siens pour vivre dans une institution gouvernementale, Homeland. Avec d’autres enfants métis, elle y est « éduquée » dans le but de devenir domestique. Ces années-là sont gravées à jamais dans sa mémoire : trop de sévices et d’injustice vont exacerber son tempérament rebelle. En Wanda grandit un projet de vengeance : retrouver ce père qui les a abandonnées, elle et sa mère. Pour cela, elle doit fuir…

        Tout au long de son périple jalonné de rencontres extraordinaires et d’épreuves initiatiques, dans l’immense territoire australien, la jeune fille saura-t-elle pardonner, réconcilier ses deux cultures et trouver, enfin, l’amour et la paix ?


         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258117495
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 440
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        19.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • steph5977 Posté le 3 Juin 2018
          un livre facile à lire, mais un goût de déjà vu pour moi, c'est un thème que j'ai déjà lu à plusieurs reprises cette année, donc pas de coup de coeur ni de réelle découverte.
        • rugi Posté le 17 Décembre 2017
          Un livre époustouflant qui nous fait voyager au coeur du bush. Des paysages décrits avec beaucoup de détails. Une histoire d'une grande intensité. Bref, j'ai passé un moment plus qu'agréable. Je le recommande vivement. Merci à Madeleine Mansiet-Berthaud...
        • 94sophie947708 Posté le 15 Octobre 2017
          Une histoire envoûtante et intéressante, dans les somptueux décors Australien. On y apprend l'histoire du programme d'Assimilation, des aborigènes métis, reniés par leurs clans, et rejetés par les Blancs. Ces jeunes enfants, enlevés à leurs mères, sont placés dans des institutions, pour apprendre à devenir domestique dans une ferme australienne. Wanda et Ningara, sont de ces enfants, qui ont soufferts durant leur enfance, de la séparation, des mauvais traitements, du manque d'affection. Placés ensemble dans la même ferme, ils ont la chance d'avoir un patron gentil et humain. Mais celui-ci perd son ranch, et Wanda et Ningara doivent continuer leurs chemins. Wanda, emplie de vengeance envers son père, qui les abandonnées, elle et sa mère, le retrouve, et fomente l'enlèvement de son enfant par Ningara. Cependant, Ningara n'enlève pas la bonne personne, et c'est Jean-Philippe dit Zan-Phi, qui se retrouve à vivre dix ans dans le clan aborigène de Ningara. S'ensuit alors, comment Zan-Phi, séparé de sa famille, va s'adapter à cette nouvelle culture, quels enseignements et richesse va-t-il en tirer, lui, qui adore peindre. Comment Wanda et Ningara, s'apercevant de leur erreur, vont réagir et quelles actions vont-ils mettre en place? C'est toute la culture aborigène qui nous est dévoilée, sa richesse, ses coutumes, ses rituels, que Zan-Phi mettra... Une histoire envoûtante et intéressante, dans les somptueux décors Australien. On y apprend l'histoire du programme d'Assimilation, des aborigènes métis, reniés par leurs clans, et rejetés par les Blancs. Ces jeunes enfants, enlevés à leurs mères, sont placés dans des institutions, pour apprendre à devenir domestique dans une ferme australienne. Wanda et Ningara, sont de ces enfants, qui ont soufferts durant leur enfance, de la séparation, des mauvais traitements, du manque d'affection. Placés ensemble dans la même ferme, ils ont la chance d'avoir un patron gentil et humain. Mais celui-ci perd son ranch, et Wanda et Ningara doivent continuer leurs chemins. Wanda, emplie de vengeance envers son père, qui les abandonnées, elle et sa mère, le retrouve, et fomente l'enlèvement de son enfant par Ningara. Cependant, Ningara n'enlève pas la bonne personne, et c'est Jean-Philippe dit Zan-Phi, qui se retrouve à vivre dix ans dans le clan aborigène de Ningara. S'ensuit alors, comment Zan-Phi, séparé de sa famille, va s'adapter à cette nouvelle culture, quels enseignements et richesse va-t-il en tirer, lui, qui adore peindre. Comment Wanda et Ningara, s'apercevant de leur erreur, vont réagir et quelles actions vont-ils mettre en place? C'est toute la culture aborigène qui nous est dévoilée, sa richesse, ses coutumes, ses rituels, que Zan-Phi mettra en peinture, afin de la faire connaître à un large public. Wanda, va elle aussi, la faire connaître, à travers la mise en place de spectacles culturels. Mais la richesse du roman, tient dans la façon dont tout cela se déroule, se met en place, sur deux décennies, avec toutes les implications familiales, financières, sentimentales, qui en découlent. Une agréable lecture australienne.
          Lire la suite
          En lire moins
        • st79310 Posté le 18 Septembre 2017
          Très beau livre sur la culture aborigène malgré la souffrance de wanda mais aussi de [masquer] jean-phi alias jibaru et de sa famille , enlevé lui aussi. [/masquer] La description des paysages époustouflante de l'Australie marque encore plus ce témoignage poignant (même si ici c'est une fiction) de l'instruction forcée des métis .
        • djihane Posté le 10 Septembre 2017
          Wanda voit le jour en 1946, en Australie, dans une réserve aborigène. Elle est le fruit d’une mère aborigène et d’un père blanc. Ce métissage va lui causer le rejet des siens. Elle sera néamoins très aimée par sa mère. La seule information que Wanda avait sur son père est la couleur de ses yeux: vairons et qu’il était garde dans leur refuge. La couleur de sa peau plus clair que celle de son peuple, la mènera loin de chez elle, à l’âge de 8 ans, pour devenir domestique chez les blancs. Quel beau voyage littéraire offert par Madeleine Berthaud-Mansiet. Les paysages son magnifiques et sauvages, le parfait décor pour se plonger dans le passé et le présent de nos personnages. D’autant plus, que nous avons droit à plusieurs narrateurs qui nous donnent une vision bien plus approfondie de l’histoire. Même si je ne suis pas très friande de ce genre de procédé, il a une fonction documentaire et nous donne cette vision de grandeur à l’image de l’Australie. Le destin de plusieurs familles s’entrecroise, un voyage à travers la nature humaine. Le périple de Wanda est semé d’embûches, elle rêve de vengeance et s’interroge sur son identité. A son histoire viennent... Wanda voit le jour en 1946, en Australie, dans une réserve aborigène. Elle est le fruit d’une mère aborigène et d’un père blanc. Ce métissage va lui causer le rejet des siens. Elle sera néamoins très aimée par sa mère. La seule information que Wanda avait sur son père est la couleur de ses yeux: vairons et qu’il était garde dans leur refuge. La couleur de sa peau plus clair que celle de son peuple, la mènera loin de chez elle, à l’âge de 8 ans, pour devenir domestique chez les blancs. Quel beau voyage littéraire offert par Madeleine Berthaud-Mansiet. Les paysages son magnifiques et sauvages, le parfait décor pour se plonger dans le passé et le présent de nos personnages. D’autant plus, que nous avons droit à plusieurs narrateurs qui nous donnent une vision bien plus approfondie de l’histoire. Même si je ne suis pas très friande de ce genre de procédé, il a une fonction documentaire et nous donne cette vision de grandeur à l’image de l’Australie. Le destin de plusieurs familles s’entrecroise, un voyage à travers la nature humaine. Le périple de Wanda est semé d’embûches, elle rêve de vengeance et s’interroge sur son identité. A son histoire viennent se greffer d’autres récits, ceux d’autres personnages qui auront leur importance. L’auteure joue parfaitement avec les points de vues, avec les tranches de vie du côté des aborigènes mais également du côté des blancs. De ce fait, le lecteur est impliqué émotionnellement. Je ne comprendrai jamais ce qui pousse des hommes à traiter d’autres hommes comme des animaux parce qu’ils sont différents d’eux, en général, physiquement. Ce roman pointe également du doigt la cruauté humaine durant la colonisation. Wanda est une belle fresque littéraire que j’ai beaucoup aimée. J’ai passé un moment agréable en compagnie des personnages du roman. Le temps d’une lecture, j’ai voyagé dans un pays que je rêve de visiter. Le tout est porté par une très belle plume.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        " Un roman d'une force incroyable et qui se dévore ! "
        bruxelles Culture
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com