En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Gérard GLATT

        Biographie de Gérard GLATT

        Gérard GLATT
        Crédit photo:
        ©© DR
        Gérard Glatt est né en 1944, à Montgeron, quelques semaines avant la Libération.
        Ses premiers bonheurs, c’est la maladie qui les lui offre, à sept ans, quand une mauvaise pleurésie le cloue au lit pendant des mois : il découvre la lecture. Pendant ses études secondaires à Paris, Gérard Glatt a pour professeurs l'écrivain Jean Markale, spécialiste de la littérature celtique, et René Khawam, orientaliste renommé et traducteur des Mille et Une Nuits.  Il rencontre également Roger Vrigny – l'année où celui-ci reçoit le prix Femina – et Jacques Brenner, éditeur chez Julliard. L'un et l'autre l'encouragent à poursuivre ses débuts littéraires. Quelques années plus tard, entré dans l'administration des Finances, il fait la connaissance de Pierre Silvain, sans doute l'une des plus fines plumes contemporaines, qui le soutient à son tour. En 1977, il publie son premier roman, Holçarté, chez Calmann-Lévy. Auteur d'une dizaine d'ouvrages (romans, poésies, livres pour la jeunesse), Gérard Glatt ne se consacre aujourd'hui qu'à l'écriture. Il partage son temps entre la région parisienne et la Bretagne et tient activement un site : www.gerard-glatt.net.
         

        Et le ciel se refuse à pleurer...

        Gérard GLATT
        Août 2016, en Haute-Savoie, sous un soleil de plomb, trois hommes se retrouvent à la mort de celle qui a broyé leur vie. Souvenirs et confidences de chacun jaillissent pour faire éclater le secret de la défunte... Morte et muette à jamais, Germaine, fauchée par un sapin. C’est son mari, Tronchet, qui en fait la macabre découverte ce jour d’août 2016. Le travail harassant de la ferme, le soin constant porté aux bêtes n’auront été finalement que le ciment et le quotidien d’un couple désassorti. Pourquoi cette femme belle, vénéneuse, ne cachant pas son désir pour d'autres...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre