Lisez! icon: Search engine
Philéas
EAN : 9782491467180
Façonnage normé : SPIRALE
Nombre de pages : 128
Format : 215 x 280 mm

L'Île des oubliés

, ,

Date de parution : 26/08/2021
Grâce à une photographie léguée par sa mère, Alexis Fielding va découvrir le passé singulier de sa famille, une lignée de femmes et d'hommes dont le sort est lié à l’île de Spinalonga, colonie de lépreux à l'horizon de la côte de la Crète.
L’histoire se passe sur l’île de Spinalonga, tout proche du village de Plaka en Crète.
Alexis Fielding, une jeune femme de 25 ans profite d’un voyage en Crète pour se rendre là où sa mère, Sophia, est née et a grandi. Elle rencontre Fotini, une amie de sa grand-mère qui lui raconte l’histoire tragique de...
L’histoire se passe sur l’île de Spinalonga, tout proche du village de Plaka en Crète.
Alexis Fielding, une jeune femme de 25 ans profite d’un voyage en Crète pour se rendre là où sa mère, Sophia, est née et a grandi. Elle rencontre Fotini, une amie de sa grand-mère qui lui raconte l’histoire tragique de sa famille. Sophia a toujours caché à sa fille le décès de sa propre grand-mère sur l’île de Spinalonga, alors colonie de lépreux ainsi que la raison de son exil loin de la Crète.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782491467180
Façonnage normé : SPIRALE
Nombre de pages : 128
Format : 215 x 280 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mallaurylit Posté le 7 Novembre 2021
    Cher Roger et cher Frédéric, Un graphisme élégant, des couleurs aussi chaudes qu’un ciel d’été en Méditerranée, des paysages comme des cartes postales de vacances, des lignes qui cisèlent les personnalités de chaque personnage, un récit magnifié par une approche visuelle de grande qualité, cet album en met plein les yeux. Bien sûr il y a l'intrigue, tirée du roman de Victoria Hislop dont je ne savais rien, n'ayant pas lu cette histoire, qui a tant enthousiasmé ses lecteurs. On suit donc le destin d'une lignée de femmes, avec comme point de départ un secret de famille qui va enfin être révélé. C'est ainsi que l'on découvre l'île de Spinalonga, lieu où une communauté de lépreux prend forme, l'isolement du reste du monde n'annihilant pas cette volonté des hommes et des femmes à se créer un cadre de vie décent. C'est cette cité en dehors du reste du monde qui m'a le plus fascinée et émue. Tous les passages sur Spinalonga m'ont totalement transportée dans les lieux et l'époque !! Ce sont les vies de ces deux sœurs, si différentes l'une de l'autre, que cela ne peut mener qu'au drame que l'on pressent, qui ne m'ont pas bouleversée autant que je l'attendais. Ou bien c'est peut... Cher Roger et cher Frédéric, Un graphisme élégant, des couleurs aussi chaudes qu’un ciel d’été en Méditerranée, des paysages comme des cartes postales de vacances, des lignes qui cisèlent les personnalités de chaque personnage, un récit magnifié par une approche visuelle de grande qualité, cet album en met plein les yeux. Bien sûr il y a l'intrigue, tirée du roman de Victoria Hislop dont je ne savais rien, n'ayant pas lu cette histoire, qui a tant enthousiasmé ses lecteurs. On suit donc le destin d'une lignée de femmes, avec comme point de départ un secret de famille qui va enfin être révélé. C'est ainsi que l'on découvre l'île de Spinalonga, lieu où une communauté de lépreux prend forme, l'isolement du reste du monde n'annihilant pas cette volonté des hommes et des femmes à se créer un cadre de vie décent. C'est cette cité en dehors du reste du monde qui m'a le plus fascinée et émue. Tous les passages sur Spinalonga m'ont totalement transportée dans les lieux et l'époque !! Ce sont les vies de ces deux sœurs, si différentes l'une de l'autre, que cela ne peut mener qu'au drame que l'on pressent, qui ne m'ont pas bouleversée autant que je l'attendais. Ou bien c'est peut être tout simplement, parce qu'un seul album pour retranscrire l'œuvre de Victoria Hislop n'était pas assez. Il m'a manqué plus de profondeur, des personnalités plus détaillées. Ce séjour sur Spinalonga méritait quelques planches supplémentaires, car c'est cette île qui constitue selon moi l'élément central du récit. Mais c'est souvent le cas avec moi, quand quelque chose me plaît, j'en veux toujours plus. Et je peux dire sans hésiter que j'ai apprécié cet album, que je l'ai lu d'une traite et que très certainement je le relirai.
    Lire la suite
    En lire moins
  • theoline39 Posté le 2 Novembre 2021
    Un somptueux voyage en Crête qui retrace l’histoire de la famille d’Alexis. J’ai bcp aimé cette bande dessinée. La preuve, je l’ai lu en une après-midi ! L’histoire est prenante, on tourne les pages encore et encore pour savoir comment était la vie des habitants du village dans les années 1940-50. Cette BD est joliment illustrée, je pense que les images sont fidèles à ce que l’on peut s’imaginer en lisant le roman. Je ne pense pas qu’ Alexis s’attendait à de telles révélations en partant visiter cette île. Les secrets de famille révélés sont réellement troublants. J’ai eu bcp de peine pour tout ces gens exilés sur l’île de Spinalonga. Vivre à 200m en face de chez soi sans pouvoir voir ses proches, leur parler, les serrer dans ses bras, mourrir seul… c’est terrible 😢 Malgré le côté tragique et les séparations douloureuses, cela reste une belle histoire. C’est la première bande dessinée que je lis depuis très longtemps, cela m’a donné envie d’en lire plus souvent 😊 J’ai le roman dans ma PAL, mais je n’ai pas prévu de le lire tout de suite.
  • tchouk-tchouk-nougat Posté le 31 Octobre 2021
    Alexis profite de ses vacances en Crète pour découvrir l'histoire de sa famille intimement liée à Spinalonga, l'île léproserie au large du petit village de pecheur de Plaka. Cette BD est adaptée du roman de Victoria Hislop et nous plonge dans une saga familiale marquée par la lèpre et les passions amoureuses. J'ai aimé découvrir le quotidien de ce petit village Cretois et de son île où les lépreux avaient réussi à former une communauté isolée mais heureuse. On découvre des personnalités féminines fortes, certaines avec leur défaut, mais toutes ont cette envie de vivre pleinement leur passion. Les histoires d'amour sont évidemment assez présentes mais le scénario est tourné de telle façon qu'autant que les ancêtres d'Alexis, c'est surtout Spinalonga, l'ile des lépreux, qui est le centre de l'histoire. L'histoire est très joliment illustré par Fred Vervisch. Dommage qu'il ait eu du mal à vieillir ses personnages. Trois générations de femmes se retrouvent pour évoquer le passé et elles semblent avoir le même âge!!
  • MouffetteMasquee Posté le 28 Octobre 2021
    Résumé : Alexis est une jeune archéologue anglaise qui part en vacances en Crète avec son petit ami. Mais ce choix de destination n'est pas dû au hasard : la jeune femme sait que c'est sur cette île que sa mère est née, puis l'a quittée dés sa majorité. Elle souhaite, en s'y rendant, découvrir quel secret familial y est enfoui, afin de, peut-être, se rapprocher de sa mère dont elle n'est pas proche. Grâce à une amie de sa grand-mère rencontrée sur place, elle apprend que Spinalonga, l'île au large de Plaka, berceau de sa famille, était une colonie de lépreux, et que son arrière-grand-mère y est décédée. Quels autres sombres secrets assombrissent ses aïeux ? Pourquoi sa mère a fui si rapidement, sans retour en arrière, ce coin de paradis ? Mon avis : Ce roman graphique, adapté du roman éponyme écrit par Victoria Hislop, m'a tout de suite plu. Les dessins sont magnifiques, poétiques, tels des cartes postales invitant au voyage. Comme on le découvre rapidement, au début du XXe siècle, tout n'était pas rose. Les lépreux, comme des rebuts de la société, étaient exilés. Traitements expérimentaux, organisation de la vie sur l’île, relations avec les familles restées à... Résumé : Alexis est une jeune archéologue anglaise qui part en vacances en Crète avec son petit ami. Mais ce choix de destination n'est pas dû au hasard : la jeune femme sait que c'est sur cette île que sa mère est née, puis l'a quittée dés sa majorité. Elle souhaite, en s'y rendant, découvrir quel secret familial y est enfoui, afin de, peut-être, se rapprocher de sa mère dont elle n'est pas proche. Grâce à une amie de sa grand-mère rencontrée sur place, elle apprend que Spinalonga, l'île au large de Plaka, berceau de sa famille, était une colonie de lépreux, et que son arrière-grand-mère y est décédée. Quels autres sombres secrets assombrissent ses aïeux ? Pourquoi sa mère a fui si rapidement, sans retour en arrière, ce coin de paradis ? Mon avis : Ce roman graphique, adapté du roman éponyme écrit par Victoria Hislop, m'a tout de suite plu. Les dessins sont magnifiques, poétiques, tels des cartes postales invitant au voyage. Comme on le découvre rapidement, au début du XXe siècle, tout n'était pas rose. Les lépreux, comme des rebuts de la société, étaient exilés. Traitements expérimentaux, organisation de la vie sur l’île, relations avec les familles restées à Plaka, rien n'était simple. Les histoires de famille, d'amour, et les trahisons nous accrochent assez rapidement, et comme une commère que je suis, je me suis délectée de l'histoire de cette famille. Tous les personnages ne sont pas sympathiques et bienveillants, bien au contraire ! Des claques se perdent... Comment deux sœurs peuvent-elles être si différentes ? Comment leurs destins, pourtant tellement entremêlés, peuvent diverger à ce point ? Si vous aimez les intrigues familiales, vous ne pourrez que succomber.
    Lire la suite
    En lire moins
  • PGilly Posté le 11 Octobre 2021
    Le bleu, la lumière, les tons chauds m'ont embarqué vers L'île des oubliés. Le dessin plus que l'histoire m'a séduit ; j'ignorais tout de Spinalonga, refuge des lépreux, à 500 mètres d'une vie normale à Plaka, juste en face. La colonie des exclus s'organise, la médecine évolue. Les familles souffrent lorsque l'un des leurs est frappé du mal honteux. Giorgis fait la navette entre Plaka et Spinalonga. Il maintient ainsi un lien entre les exilés et leurs proches. Le découpage classique des cases aide à suivre une remontée dans le passé impliquant de nombreux personnages. Des couleurs assombries marquent la césure entre hier et maintenant. Les histoires transgénérationnelles m'intriguent souvent. J'ai donc ralenti le tournage des pages afin de séjourner longtemps en Crète, pays magnifique, visité plusieurs fois. J'ai découvert un très bon dessinateur et un scénariste concis qui remplit les phylactères à juste dose.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !