En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Jan WOLKERS

            Biographie de Jan WOLKERS

            Jan WOLKERS
            Crédit photo:
            ©Emiel van Moerkerken 1963_ Archives Photographiques Bruno van Moerkerken, Amsterdam

            Né en 1925, Jan Wolkers est le troisième d’une famille de onze enfants. Très tôt, il prend ses distances avec l’éducation protestante rigide de ses parents pour étudier les arts plastiques à l’École Nationale des Beaux-Arts d’Amsterdam. Il épouse Maria avec qui il aura trois enfants et dont il divorcera dans les années 1950. Il vit quelque temps à Salzbourg, en Autriche, puis à Paris où il suit les cours de Zadkine. Au début des années 60, il épouse celle qui va lui inspirer ses œuvres les plus célèbres. Mais ce mariage tourne très vite au divorce. De cette déception, il va tirer un sublime roman d’amour et de deuil, Les Délices de Turquie (1969 pour l’édition néerlandaise, 1976 pour la première édition française), son plus grand succès littéraire, qui sera adapté au cinéma en 1973 par Paul Verhoeven avec Rutger Hauer et Monique van de Ven. En 1980, il s’installe sur l’île de Texel avec sa troisième épouse qui lui donnera encore des jumeaux et s’éteint dans son sommeil en 2007. Artiste total, sculpteur et peintre de renom, Jan Wolkers est considéré comme l’un des quatre auteurs néerlandais les plus importants d’après-guerre avec Harry Mulisch, Gerard Reve et Wilem Frederick Hermans.

            Les Délices de Turquie

            Jan WOLKERS

            Original, cru, provocateur, tendre, joyeux, désespéré, un roman puissant, entre Les Valseuses et Le Dernier Tango à Paris, par un des plus grands écrivains hollandais.

            « Comme celle d’Henry Miller, l’écriture de Wolkers témoigne d’un érotisme exubérant et d’un formidable appétit de vivre. »
            New York Times Book Review

            Original, cru, provocateur, tendre, un roman à l’énergie contagieuse, à la liberté de ton étonnante, porté par une écriture fougueuse et sensuelle. Quelque part entre Les Valseuses et Le Dernier Tango à Paris, l’histoire d’une passion...

            Découvrir le livre
            Découvrir le livre