En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Bruno TESSARECH

        Biographie de Bruno TESSARECH

        Bruno TESSARECH
        Après une première carrière de professeur de philosophie, Bruno Tessarech a définitivement lâché son cartable pour écrire. C'est souvent la question même de l'écriture qui se pose dans ses romans (La Machine à écrire, Villa blanche), où le chemin de la pensée semble se fondre progressivement dans le récit pour que l'imaginaire se déploie. Mais le monde réel est toujours présent, qui veille, et les liens entre les personnages et l'extérieur se serrent toujours plus étroitement.
        Chez Bruno Tessarech, toute fiction a son histoire et toute histoire, sa fiction. C'est parce qu'il a contracté la stérilité de la page blanche qu'un romancier « vole » l'histoire personnelle de son analyste (La Femme de l'analyste), et c'est parce que personne ne veut écouter le récit des « sentinelles » que le régime nazi accomplit l'inimaginable et mène la Shoah à son terme (Les Sentinelles). Publiés au Dilettante, chez Buchet-Chastel et Grasset, tous les livres de Bruno Tessarech ont été réédités en « Folio », et la popularité de leur auteur a désormais franchi les frontières françaises.

        Vincennes

        Bruno TESSARECH

        « Marcel Jouhandeau, voyant un jour passer sous ses fenêtres les manifestants de 68, leur aurait lancé cet avertissement terrible : “ Vous finirez tous notaires ! ”
        Dans l’ensemble il a vu juste. Mais te concernant, il n’a rien vu, le Jouhandeau. Deleuze, Lyotard, Châtelet, Foucault, Rebérioux, Lapassade ne sont pas plus devenus notaires que mandarins. Ils sont morts debout,...

        Découvrir le livre
        Découvrir le livre