Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782823801026
Code sériel : 11180
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Catherine tome 1 - Il suffit d'un amour
Date de parution : 30/08/2012
Éditeurs :
12-21

Catherine tome 1 - Il suffit d'un amour

Date de parution : 30/08/2012

Au cœur de la guerre de Cent Ans, Catherine Legoix aime désespérément le noble Arnaud de Montsalvy. Mais Philippe le Bon, duc de Bourgogne, la poursuit de son désir. Devenue...

Au cœur de la guerre de Cent Ans, Catherine Legoix aime désespérément le noble Arnaud de Montsalvy. Mais Philippe le Bon, duc de Bourgogne, la poursuit de son désir. Devenue l'épouse du grand argentier du duc, le destin de Catherine semble scellé. Et si, désormais, tout semble l'éloigner d'Arnaud :...

Au cœur de la guerre de Cent Ans, Catherine Legoix aime désespérément le noble Arnaud de Montsalvy. Mais Philippe le Bon, duc de Bourgogne, la poursuit de son désir. Devenue l'épouse du grand argentier du duc, le destin de Catherine semble scellé. Et si, désormais, tout semble l'éloigner d'Arnaud : la haine, la guerre, la vengeance. C'est un calvaire physique et moral que gravit celle sur qui le grand-duc d'Occident a jeté son dévolu.

Pourtant, de Dijon à Bruges, de Bruges à Orléans assiégée, tandis que le destin s'acharne sur elle, Catherine poursuit aveuglément son rêve d'amour...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823801026
Code sériel : 11180
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • clapeli Posté le 23 Février 2022
    L'histoire se passe au XV ième siècle !!! On est déjà très rétro dans la façon de voir les choses. Ajoutons à cela que le livre a été écrit dans les années 60! C'est un peu ridé tout ça... Pour des lecteurs d'aujourd'hui,"gageons que cela puisse laisser pantois!". Néanmoins, il se passe beaucoup de choses dans ce premier tome, et on se laisse embarquer dans l'histoire malgré tout (malgré les élans passionnels un peu trop soudain, les répliques un peu niaises, les situations aberrantes: La trop belle héroine qui fait taire une foule entière dès qu'elle montre le bout de son nez, le beau héros qui combat un colosse monstrueux et moche et qui s'en sort sans mal, le méchant duc qui fait méchamment le méchant...) Elle est un peu agaçante de temps en temps la Catherine, mais on s'y attache, on voudrait bien qu'elle s'en sorte et qu'elle puisse avoir ce qu'elle veut: un prince ! A la fin de ce tome, c'est pas gagné! vivement la suite!
  • Henriette5896 Posté le 20 Juillet 2020
    Les mésaventures de Catherine, prise dans les tourments du conflit entre Armagnacs et Bourguignons, et objet de la convoitise de plusieurs hommes… Bien entendu, cette saga fait penser à celle de Angélique (créée par Anne et Serge Golon). Bernard Borderie s'est essayé à une adaptation pour le cinéma avec la brune Olga-Georges Picot, mais le public n'a pas suivi.
  • Cricri08 Posté le 16 Avril 2020
    J'avoue avoir eu un gros préjugé négatif avant de commencer ce livre : une histoire d'amour impossible à l'eau de rose ??? Et bien oui mais pas que! 1413 à Paris - deux enfants Landry et Catherine assistent à la prise d'assaut de l'hôtel Saint-Pol, la maison du roi Charles VI, par un groupe de rebelles. Armagnacs et Bourguignons s'affrontent. Point de départ crucial de toute l'histoire : un jeune chevalier Michel de Montsalvy, s'interpose pour protéger le dauphin ... Il finira exécuté. On découvre le Paris des artisans, la Cour des Miracles, les tensions régnant entre les différents prétendants au trône, les hors-la-loi et plus généralement la vie au Moyen-Age. C'est richement documenté et le style est plaisant. Alors oui, Catherine est passionnée, exaltée, déchirée entre les différents hommes de sa vie tumultueuse. Oui certains passages sont très rocambolesques et peu crédibles ... mais ça passe! J'ai dévoré ce tome et je pense continuer la série :)
  • Marcellina Posté le 27 Mars 2020
    Wouah, j'ai adoré ! Une plume riche et colorée, un rythme qui respecte au plus près les faits historiques, des personnages époustouflants de vérité, une histoire d'amour fou qui va nous permettre de revisiter notre histoire avec beaucoup de plaisir. Un roman où Angélique s'appelle Catherine et où Louis XIV est Charles VI, le roi fou, accompagné de son ennemi-cousin Philippe, Duc de Bourgogne. En cette guerre de cent ans, guerre fratricide s'il en est en Europe, guerre où la noblesse a perdu nombre de ses chevaliers, la vie est loin d'être aussi noire qu'on le dit. Certes la violence est omniprésente, certes les règles du jeu nous paraissent peut-être abominables n'empêche, le commerce marche bien, les cérémonies glorieuses vont bon train, les bals sont fastueux et les tournois éclatants. Même pour le peuple, celui qui ne se retrouve pas bien sûr sur le chemin des routiers, sur la route des révolutionnaires, la vie est douce hors périodes de calamités climatiques. On retrouve ainsi la cour des miracles et ses mendiants fidèles, la cour des marchands et ses amis qui viennent de partout, la cour des puissants et ses courtisans hypocrites et dangereux, la cour familiale et ses cousinages... Wouah, j'ai adoré ! Une plume riche et colorée, un rythme qui respecte au plus près les faits historiques, des personnages époustouflants de vérité, une histoire d'amour fou qui va nous permettre de revisiter notre histoire avec beaucoup de plaisir. Un roman où Angélique s'appelle Catherine et où Louis XIV est Charles VI, le roi fou, accompagné de son ennemi-cousin Philippe, Duc de Bourgogne. En cette guerre de cent ans, guerre fratricide s'il en est en Europe, guerre où la noblesse a perdu nombre de ses chevaliers, la vie est loin d'être aussi noire qu'on le dit. Certes la violence est omniprésente, certes les règles du jeu nous paraissent peut-être abominables n'empêche, le commerce marche bien, les cérémonies glorieuses vont bon train, les bals sont fastueux et les tournois éclatants. Même pour le peuple, celui qui ne se retrouve pas bien sûr sur le chemin des routiers, sur la route des révolutionnaires, la vie est douce hors périodes de calamités climatiques. On retrouve ainsi la cour des miracles et ses mendiants fidèles, la cour des marchands et ses amis qui viennent de partout, la cour des puissants et ses courtisans hypocrites et dangereux, la cour familiale et ses cousinages encombrants surtout quand il s'agit d'avoir la main-mise sur un grand pays. La série complète traîne dans ma bibliothèque depuis une éternité ; le confinement, c'est l'occasion rêvée de l'épousseter ;-) Et donc, je suis déjà dans la suite de ce premier tome si haletant :-p
    Lire la suite
    En lire moins
  • Crazynath Posté le 19 Mars 2020
    Catherine est la première série de Juliette Benzoni que j’ai lue. J’étais encore une jeune ado et j’avais acheté les deux premiers tomes ans une librairie d’occasion, je ne me rappelle absolument pas pourquoi. Je me rappelle parfaitement avoir lu la fin du 1er tome et une bonne partie du deuxième dans une gare glaciale car mon prochain train s’était fait plus qu’attendre. Mon histoire d’amour avec cette auteure venait de commencer et il faut dire que je suis restée une de ses inconditionnelles lectrices pendant for longtemps. Je reconnais que même si je les ai dans ma Pal, je n’ai pas lu ses dernières productions. Je ne renierais jamais cependant ma passion pour certains de ses livres que j’avais adoré. C’est grâce à Juliette Benzoni que je suis devenue un fan des romans historiques ; même si Alexandre Dumas était déjà passé par là et avait posé les premiers jalons…. Je n’ai jamais oublié le nom des différents acteurs de l’histoire ayant vécu à cette époque ainsi que leurs interactions et c’est à Juliette Benzoni que je le dois. L’histoire commence à Paris en 1413, à paris. Paris en ébullition car le conflit entre les Armagnacs et les Bourguignons est plus que jamais présent.... Catherine est la première série de Juliette Benzoni que j’ai lue. J’étais encore une jeune ado et j’avais acheté les deux premiers tomes ans une librairie d’occasion, je ne me rappelle absolument pas pourquoi. Je me rappelle parfaitement avoir lu la fin du 1er tome et une bonne partie du deuxième dans une gare glaciale car mon prochain train s’était fait plus qu’attendre. Mon histoire d’amour avec cette auteure venait de commencer et il faut dire que je suis restée une de ses inconditionnelles lectrices pendant for longtemps. Je reconnais que même si je les ai dans ma Pal, je n’ai pas lu ses dernières productions. Je ne renierais jamais cependant ma passion pour certains de ses livres que j’avais adoré. C’est grâce à Juliette Benzoni que je suis devenue un fan des romans historiques ; même si Alexandre Dumas était déjà passé par là et avait posé les premiers jalons…. Je n’ai jamais oublié le nom des différents acteurs de l’histoire ayant vécu à cette époque ainsi que leurs interactions et c’est à Juliette Benzoni que je le dois. L’histoire commence à Paris en 1413, à paris. Paris en ébullition car le conflit entre les Armagnacs et les Bourguignons est plus que jamais présent. C’est dans ces conditions que nous découvrons Catherine, petite fille. Elle et son ami d’enfance vont être mêlés aux émeutes en délivrant un jeune écuyer, Michel de Montsalvy…. On retrouvera quelques années plus tard Catherine en Bourgogne. La petite fille a bien grandi et Philippe de Bourgogne semble s’intéresser de très prêt à elle…. Le début de cette histoire ne donne qu’une envie, lire la suite et découvrir ce que va devenir Catherine …. Challenge séries 2020 Challenge A travers l’Histoire 2020
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !