RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Des livres et moi

            Des livres et moi (du mal ?)
            Une série de podcasts produite et réalisée par Vincent Malone pour le Poste Général en partenariat avec Lisez
            Des livres et moi (du mal ?)

            Au cœur du quatrième arrondissement parisien, Vincent Malone reçoit des auteurs le temps d’un entretien intimiste et décontracté en forme d’analyse. Deux épisodes par mois, d’une quinzaine de minutes environ, qui racontent la vie qui se cache derrière les livres que nous aimons. Un traité musical élégant et poétique, dans la ligne des productions du Poste Général (à découvrir sur le site lepostegeneral.com et sur Instagram Lepostegeneral).

            Des livres et moi (du mal ?)
            Episode 17 : Martine Laroche-Joubert
            Martine Laroche-Joubert
            Ecoutez !
            Publié le 8 Juillet 2019 ● 15:52

            "Quand je ne suis pas sur un terrain de guerre, j’ai un manque léger. Ce n’est pas un manque fort mais il est là. Quand j’entends à nouveau les bruits de la guerre, ça me semble toujours très familier. J’ai l’impression subitement de revenir dans mon élément". Depuis qu’elle est entrée au service étranger d’Antenne 2 au milieu des années 80, Martine Laroche-Joubert a couvert toutes les guerres. De Sarajevo à Bagdad, de l’éclatement de l’URSS à la chute de Raqqa, elle n’est jamais vraiment restée très loin des zones de conflit. Ce goût du risque, Martine Laroche-Joubert l’examine dans ses mémoires, Une femme au front et au micro de notre podcast.

            Elle raconte : "La guerre est une aventure passionnante. C’est passionnant parce que c’est intense, parce que tout est une question de vie ou de mort, parce que c’est fascinant de voir comment les gens peuvent passer d’une existence tout à fait normale, bourgeoise même quelque fois, au chaos total. Ça, c’est très intéressant à voir".

            "Il faut que quelqu’un y soit"

            Cela fait 40 ans que Martine Laroche-Joubert couvre des guerres. Une longévité et une implication qu’elle essaie de ne pas sur-analyser : "Il faut que quelqu’un y soit. Je ne me suis pas trop posée de questions là-dessus. Je pense que quand il y a une guerre, il faut que ce soit couvert. Je me dissous là-dedans. Moi, Martine Laroche-Joubert, je n’existe plus. Je n’ai qu’un seul objectif : regarder et essayer de comprendre. Moi, mes états d’âme, ce que je pense ou ne pense pas, ce n’est pas important. Je peux avoir les larmes aux yeux mais je les retiens. Si je commence à avoir les larmes qui me montent aux yeux, je ne pourrais plus faire mon travail. Ce n’est pas possible".

            17 épisodes disponibles :

            Du même univers

            Découvrez nos podcasts originaux

            Des podcasts aux contenus exclusifs autour de la lecture et de la découverte