En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Yves SIMON

            Biographie de Yves SIMON

            Yves SIMON
            Personnage unique dans le panorama littéraire français, Yves Simon est sans doute le seul musicien, avec Leonard Cohen et Bob Dylan, à avoir su porter au même niveau d'exigence son souci de précision mélodique et son amour des mots à la fois en musique et en littérature. Ses romans Océans (1983) et La Dérive des sentiments (1993, prix Medicis) ont démontré à un vaste public que l'inoubliable chanteur du « Pays des rêves de Juliette » et des rêveuses adolescences de Diabolo menthe est également poète en l'absence de sa guitare. Aventurier dans l'âme, fasciné tout autant par les grandes figures de l'histoire des lettres (Jack London, Lou Andreas-Salomé) que par les combats de silhouettes anonymes (les prisonnières des talibans de Kaboul dans Les Souffrantes, Florence Rey dans Pardonnez), il reste en équilibre sur un fil qui le lie à la plus haute aristocratie des arts sans l'arracher au terreau populaire dont il est issu. Cherchant l'élégance dans la simplicité, Yves Simon fait partie de cette catégorie d'écrivains en voie de disparition : ceux qui avouent leur amour de la poésie en restant résolument modernes.

            Un homme ordinaire

            Yves SIMON

            « Tu souffrais dans ta chair, dans tes muscles, d’un travail de damné, qu’en était-il des souffrances de ton âme ? Tes regards d’épagneul me disaient que tu ne souff rais de rien. Jamais je n’ai pu, ou voulu entrevoir, ce que dissimulaient tant de silences. »

            Découvrir le livre
            Découvrir le livre