En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Jean-Michel THIBAUX

        Biographie de Jean-Michel THIBAUX

        Jean-Michel THIBAUX
        Crédit photo:
        ©Jean-Michel Thibaux © Stéphane Olivier

        Né en 1949, à Toulon, Jean-Michel Thibaux entre dans la Marine nationale à l’âge de 14 ans. Il y restera près de vingt ans. Puis la découverte de Paris fut déterminante pour cet enfant du Midi. "Je me suis senti dans la peau d’un héros balzacien. Je me suis dit : 'Tu dois absolument faire quelque chose dans cette ville sinon elle t’écrasera.'" Il envoie son manuscrit comme on lance une bouteille à la mer, et le miracle s’accomplit : Les Ames brûlantes est publié en 1983 (Olivier Orban). Depuis, Jean-Michel Thibaux a enchanté de très nombreux lecteurs grâce à ses romans qui vantent les beautés et les singularités de sa région, la Provence, chère à son cœur. Parmi ces romans citons La Gasparine, La Bastide blanche, L’Or du forgeron, ou L’Enfant du mistral. Mais Jean-Michel était aussi un passionné d’Histoire et un aventurier épris d’horizons nouveaux dont les voyages de par le monde, sur tous les continents, lui ont inspiré quelques superbes évasions romanesques (La Fille de Panamá, La Pyramide  perdue, La Danseuse sacrée...).
        Traduit en treize langues, Jean-Michel avait été consacré en 2010 pour l’ensemble de son œuvre (qui compte une cinquantaine d’ouvrages) en recevant le grand prix international de la ville de Saragosse en Espagne. Il est décédé en mars 2015.
         

        L'Homme qui habillait les mariées

        Jean-Michel THIBAUX
        Au début du XXe siècle, sous le soleil provençal, l’histoire d’un couturier itinérant qui, par amour pour une femme, vit de périlleuses aventures.
         
        En 1918, Adrien Roubaud, couturier de vingt ans, revient du front sain et sauf. Il a pris l’inébranlable décision de ne plus habiller que des gens heureux. Artisan itinérant au talent affirmé, Adrien se fait une belle renommée. Et devient par la même la coqueluche des bourgeoises de Marseille !
        C’est ainsi qu’en 1925 un puissant financier local lui passe commande pour...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre