Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823823714
Code sériel : 1499
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ca va Jeeves ?

Josette RAOUL-DUVAL (Traducteur)
Date de parution : 21/03/2019
Ce sommet de l'humour anglais a enthousiasmé des générations de lecteurs, et a inspiré à un critique ce commentaire définitif : " Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu. "

« Malgré ses efforts pour surpasser son maître d’hôtel, le célèbre Jeeves, Bertram Wooster, le narrateur, ne parvient guère à aider les invités de sa tante, à réconcilier les fiancés brouillés ni à obtenir du timide éleveur de tritons qu’il déclare ses tendres sentiments pour une larmoyante jeune fille sensible...

« Malgré ses efforts pour surpasser son maître d’hôtel, le célèbre Jeeves, Bertram Wooster, le narrateur, ne parvient guère à aider les invités de sa tante, à réconcilier les fiancés brouillés ni à obtenir du timide éleveur de tritons qu’il déclare ses tendres sentiments pour une larmoyante jeune fille sensible à la beauté des étoiles. Une fois encore, l’intervention de Jeeves s’avère donc indispensable et efficace. L’humour de P. G. Wodehouse réside pour l’essentiel dans les contrastes qu’il sait créer : les formules les plus stéréotypées de la conversation courante sont utilisées dans un contexte inhabituel ; plus généralement, la disproportion entre les faits racontés, souvent anodins, et la manière de les présenter comme s’il s’agissait d’une véritable épopée suscite l’intérêt amusé du lecteur qui se laisse entraîner dans un tourbillon de rebondissements parfois farfelus, mais toujours distrayants. »

F. Monnanteuil, Les Livres

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823823714
Code sériel : 1499
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Iboo Posté le 3 Juin 2020
    La première parution de ce roman remonte à 1934 et pourtant le ton de son écriture est très actuel. On ne peut qu'être séduit par le flegme, l'intelligence et la malice de l'irrésistible Jeeves. Délicieux moment de lecture sur trame d'humour "so British".
  • TadKoz Posté le 3 Mai 2020
    J’ai eu l’impression de lire une pièce de Marivaux, avec l’inconstance des jeunes demoiselles (inutile de prévenir le MLF, pour sexisme, c’est trop tard), les coups de théâtre improbables, les quiproquos....Mais un Marivaux qui se passerait au début du 20ieme siècle, dans une « high-society » anglaise idéalisée. Et avec surtout un excellent humour anglais. Ici, le fond importe peu, seul la forme compte pour notre plaisir. Donc, en ces temps de grand confinement, des après-midi pluvieux, de quoi passer un très bon moment.
  • LePamplemousse Posté le 13 Août 2019
    Envie de vous détendre avec un roman drôle dans lequel un jeune aristocrate et son majordome passent leur temps à rivaliser autant par joute verbale que par des idées toutes plus lumineuses (ou pas) les unes que les autres et ce, afin de régler tout un tas de petits tracas de la vie de leurs proches. En réalité, l’un des deux a souvent des idées ingénieuses quand l’autre fait immanquablement tout rater. Il s’agit ici de réconcilier des fiancés en froid, d’aider un amoureux transi à déclarer sa flamme, d’obtenir une aide financière ou même de tout faire pour ne pas participer à une remise de prix. Les soucis en question pourraient être réglés simplement et efficacement si l’un de nos deux compères ne mettaient pas son nez partout et ne réduisaient pas à néant les efforts de l’autre. Je ne sais pas si je lirais toute la série de ces romans, mais un ou deux de temps en temps doit avoir une action très positive sur la baisse du niveau de stress, en tout cas j’ai souri à de nombreuses reprises tant l’écriture est de qualité et il faut bien reconnaître que les situations sont comiques.
  • Laehb80 Posté le 11 Juin 2019
    P.G. Wodehouse nous régale de son humour so british et de situations des plus cocasses. Bertie est au fond un crétin orgueilleux mais n'a aucune once de méchanceté. C'est même son bon coeur qui va le pousser à jouer les entremetteurs mais ses plans ne vont pas aboutir, bien au contraire, tout va foirer et se retourner contre lui. Heureusement que Jeeves, son majordome veille au gratin et va tout arranger avec une extrême finesse. Roman bien divertissant au goût de vaudeville.
  • carnet-de-voyage Posté le 13 Novembre 2016
    Que c'est difficile d'apporter un commentaire sur un livre de P.G Wodehouse, et sur notamment les "Jeeves".... Non pas que c'est mauvais. Bien au contraire.... C'est tout simplement des pures merveilles... Lire un "Jeeves", c'est savourer un Earl Grey d'exception, si vous aimez le thé.... C'est comme savourer un Single Malt d'exception si vous aimez le Divin Nectar Malté venant d'Ecosse (ce que je suis, vous l'auriez compris)... Vouloir "expliquer" le canevas d'un Jeeves revient presque à essayer de comprendre les règles du base-ball et la fureur qui anime les fervents amateurs de Curling... Il n'y rien de mieux que ce qu'affirmait un critique anglais pour résumer un "Jeeves" : "Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu".... Dépechez-vous... Le Brixit n'a pas encore atteint la stratosphère du bon goût britannique et de leur humour sans égal...
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !