En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Warcross - tome 01

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266274784
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 225 mm
        Warcross - tome 01

        Guillaume FOURNIER (Traducteur)
        Date de parution : 04/01/2018
        La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable
        jamais inventé...
        La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable
        jamais inventé : Warcross. Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266274784
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket jeunesse
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • bouma Posté le 27 Mars 2018
          Plusieurs intrigues se mélangent, toujours entre réalité et virtualité, et font intervenir nombres de personnages secondaires aussi intrigants que charmants. Marie Lu navigue avec fluidité sans jamais nous perdre et arrive à distiller informations et rebondissements pour nous donner toujours plus envie de découvrir la suite. Un fait qui vaut également en fin de tome. Un premier tome dense, original et qui montre les travers d’une société pas si lointaine.
        • BOOKSANDRAP Posté le 13 Mars 2018
          > https://booksandrap.wordpress.com/2018/03/12/warcross-t1-marie-lu/ J’attendais « Warcross » avec énormément d’impatience. Le résumé me donnait terriblement envie et me promettait un univers un peu geek et terriblement original. Et bien je n’ai pas été déçue. Marie Lu m’a totalement conquise de la première à la dernière page. J’ai passé un super moment de lecture, haletant, rempli d’adrénaline et complètement décalé. C’était bourré de danger, avec de très bon personnages et une romance qui laisse vraiment de la place à l’intrigue et ça ça fait du bien. Vous ne serez pas capables de le lâcher une fois entamé. Pour être honnête, je ne pensais pas autant accroché à cette histoire. J’avais tenté « Legend » et ça ne l’avait pas vraiment fait avec moi. Et puis quand j’ai su que ce nouveau bouquin allait sortir j’avais très envie de retenter l’expérience. Et qu’est-ce que j’ai bien fait. Si vous hésitiez encore à vous lancer, ne réfléchissez plus. C’est un bouquin qui va vous transporter, vous dépayser et vous surprendre par bien des aspects ! Ce qui, je pense, m’a le plus plu dans cette histoire, c’est l’univers créer par l’auteure. Ce que Marie Lu à mit en place est juste dingue. On débarque et on est... > https://booksandrap.wordpress.com/2018/03/12/warcross-t1-marie-lu/ J’attendais « Warcross » avec énormément d’impatience. Le résumé me donnait terriblement envie et me promettait un univers un peu geek et terriblement original. Et bien je n’ai pas été déçue. Marie Lu m’a totalement conquise de la première à la dernière page. J’ai passé un super moment de lecture, haletant, rempli d’adrénaline et complètement décalé. C’était bourré de danger, avec de très bon personnages et une romance qui laisse vraiment de la place à l’intrigue et ça ça fait du bien. Vous ne serez pas capables de le lâcher une fois entamé. Pour être honnête, je ne pensais pas autant accroché à cette histoire. J’avais tenté « Legend » et ça ne l’avait pas vraiment fait avec moi. Et puis quand j’ai su que ce nouveau bouquin allait sortir j’avais très envie de retenter l’expérience. Et qu’est-ce que j’ai bien fait. Si vous hésitiez encore à vous lancer, ne réfléchissez plus. C’est un bouquin qui va vous transporter, vous dépayser et vous surprendre par bien des aspects ! Ce qui, je pense, m’a le plus plu dans cette histoire, c’est l’univers créer par l’auteure. Ce que Marie Lu à mit en place est juste dingue. On débarque et on est immergés dès les premiers chapitres dans un univers totalement futuriste et complètement connecté. J’ai adoré. C’est bien mit en place, il y a beaucoup de détails, on ne ressent pas du tout cet effet de longueurs qu’on peut parfois trouver dans des bouquins aux univers particulier. Ici on sent que c’est bien fait, que c’est bien dosé. C’est ni trop peu ni trop explicite et ça c’était top. Ce n’est pas extrêmement innovant mais ça fait du bien d’évoluer dans un univers que l’on ne voit pas souvent. Faut bien évidement aimé un tant soit peu ce genre d’histoire basé sur les réalités virtuelles, les jeux vidéos et l’informatique mais étant une petite geek j’étais dans mon élément haha. Honnêtement même ceux qui n’aiment pas forcément les bouquins de ce style là, une fois plongés dedans, il est quasiment impossible d’en décrocher. On est tellement pris dans l’intrigue et dans tout ce qui s’y passe qu’on ne peut simplement pas arrêter. J’ai apprécié vraiment découvrir toutes ces nouvelles technologies et ce qu’elles apportent. Le fait de découvrir le jeu Warcross était complètement dingue et j’ai été dès le début conquise. Autre gros point positif au roman : Emika. Non mais qu’elle héroïne extraordinaire. Je l’ai adoré. Je l’ai adoré pour son caractère, sa personnalité, son physique complètement opposé à la parfaite petite princesse qu’on a l’habitude de voir. Emika est différente et elle l’assume. Un look complètement fou, avec ses cheveux arc en ciel et sa passion pour le hacking exacerbé, c’est une jeune femme qui retient l’attention et qui m’a très vite plu. C’est le genre de personnage bien badass et rebelle que j’adore suivre. Quant à l’intrigue elle monte crescendo en intensité jusqu’aux révélations finales qui m’ont complètement laissés sur les fesses. J’ai adoré la manière dont l’auteure agençait son histoire pour nous emmener là où elle le voulait. Pour tout dire, je ne m’attendais pas à ça. Et bon dieu que je n’ai pas été déçue. Les passages des entrainements, des rendez-vous secrets et des compétitions m’ont vraiment énormément plu, c’était très rythmé, il se passait constamment quelque chose. Je me suis très vite laissée prendre aux jeu et j’ai apprécié toutes les directions que prenaient l’auteure. Je n’éssayait pas de découvrir ce qui se tramait réellement, je me laisser porter par la plume et ce fût une très bonne expérience. De plus, le fait qu’on soit à Manhattan puis à Tokyo m’a vraiment dépaysé. On découvrait des paysages qui m’étaient inconnu et j’ai vraiment eu l’impression de voyager. Alors bien évidemment, tous les personnages ne m’ont pas autant plu qu’Emika. J’aurais aimé qu’Hidéo soit davantage approfondi, qu’on en apprenne un peu plus que ce personnage assez froid et énigmatique. Je terminerais par aborder avec vous la romance présente dans cette histoire. Bien qu’elle soit bien présente, elle ne fait pas de l’ombre à l’intrigue principale basée sur le tournoi de Warcross, les dangers auquel le jeu est confronté et les talents d’hackeuse d’Emika. Et pourtant au milieu des bugs informatiques, de ses virées dans le dark net et de son travail va se développer une histoire d’amour un peu particulière. J’ai adoré. J’ai adoré ce côté très subtil de la romance, c’était très léger et très souvent suggéré. Oui elle est présente et pourtant elle n’empiète pas sur le sujet principal du livre. Ce n’était pas niais et pour le coup bien que ce soit un peu attendu je ne pensais pas voir cette relation s’épanouir tout de suite. Il faut tenter « Warcross ». Bien sur que vous pourriez détester, mais vous pourriez aussi en avoir un très beau coup de coeur. Même s’il n’en est pas un pour moi, j’ai passé un excellent moment de lecture. C’est un bouquin très prenant et très immersif. La fin est quant à elle très frustrante dans le sens où il y a un grand revirement de situations, où il y a de grandes révélations et qu’on nous laisse comme ça. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite et de retrouver Emika ! Je recommande chaudement !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lou_16 Posté le 6 Mars 2018
          C'est un énorme coup de coeur !!!
        • Ichirin-No-Hana Posté le 19 Février 2018
          Dans un univers futuriste, pas si éloigné du nôtre, la population ne voit que par un jeu : Warcross. Grâce à des lunettes connectées, Warcross immerge les personnages dans un monde totalement fantasmé et rempli de défis. Nous suivons Emika, jeune adolescente américaine de 18 ans, qui vit seule et qui essaye de s’en sortir comme elle peut en étant chasseuse de primes. Très forte en piratage, elle sera malencontreusement repérée lors d’un tournoi de Warcross. Ayant beaucoup aimé la série Legend de l’auteure, j’avoue que j’étais plutôt curieuse au moment de la sortie de ce nouveau roman. Warcross reprend des codes à la mode en ce moment : on y retrouve des inspirations comme Sword Art Online, Log Horizon, ou encore Hunger Games pour le côté épreuves. Le roman est extrêmement divertissant et bien que celui-ci fait plus de 400 pages, je l’ai dévoré en quelques jours. On est très vite pris par l’intrigue et l’action est omniprésente. L’univers dépeint par l’auteure, loin d’être original, n’en est pas moins très intéressant. La relation entre les deux protagonistes m’a paru plutôt crédible et assez agréable à suivre. Ayant lu ce roman il y a déjà quelques semaines, je pense avoir... Dans un univers futuriste, pas si éloigné du nôtre, la population ne voit que par un jeu : Warcross. Grâce à des lunettes connectées, Warcross immerge les personnages dans un monde totalement fantasmé et rempli de défis. Nous suivons Emika, jeune adolescente américaine de 18 ans, qui vit seule et qui essaye de s’en sortir comme elle peut en étant chasseuse de primes. Très forte en piratage, elle sera malencontreusement repérée lors d’un tournoi de Warcross. Ayant beaucoup aimé la série Legend de l’auteure, j’avoue que j’étais plutôt curieuse au moment de la sortie de ce nouveau roman. Warcross reprend des codes à la mode en ce moment : on y retrouve des inspirations comme Sword Art Online, Log Horizon, ou encore Hunger Games pour le côté épreuves. Le roman est extrêmement divertissant et bien que celui-ci fait plus de 400 pages, je l’ai dévoré en quelques jours. On est très vite pris par l’intrigue et l’action est omniprésente. L’univers dépeint par l’auteure, loin d’être original, n’en est pas moins très intéressant. La relation entre les deux protagonistes m’a paru plutôt crédible et assez agréable à suivre. Ayant lu ce roman il y a déjà quelques semaines, je pense avoir déjà pris pas mal de recul. Bien que j’ai passé un super moment au moment de la lecture, j’avoue qu'aujourd’hui, il ne m’en reste qu’une sensation assez mitigée dû notamment à quelques passages qui m’avaient déjà dérangé au moment où je les avais lu. Je trouve ce roman assez maladroit et brouillon notamment au moment des scènes d’action (je pense notamment aux épreuves) que j’ai trouvées assez floues et où je n’ai pas pu totalement m’immerger et imaginer les scènes, j’avoue même avoir lu ces passages en diagonale… Je déplore également un manque de profondeur au niveau des personnages. Warcross est un roman très agréable et addictif à lire. Je pense que ce roman aurait demandé plus de travail de l’auteur. L’idée de base est plutôt sympathique mais j’avoue garder du roman une image assez mitigée. Bien que j’ai passé un très bon moment de lecture, j’avoue avoir du mal à passer outre les quelques défauts du roman, dommage.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Mavic_lit Posté le 19 Février 2018
          C’est parfois bizarre de lire quelque chose qui fait tant penser à notre époque actuelle et l’évolution des nouvelles technologies. Et Warcross m’a vraiment interpellé sur son univers mais surtout qu’à un certain degré, on s’y rapproche de plus en plus. Et encore une fois Marie Lu a su créer un monde auquel il est facile de s’y plonger, de s’en imprégner et j’en redemande encore. Si je devais faire simple, je dirais que j’ai adoré. L’univers, les personnages, les clins d’œils aux jeux rétros, l’intrigue. Mon côté geek a totalement été séduite par ce monde où tout est à l’ère du numérique et que Warcross est juste le jeu en réseau le plus joué au monde. Et quand je dis réseau… je devrais plutôt dire connecté, où par le biais de lunettes, chaque personne est immergé dans le jeu que ce soit en tant que joueur ou spectateur. Il existe même un championnat vu par des milliers de personnes, qui prend en compte les meilleurs joueurs de Warcross. On retrouve donc Emika, une jeune fille de 18 ans, chasseuse de primes à ses heures perdues afin de payer les dettes de son défunt père. Emika, c’est une hackeuse hors pair,... C’est parfois bizarre de lire quelque chose qui fait tant penser à notre époque actuelle et l’évolution des nouvelles technologies. Et Warcross m’a vraiment interpellé sur son univers mais surtout qu’à un certain degré, on s’y rapproche de plus en plus. Et encore une fois Marie Lu a su créer un monde auquel il est facile de s’y plonger, de s’en imprégner et j’en redemande encore. Si je devais faire simple, je dirais que j’ai adoré. L’univers, les personnages, les clins d’œils aux jeux rétros, l’intrigue. Mon côté geek a totalement été séduite par ce monde où tout est à l’ère du numérique et que Warcross est juste le jeu en réseau le plus joué au monde. Et quand je dis réseau… je devrais plutôt dire connecté, où par le biais de lunettes, chaque personne est immergé dans le jeu que ce soit en tant que joueur ou spectateur. Il existe même un championnat vu par des milliers de personnes, qui prend en compte les meilleurs joueurs de Warcross. On retrouve donc Emika, une jeune fille de 18 ans, chasseuse de primes à ses heures perdues afin de payer les dettes de son défunt père. Emika, c’est une hackeuse hors pair, qui arrive à s’infiltrer là où elle veut sans se faire repérer. Pourtant la vie est dure pour elle. Entre ses chasses qui rapportent peu ou pas selon si c’est la première et ses besoins auxquels elle doit subvenir, elle a du mal à sortir la tête de l’eau. Heureusement qu’il y a Warcross pour lui permettre d’échapper à cette dure réalité. C’est d’ailleurs en tentant de pirater le jeu lors du tournoi qu’elle va se faire repérer par le célèbre Hidéo Tanaka, créateur de Warcross, ni plus ni moins. Sa vie va prendre un tournant à 360° car la voilà qu’Hidéo lui propose un travail qu’elle ne peut refuser, et la voilà projeter dans le cœur même du jeu, en devenant elle-même une joueuse du tournoi. Elle va rencontrer ses futurs coéquipiers mais également ses adversaires. Tout ne sera pas tendre mais pour le lecteur ce sera que pur plaisir. Même si j’ai trouvé le début un peu longuet… le temps de tout mettre en place, une fois la rencontre entre Hidéo et Emika, tout s’enchaîne. J’ai tourné et tourné les pages jusqu’à pousser le cri de frustration parce que le tome 2 n’est pas encore paru. Marie Lu a su créer un univers auquel on se plonge volontiers. Toutes ces innovations, cette réalité virtuelle qui prend le pas sur la vraie vie… je n’ai eu aucun mal à y croire et à m’imaginer ce monde où par le biais de simple lunettes on se retrouve connecté. Ces explosions de couleurs que l’auteure nous envoie dans les yeux, les descriptions qui n’en finissent pas permettant de s’immerger dans chaque scène. Vraiment, je me suis prise au jeu très vite et j’avais l’impression d’être juste à côté d’Emika lors de ses parties de Warcross. Et Emika… un personnage haut en couleur, avec un caractère fort, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et a du répondant. La vie ne l’a pas épargnée, lui permettant d’être ce qu’elle est au moment où l’on fait sa connaissance. Et plus on avance dans l’histoire, et plus on l’apprécie. J’ai trouvé qu’elle avait une certaine spontanéité qui est assez rafraichissante dans ce monde où chacun est clairement obnubilé par Warcross. Et puis bon, faut dire que l’on découvre son caractère grâce à Hidéo, fondateur de Warcross. Personnage mystérieux, qui se dévoile peu à peu mais qui va vous frustrer quand même. En tout cas, moi c’est ce que j’ai ressenti. Le besoin d’en savoir plus sur lui mais il y a cette sensation d’inaccessibilité qui fait qu’on boit la moindre parole, la moindre information que l’on peut obtenir. J’ai beaucoup apprécié ce personnage, le peu de son histoire que l’on apprend et son évolution. Mais je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir par vous-même. Comme dit plus haut, l’histoire est prenante, je m’y suis immergée la tête première. Tout va assez vite, il y a ce léger suspens qui m’a donné envie de tourner les pages jusqu’à la dernière. Et puis même si certaines choses sont assez prévisibles cela ne gâche en rien le plaisir de la lecture, bien au contraire. En effet, même si l’on se doute, on ne sait pas réellement comment cela va se dérouler. L’auteure amène les révélations petit à petit, mais nous fait nous poser encore plus de questions… Jusqu’à la toute fin, les questions n’auront eu de cesse d’augmenter au point de me tirer les cheveux en quatre. Et pourtant j’en redemande, et vite! En bref, un roman jeunesse vivifiant, addictif. Une dose de suspens comme j’aime, un univers coloré et plus proche que l’on ne le pense. Des personnages qui vous feront rire, qui vous toucheront, avec qui vous passerez un agréable moment de lecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com