En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        François RABELAIS

        Biographie de François RABELAIS

        François RABELAIS
        François Rabelais naît vers 1483. Après des études de théologie, il commence une carrière ecclésiastique en 1510 dans un couvent franciscain près d’Angers. Passé dans l’ordre des bénédictins à l’abbaye Saint‑Pierre de Maillezais en 1524, il est le secrétaire de l’évêque Geoffroy d’Estissac. En 1528, Rabelais séjourne à Paris, quitte l’habit monastique et entame des études de médecine. En 1530, il s’inscrit à la faculté de médecine de Montpellier et deux ans plus tard publie son premier « roman gigantesque », Les Horribles et Épouvantables Faits et Prouesses du très renommé Pantagruel, qu’il signe Alcofribas Nasier, anagramme de François Rabelais, avant d’être nommé médecin à l’hôpital Notre-Dame de la Pitié à Lyon. En 1533 son Pantagruel est condamné par la Sorbonne comme livre obscène ; pour échapper à cette censure, il se met sous la protection de son ancien évêque, Geoffroy d’Estissac. Il devient en 1534 le médecin particulier de l’évêque de Paris et la même année publie La Vie très Horrifique du grant Gargantua, père de Pantagruel, sous le même pseudonyme. Ce livre connaît un grand succès mais est également condamné. En 1535, à Rome, il obtient du pape la permission de réintégrer l’ordre des bénédictins, avec l’autorisation de poursuivre la médecine. Rabelais choisit le couvent de Saint-Maur mais ne cessera de voyager en Italie en tant que médecin de Jean du Bellay. En 1546, il publie le Tiers Livre des faits et dits héroïques du bon Pantagruel, qui est aussi condamné par les théologiens. La version définitive du Quart Livre paraît en 1552 et Le Cinquième et Dernier Livre de Pantagruel onze ans après la mort de l’auteur en 1553.

        Gargantua

        François RABELAIS
        LES GRANDS TEXTES DU XVIe SIÈCLE

        Pantagruel censuré, Rabelais récidive avec Gargantua, ogre démesuré et grand seigneur de Touraine dont les aventures paraissent encore suspectes aux théologiens. Monstre de paresse, abruti de religion durant son enfance, il échappe au pédantisme des vieux tousseux de la Sorbonne, dérobe au passage les cloches de Notre-Dame, se cultive enfin auprès de l'humaniste Ponocrates, son...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre

        Les autres livres de François RABELAIS