En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Guillaume APOLLINAIRE

            Biographie de Guillaume APOLLINAIRE

            Guillaume APOLLINAIRE
            Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm Apollinaris de Kostrowitzky, est le fils d’Angelica de Kostrowitzky, d’origine polonaise, et d’un officier italien. Né à Rome en 1880, il s’installe à Paris avec sa mère en 1900, avant de partir en Rhénanie pour occuper un poste de précepteur ; c’est à cette période qu’il publie ses premiers textes.
            De retour à Paris, Guillaume Apollinaire devient proche des milieux littéraires et artistiques. Ami, entre autres, de Picasso, Derain, Alfred Jarry ou du Douanier Rousseau, il aura une liaison passionnée avec Marie Laurencin.
            Après avoir collaboré à diverses revues, il publie son premier livre en 1909 : L’Enchanteur pourrissant, suivi d’autres recueils de contes et de poésies, dont Alcools, en 1913, qui rassemble ses meilleurs poèmes. En 1914, Guillaume Apollinaire s’engage dans la Grande Guerre, dont il sort blessé en 1916. Ayant repris une grande activité littéraire, il publie notamment un « drame surréaliste », Les Mamelles de Tirésias, ainsi qu’un recueil d’« idéogrammes lyriques », Calligrammes.
            Affaibli par sa blessure, touché par la grippe espagnole, Guillaume Apollinaire est mort pour la France le 9 novembre 1918.
            Guillaume Apollinaire est considéré comme l’un des plus grands poètes français du xxe siècle – un « enchanteur » qui, sans couper la poésie française de son passé, a contribué, par une oeuvre inventive et surprenante, à son renouveau.
             

            Alcools suivis de Calligrammes

            Guillaume APOLLINAIRE
            LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

            Pour Guillaume Apollinaire, la poésie se trouve en toute chose, dans les légendes comme dans les souvenirs mythologiques, dans les bruits de la rue et sur les murs de la ville, dans la vie sous toutes ses formes, dans le temps qui s’enfuit et la Seine qui coule sous le pont Mirabeau.
            Puis dans l’amour bien...
            Découvrir le livre
            Découvrir le livre