Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782092566329
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 140 x 210 mm
WonderPark - Darkmoor - Roman aventure-fantastique dès 8 ans
6
Collection : Premiers Grands formats
Date de parution : 01/03/2018
Éditeurs :
Nathan

WonderPark - Darkmoor - Roman aventure-fantastique dès 8 ans

6

,

Collection : Premiers Grands formats
Date de parution : 01/03/2018
Quand un parc d'attractions ouvre sur des mondes magiques bien réels…
 
Jenn, Mervin, Zoey et Orage sont enfin arrivés à Darkmoor, le monde du redoutable seigneur Langley. Accueillis par des villageois, ils apprennent qu'Arius, le père d'Orage, est toujours vivant mais... Jenn, Mervin, Zoey et Orage sont enfin arrivés à Darkmoor, le monde du redoutable seigneur Langley. Accueillis par des villageois, ils apprennent qu'Arius, le père d'Orage, est toujours vivant mais plongé dans un sommeil que seul du concentré d'élébore, un élixir rare, peut rompre.
Les enfants vont devoir trouver ce remède...
Jenn, Mervin, Zoey et Orage sont enfin arrivés à Darkmoor, le monde du redoutable seigneur Langley. Accueillis par des villageois, ils apprennent qu'Arius, le père d'Orage, est toujours vivant mais plongé dans un sommeil que seul du concentré d'élébore, un élixir rare, peut rompre.
Les enfants vont devoir trouver ce remède puis partir à l'assaut du château de Langley pour mettre leur ennemi hors d'état de nuire...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092566329
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lorenko87 Posté le 19 Décembre 2020
    Ayant réussi à atteindre le dernier monde, Darkmoor, le groupe recherche le père d'Orage. Il le retrouve victime d'un sortilège qui le maintient dans un sommeil sans fin. Afin de le réveiller, les enfants auront à affronter un sorcier et ses créatures afin de trouver un remède. Ceci étant la première étape avant de pouvoir se confronter au seigneur Langley et mettre un terme à ses machinations. Ce tome vient terminer la série Wonderpark. Il est riche en péripéties et permet de retrouver l'ensemble des personnages principaux. Une série littéraire à connaître et très agréable à lire.
  • mamantulisquoi Posté le 13 Septembre 2018
    Je l’attendais avec impatience et je n’ai pas été déçue. Alors oui bien sûr on s’y attend, tout fini bien personne n’est oublié, blessé ou mort mais tout cela n’enlevé rien au charme de ce dernier tome. Parfois je regrette juste que les choses soient un peu trop survolés. Notre trio a bien grandi, un amour naissant, des proches retrouvés, une amitié renforcée, du danger, de la jalousie, un dragon … voilà ce qui attend les personnages. Je suis satisfaite par la fin de ce tome même si j’espérais au fond de mois qu’elle ne finisse pas tout de suite. Bref, vous l’aurez compris je recommande avec grande joie cette série.
  • Chrisbookine Posté le 12 Septembre 2018
    Jenn, Mervin, Zoey et Orage sont enfin arrivés à Darkmoor, le monde du redoutable seigneur Langley. Accueillis par des villageois, ils apprennent qu'Arius, le père d'Orage, est toujours vivant mais plongé dans un sommeil que seul du concentré d'élébore, un élixir rare, peut rompre. Les enfants vont devoir trouver ce remède puis partir à l'assaut du château de Langley pour mettre leur ennemi hors d'état de nuire... Le contexte de lecture J'ai lu ce tome dans le cadre de plusieurs challenges à savoir le Pumpkin Autumn Challenge, mais également le Challenge Chaud Cacao (suite de série du PLIB). L'auteur et sa saga Fabrice Colin a proposé une aventure bien ficelée et prenante avec des personnages attachants. Avec mon regard adulte j'aurai bien aimé plus de détails, mais ça reste un roman jeunesse accessible et très divertissant, idéal pour un jeune public de collège ou primaire. Les six tomes se dévorent sans problème. J'ai lu ce livre à deux voix avec mon fils et on a apprécié chaque rebondissement. L'objet-livre Un petit retour sur l'ensemble de la collection : j'ai bien aimé les couvertures et les portails de fer qui matérialisent l'entrée dans un nouveau monde, le choix des couleurs et le fait que les personnages... Jenn, Mervin, Zoey et Orage sont enfin arrivés à Darkmoor, le monde du redoutable seigneur Langley. Accueillis par des villageois, ils apprennent qu'Arius, le père d'Orage, est toujours vivant mais plongé dans un sommeil que seul du concentré d'élébore, un élixir rare, peut rompre. Les enfants vont devoir trouver ce remède puis partir à l'assaut du château de Langley pour mettre leur ennemi hors d'état de nuire... Le contexte de lecture J'ai lu ce tome dans le cadre de plusieurs challenges à savoir le Pumpkin Autumn Challenge, mais également le Challenge Chaud Cacao (suite de série du PLIB). L'auteur et sa saga Fabrice Colin a proposé une aventure bien ficelée et prenante avec des personnages attachants. Avec mon regard adulte j'aurai bien aimé plus de détails, mais ça reste un roman jeunesse accessible et très divertissant, idéal pour un jeune public de collège ou primaire. Les six tomes se dévorent sans problème. J'ai lu ce livre à deux voix avec mon fils et on a apprécié chaque rebondissement. L'objet-livre Un petit retour sur l'ensemble de la collection : j'ai bien aimé les couvertures et les portails de fer qui matérialisent l'entrée dans un nouveau monde, le choix des couleurs et le fait que les personnages soient en action dès la couverture : cela rend bien compte de la dynamique du récit et immerge le lecteur d'office dans l'aventure fantastique. L'intrigue et les univers créés J'ai beaucoup apprécié le fait que l'on se trouve dans une traversée de mondes. c'est une thématique très présente dans les récits jeunesse mais ici le fait de retrouver en miniatures plusieurs mondes exploités dans les littératures de l'imaginaire est très riches de références : Alice au Pays des merveilles, les comics de super-héros, le château ambulant dans les nuages et j'en passe... Les personnages J'ai aimé les personnages que j'aurai voulu voir plus développé au niveau psychologique mais je comprends le choix qui est fait de privilégier l'action et l'imaginaire. Les enfants sont à l'honneur et véhiculent des valeurs positives d'entre-aide, de persévérance et d'espoir, notamment. L'écriture C'est fluide, toujours en tension. Les chapitres courts permettent une lecture rapide de chaque ouvrage. Aucune complexité dans le vocabulaire adapté à un jeune lecteur. Ce que j'ai pensé de ce dernier tome J'ai beaucoup aimé le monde lugubre et fait de faux-semblants de Darkmoor. C'est une saga jeunesse idéale pour un public 9-12 ans qui veut de l'aventure, des mondes extraordinaires et très différents. Le trio d'amis fonctionne bien. La lecture est facile et courte avec de l'action et toujours de l'action du tome 1 au dernier
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sharon Posté le 1 Septembre 2018
    Voilà, c'est fini, ai-je envie de dire. Et pourtant, c'est là que tout commence ! Les enfants touchent enfin au but de leur voyage, ils arrivent dans le sixième monde, bien différents des précédents - même s'ils sont devenus méfiants, à leurs corps défendant. C'est là que tout se termine, ou plutôt que tout commence. Seront-ils enfin tous réunis ? Qu'est devenu le père d'Orage pendant ces huit années ? Comment Langley sera-t-il vaincu (ou pas, d'ailleurs) ? Nous avons là, en tout cas, une belle conclusion.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés