En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Jim DODGE

        Biographie de Jim DODGE

        Jim DODGE
        Crédit photo:
        ©Bob Doran
        Jim Dodge est né en 1945, à Santa Rosa, en Californie. Il y a vécu pendant six ans, jusqu’à ce que son père, charpentier et ancien pilote de bombardier durant la Seconde Guerre mondiale, soit rappelé sous les drapeaux en qualité d’instructeur de vol à l'époque de la guerre de Corée. Jim a eu droit à cette jeunesse itinérante hors du commun propre aux enfants de militaires, qui l’a conduit au Texas, dans le Wyoming, en Californie du Sud et au Labrador.
        En 1963, après avoir renoncé à une affectation dans une école militaire dont il bénéficiait grâce à une nomination du Congrès, Jim s’inscrit à l'université d'État de Humboldt (Californie), en choisissant au départ pour spécialité la gestion des pêcheries. Mais une illumination survenue lors de la cérémonie d’initiation d’une fraternité étudiante, combinée au parfum de révolution qui flotte dans l’air, l'amène à se lancer sur le difficile chemin de l’écriture de poésie et d’essais. Il trouve cette pratique tellement gratifiante qu’il abandonne l'étude des pêcheries pendant la troisième année en faveur d’un cursus interdisciplinaire combinant anglais, journalisme et biologie. Il obtient son diplôme en 1967 et il est admis, la même année, à l’atelier d’écriture de l’université de l’Iowa où, en 1969, il décroche un Master of Fine Arts en poésie.
         
        Après avoir enseigné dans une école catholique pour filles à Dubuque, Jim travaille pendant quelques années comme berger, puis il part pour Root Hog Ranch, une communauté isolée dans les collines de bord de mer du comté de Sonoma, où il vit les quinze années suivantes en compagnie d’une famille agrandie constituée de personnes qui partagent sa vision du monde, dont son frère et, surtout, pour son bonheur, Victoria Stockley, sa compagne depuis 1971 (qui est ensuite devenue sa femme). Pendant ces années à Root Hog Ranch, Jim continue à écrire, à travailler avec assiduité sa technique littéraire, et lorsque cela est nécessaire, il pratique différents métiers (bûcheron, joueur professionnel, travailleur saisonnier) pour joindre les deux bouts. Heureusement, le ranch est quasiment autosuffisant ; les deux bouts ne sont donc pas trop difficiles à joindre et Jim a le bonheur de comprendre relativement tôt qu’il y a deux moyens sûrs d'accéder à la richesse : le premier est de vendre son temps et son énergie pour avoir le pouvoir d’acheter tout ce qu’on veut ; le second est de ne pas vouloir beaucoup. Comme sa première et irréductible passion est la poésie, Jim choisit, quasiment par défaut, la seconde solution.
         
        Grâce au succès de sa première œuvre de fiction en prose, L’Oiseau Canadèche, en 1983, Jim est en mesure de subvenir à ses besoins en combinant l’écriture et l’enseignement à temps partiel. Sont ensuite publiés Not fade away (1987) et Stone Junction (1990), dont l’écriture aura pris une dizaine d’années. En 1992, Jim et sa femme adoptent Jason Stockley Dodge, le fils de la sœur de Victoria. Deux ans plus tard, peu après la mort de son frère Bob, Jim et sa famille s'installent dans les monts Klamath, où ils vivent encore aujourd'hui. Contraint de devenir adulte après avoir adopté Jason, Jim accepte en 1995 un poste à plein-temps (et les avantages qui s’ensuivent) à l’université d’État de Humboldt en 1995, où il est responsable du programme d’écriture créative au département d’anglais.
         

        Stone Junction

        Jim DODGE
        La magie, c'est la vie !

        Le roman culte de Jim Dodge à nouveau disponible.
         
        Depuis sa naissance, Daniel Pearse jouit de la protection et des services de l'AMO (Association des magiciens et outlaws), géniale et libertaire société secrète. Sous le parrainage du Grand Volta, ancien magicien aujourd'hui à la tête de l'organisation, le désormais jeune homme va être initié à mille savoir hors normes, de la méditation à la pêche à la mouche, du poker...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre