Lisez! icon: Search engine
French Deconnection
Au coeur des trafics
Annick Cojean (préface de)
Date de parution : 06/11/2014
Éditeurs :
Robert Laffont

French Deconnection

Au coeur des trafics

Annick Cojean (préface de)
Date de parution : 06/11/2014
L'enquête lauréate du Prix Albert-Londres 2014.

La French Connection, dans les années 1970, c’était la drogue fabriquée à Marseille et revendue aux États-Unis.
La French Deconnection, aujourd’hui, c’est la drogue fabriquée au Maroc et revendue à Marseille.
Avec...

La French Connection, dans les années 1970, c’était la drogue fabriquée à Marseille et revendue aux États-Unis.
La French Deconnection, aujourd’hui, c’est la drogue fabriquée au Maroc et revendue à Marseille.
Avec les mêmes symptômes ici qu’à l’époque aux États-Unis : misère et ghettos.
Enquête dans les cités, au coeur des trafics, dans...

La French Connection, dans les années 1970, c’était la drogue fabriquée à Marseille et revendue aux États-Unis.
La French Deconnection, aujourd’hui, c’est la drogue fabriquée au Maroc et revendue à Marseille.
Avec les mêmes symptômes ici qu’à l’époque aux États-Unis : misère et ghettos.
Enquête dans les cités, au coeur des trafics, dans les caves, auprès des choufs et des nourrices, des politiques et des braqueurs, des habitants et des caïds.
« On dit qu’on ne peut pas entrer dans nos quartiers, moi je dis qu’on ne peut pas en sortir. » Mourad, 25 ans

« Un autre regard sur des quartiers rongés par l’économie du cannabis. » Le Monde
« Un électrochoc dans la couverture de l’actualité marseillaise et de ses quartiers nord. » Jury Albert-Londres


Une coédition Robert Laffont / Wildproject
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221146699
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 168
Format : 135 x 215 mm
EAN : 9782221146699
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 168
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ROUMANOFFBE 30/03/2022
    Un livre de moins de 160 pages qui plonge le lecteur dans l'ambiance de Marseille et de ses quartiers nord peuplés de pauvres gens peu éduqués et avec peu de moyens. Et même s'ils tombent dans les trafics avec tous les dangers (de mort) que cela comporte pour leur rapporter quelques sous aux sommes variables selon le placement dans la pyramide et leur consommation de stupéfians, ces gens sont souvent incapables de gérer intelligemment cet argent et pire, ils ne se sortent que très difficilement des trafics et de leurs dépendances. C'est à croire que d'y être né, on y reste englué jusqu'à la fin de sa courte vie, comme si la pauvreté était liée à paresse et violence pour argent facile. La vente libre et régulée de drogue par l'Etat serait-elle une solution? quels sont les rôles des hommes politiques et que fait la police? Voici quelques questions posées dans ce livre.
  • le-mange-livres 07/04/2015
    Voici une recueil d'articles du journaliste Philippe Pujol (prix Albert-Londres 2014), formant ensemble une enquête édifiante sur le trafic de drogue à Marseille. A mettre entre toutes les mains, tant la démarche d'investigation est passionnante (l'ouvrage se lit comme un roman), et tant le sujet interpelle nécessairement le citoyen. Mêlant notes d'ambiance du "terrain", interviews, et analyses plus générales, Philippe Pujol livre ici une analyse au scalpel, et à vif, de Marseille, s'attachant à décrire le monde de la drogue, ses acteurs, ses codes, mais aussi, plus largement l'essor de cette nouvelle criminalité, bien différente de la "French Connection" encore que dans sa filiation, et qui trouve dans la misère sociale phocéenne un terreau hélas bien trop fertile. Car l'analyse approfondie de cet univers marginal joue finalement comme un révélateur social de bien plus grande ampleur, éclairant le fonctionnement (ou plutôt les dysfonctionnements) de la ville en tant qu'organisme social. Philippe Pujol va à l'encontre des idées reçues (non, il n'y a pas plus de Kalachnikov en circulation à Marseille que dans le centre de Kaboul !), et se tient loin du sensationnalisme des JT faisant leur beurre gras des exécutions sommaires. Il montre que cette violence médiatisée n'est en fait... Voici une recueil d'articles du journaliste Philippe Pujol (prix Albert-Londres 2014), formant ensemble une enquête édifiante sur le trafic de drogue à Marseille. A mettre entre toutes les mains, tant la démarche d'investigation est passionnante (l'ouvrage se lit comme un roman), et tant le sujet interpelle nécessairement le citoyen. Mêlant notes d'ambiance du "terrain", interviews, et analyses plus générales, Philippe Pujol livre ici une analyse au scalpel, et à vif, de Marseille, s'attachant à décrire le monde de la drogue, ses acteurs, ses codes, mais aussi, plus largement l'essor de cette nouvelle criminalité, bien différente de la "French Connection" encore que dans sa filiation, et qui trouve dans la misère sociale phocéenne un terreau hélas bien trop fertile. Car l'analyse approfondie de cet univers marginal joue finalement comme un révélateur social de bien plus grande ampleur, éclairant le fonctionnement (ou plutôt les dysfonctionnements) de la ville en tant qu'organisme social. Philippe Pujol va à l'encontre des idées reçues (non, il n'y a pas plus de Kalachnikov en circulation à Marseille que dans le centre de Kaboul !), et se tient loin du sensationnalisme des JT faisant leur beurre gras des exécutions sommaires. Il montre que cette violence médiatisée n'est en fait que la partie émergée de l'iceberg, qui forme un véritable système, depuis la ghettoïsation des quartiers, jusqu'à l'inefficacité des politiques de la ville, en passant par la corruption, le clientélisme, ou la crise de l'économie portuaire. Il propose en définitive une analyse fine mettant en évidence la chaîne complexe des causalités ; cela va bien au-delà du reportage, et c'est rassurant de lire du journalisme de cette qualité ! A compléter, sous un angle plus littéraire, mais toujours très documenté, et dans le contexte romain, le très bon Romanzo criminale de Giancarlo de Cataldo.
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.