Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823806472
Code sériel : 3669
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

African lady

Guy Casaril (traduit par)
Date de parution : 13/03/2014

1919, le Kenya est une contrée sauvage peuplée de tribus guerrières. Séduits par la beauté du pays, les colons britanniques veulent bâtir un monde nouveau. Lord Valentin Traverton crée une plantation de café ; tandis que Grace, sa sœur médecin, fait édifier un dispensaire et une école pour les Africains.
Mais...

1919, le Kenya est une contrée sauvage peuplée de tribus guerrières. Séduits par la beauté du pays, les colons britanniques veulent bâtir un monde nouveau. Lord Valentin Traverton crée une plantation de café ; tandis que Grace, sa sœur médecin, fait édifier un dispensaire et une école pour les Africains.
Mais bientôt la cohabitation des aventuriers blancs et du peuple noir tournera à l’affrontement…
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823806472
Code sériel : 3669
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Croco85 Posté le 27 Mai 2021
    Quelle belle aventure! Barbara Wood nous fait découvrir toute l'histoire du Kenya au 20ème siècle en nous emmenant dans les pas de la famille Treverton, famille de colons anglais. C'est incroyable d'imaginer qu'il y a seulement 1 siècle, il était possible de partir réellement à l'aventure sur des terres presque vierges. Ce roman rend parfaitement compte des coutumes des locaux, de la façon dont les anglais ont pris possession du territoire puis des différentes intrigues politiques et sociales qui ont amené le Kenya jusqu'à la fin du 20ème. J'ai hâte de repartir en voyage avec Barbara Wood! Probablement en Australie ou en Perse avec Australian lady et Séléné notamment..
  • mbaete Posté le 4 Mars 2020
    Magnifique saga qui m'a replongée dans mon enfance africaine des années 50-60 Quand on commence à le lire on ne peut plus décrocher et j'ai appris plein de choses sur l'histoire du Kenya et le colonialisme. A lire absolument pour ceux qui aiment les sagas familiales agrémentées de faits historiques.
  • sayv Posté le 4 Février 2019
    SUPER sur le kenya
  • Ladybirdy Posté le 30 Juillet 2018
    African Lady... un roman incroyable comme un voyage dans un Kenya fragile sous l’emprise coloniale britannique début des années 1900 et son indépendance le 11 décembre 1963. C’est un roman plus que fascinant où blancs et africains se battent pour une seule obsession : la terre africaine. Sur trois générations, on explore le portait de trois femmes charismatiques portant en elles le poids des sortilèges africains et des drames de toute une famille. Le tout est parsemé de faits historiques dans un Kenya sous tension. Avec les discriminations, la ségrégation, les coutumes ancestrales, les rites comme l’excision, Barbara Wood nous emmène au plus près de l’Afrique. J’ai aimé cette saga poignante. Au-delà de l’histoire de la famille Treverton, c’est surtout le peuple africain que j’ai aimé découvrir. Ce roman m’a rappelé une collègue que j’ai côtoyée jadis. Ayant vécu 20 ans au Congo, des flashs de ses témoignages sont revenus m’assaillir ici, il y a tant à savoir et à voir de ce peuple où l’avenir n’a pas de nom. Un roman de 700 pages avec une écriture microscopique mais qui vaut le détour si on veut voyager quelques jours...
  • ladesiderienne Posté le 28 Juin 2018
    Si j'ai mis longtemps à terminer ce roman récupéré au milieu de ma PAL, c'est que certains impératifs m'en ont détourné (emprunts de livres à la médiathèque avec date de retour à respecter, critique à publier sur Babelio suite à opération Masse Critique chanceuse et accessoirement obligation d'aller au travail...). De ma propre volonté, je me serais confortablement installée et aurais avalé les 700 pages d'un seul jet, tant l'histoire est prenante. Voilà ce que j'appelle un Roman , un "vrai de vrai", un qui nous transporte ailleurs, participe à notre culture en nous faisant découvrir l'histoire méconnue d'un pays et fait battre notre coeur de lecteur au rythme des joies et des peines de ses personnages. Si comme moi, vous croyez que Barbara Wood est juste une auteure de romans sentimentaux à l'eau de rose (genre que j'exècre), détrompez-vous ! A travers l'histoire de trois générations, c'est presque un siècle de l'histoire du Kenya que l'on parcourt. Après avoir découvert le pays lors de la première guerre mondiale, les Britanniques commencent à s'y installer, attirés par l'immense territoire. C'est le début du colonialisme.1920, Lord Traverton vient de créer une plantation de café à Nyéri, son épouse Rose arrive... Si j'ai mis longtemps à terminer ce roman récupéré au milieu de ma PAL, c'est que certains impératifs m'en ont détourné (emprunts de livres à la médiathèque avec date de retour à respecter, critique à publier sur Babelio suite à opération Masse Critique chanceuse et accessoirement obligation d'aller au travail...). De ma propre volonté, je me serais confortablement installée et aurais avalé les 700 pages d'un seul jet, tant l'histoire est prenante. Voilà ce que j'appelle un Roman , un "vrai de vrai", un qui nous transporte ailleurs, participe à notre culture en nous faisant découvrir l'histoire méconnue d'un pays et fait battre notre coeur de lecteur au rythme des joies et des peines de ses personnages. Si comme moi, vous croyez que Barbara Wood est juste une auteure de romans sentimentaux à l'eau de rose (genre que j'exècre), détrompez-vous ! A travers l'histoire de trois générations, c'est presque un siècle de l'histoire du Kenya que l'on parcourt. Après avoir découvert le pays lors de la première guerre mondiale, les Britanniques commencent à s'y installer, attirés par l'immense territoire. C'est le début du colonialisme.1920, Lord Traverton vient de créer une plantation de café à Nyéri, son épouse Rose arrive d'Angleterre pour le rejoindre, ainsi que sa soeur Grace. Cette dernière, médecin, a décidé d'y construire un dispensaire mais elle va se heurter à la guérisseuse de la tribu kikuyu qui occupait les terres avant leur installation. Celles-ci vont être happées par l'ambition des Européens pendant que les populations locales vont se diviser. Certains vont accepter de travailler pour les Blancs quand d'autres vont entrer en rébellion pour lutter pour la sauvegarde de l'âme africaine jusqu'à l'obtention de l'indépendance en 1963. Dans ce roman, l'auteure nous parle de la condition féminine et de son évolution à travers le temps : Grace est une des premières femmes médecins et a eu du mal à s'imposer dans un milieu d'hommes. Son existence est en total opposition avec celui de sa belle-soeur Rose, la femme de Lord Traverton, qui n'a pour seule raison d'être que de mettre en valeur son mari et sa propriété à travers de grandioses réceptions. Mais les temps changent, la révolte gronde aussi dans le coeur des femmes. Barbara Wood nous décrit également le sort de la femme africaine, encore moins enviable, notamment avec ses coutumes ancestrales telle que l'excision contre laquelle Grace va lutter de toutes ses forces. J'ai adoré ce roman car les femmes y jouent un rôle magnifique. Entre haine et amour, l'histoire de deux peuples qui se déchirent, une lutte qui ne verra même pas de répit à l'indépendance du pays. En livre de poche, presque 700 pages, une police d'écriture minuscule, plein de termes en langue locale, mais un style si fluide, si poétique et si cruel à la fois pour décrire toute l'ambiance africaine, que je regrette déjà d'avoir tourné la dernière page. C'est ainsi avec les coups de coeur, alors bien sûr que j'accorde 5 étoiles (10 si c'était possible) et un 20/20 pour un si beau voyage.
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !