En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Alexander MAKSIK

        Biographie de Alexander MAKSIK

        Alexander MAKSIK
        Crédit photo:
        ©(c) Beowulf Sheehan
        Alexander Maksik est diplômé de l'Iowa Writers's Workshop et a été publié dans Harper's, Tin House, Harvard Review, The New York Times Magazine. Après Indigne (Rivages, 2013), traduit en plus de douze langues, La Mesure de la dérive est son deuxième roman traduit en français.

        L'oiseau, le goudron et l'extase

        Alexander MAKSIK
        Après La Mesure de la dérive, finaliste du prix du meilleur livre étranger et traduit en une dizaine de langues, Alexander Maksik nous revient avec un roman qui ébranle, porté par une psychologie fine et une écriture à fleur de peau. Aussi puissant que sincère, un morceau de bravoure sur ces élans d’amour, de rage et de liberté qui nous bousculent tous. L’oiseau l’attaque violemment et la douleur lui perfore les poumons.
        Le goudron s’infiltre dans chacun de ses pores et tétanise ses membres, jusqu’à l’étouffement.
        Et l’extase le rend fou, l’électrise pour lui donner des ailes.
        Quand il a rencontré Tess Wolff au cours d’un été pluvieux, Joe March a été saisi d’une violente transe amoureuse, un désir qui le dévore. Cette première déflagration...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre

        Les autres livres de Alexander MAKSIK

        Lisez, likez, followez!