En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Martial DEBRIFFE

        Biographie de Martial DEBRIFFE

        Martial DEBRIFFE
        Crédit photo:
        ©© Artephoto-Stéphane Olivier
        Lillois de naissance, Martial Debriffe vit en Alsace depuis 1994. Grâce à son parrain de plume, André Castelot, il publie en 1995 un premier ouvrage, La Duchesse du Maine.
        Piqué par le virus de l’histoire, il écrit plusieurs biographies historiques. Comédien et auteur de nombreuses pièces de théâtre, Martial Debriffe devient romancier avec Le Secret de la villa Marianne (De Borée, 2009) qui sera adapté pour le théâtre. Il se penche sur la période trouble de la Seconde Guerre mondiale qui a profondément meurtri le peuple alsacien considéré comme français par les nazis et allemand par les Français.
        Conforté par le succès de ce roman, Martial Debriffe poursuit sa lancée avec notamment Les Peyrie (2010), Le Serment de la Saint-Jean (2012), La Fleur de l’ombre (2013), Le Poison de la vengeance (2014) parus aux éditions De Borée, puis avec La Malédiction des Freudeneck (2011) et Les Adieux à Carola (2012) aux éditions Belfond, et enfin avec La Rivière du pardon (Calmann-Lévy, 2014), dont l’action se déroule essentiellement en Alsace.
         

        Le Cahier des blessures secrètes

        Martial DEBRIFFE
        L’émouvant portrait d’une femme d’aujourd’hui, déracinée, qui a trouvé dans le théâtre sa raison de vivre. Entre ses souvenirs d’une vie pleine et les déroutes du présent, Gabrielle, comédienne, joue un acte majeur de son existence.
        Toute la sensibilité d’un jeune écrivain.

         
        Sous les feux de la rampe comme dans la « vraie vie », Gabrielle a tout connu : gloire et décadence, bonheur fou et tragédie, passion et désillusion. Elle grandit sous le soleil d'Algérie, y débute sa carrière et s’éprend follement de Toufik, engagé dans la libération de l’Algérie. Gabrielle s’exile alors avec son amant à Paris en 1957, où elle accouche d’un...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre