Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782823809213
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Délit de fuite
Date de parution : 11/09/2014
Éditeurs :
12-21

Délit de fuite

Date de parution : 11/09/2014

Hier encore, Anne Duval déjeunait avec de gros clients. À l'agence de pub où elle exerce brillamment son métier, personne n'aurait pu soupçonner que la jeune femme était sur le...

Hier encore, Anne Duval déjeunait avec de gros clients. À l'agence de pub où elle exerce brillamment son métier, personne n'aurait pu soupçonner que la jeune femme était sur le point de perdre pied. Un 3 décembre, après des années de mensonges et de solitude, elle craque, quitte tout et...

Hier encore, Anne Duval déjeunait avec de gros clients. À l'agence de pub où elle exerce brillamment son métier, personne n'aurait pu soupçonner que la jeune femme était sur le point de perdre pied. Un 3 décembre, après des années de mensonges et de solitude, elle craque, quitte tout et s'enfuit au hasard des routes. D'aires d'autoroutes en parkings d'hôtels, Anne finit par échouer dans ce centre psychiatrique, quelque part du côté de Clermont-Ferrand...

Attaques de panique, pulsions morbides ressurgissent alors au contact d'un étrange médecin, qui en rappelle un autre, et encore un autre. Tout s'embrouille. Qui est la proie, qui est le chasseur ? Le manipulateur et la marionnette ? Le créateur et la créature ? Les faits divers s'emboîtent, les morts se mélangent. Perdue dans les dédales de son inconscient, Anne croit voir sa propre histoire lui échapper. À qui profite le crime ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823809213
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Analire Posté le 15 Novembre 2021
    Voilà plusieurs années que Délit de fuite sommeillait dans ma Pile à lire. Je l’ai choisi, totalement au hasard, sans me douter un seul instant de l’histoire que j’allais y découvrir. J’ai donc fait la rencontre d’Anne Duval, une jeune parisienne de trente-six ans, bien installée professionnellement, dotée d’une réputation de travailleuse, habitant dans un bel appartement rue Delambre. Seule ombre au tableau : Anne est seule ; alors qu’elle rêve de se marier et d’avoir une petite fille, elle n’a, pour le moment, que son travail, sa mère, qui se meurt à l’hospice et le plaisir sexuel, qu’elle partage avec de parfaits inconnus, dont un coursier, dont elle a particulièrement honte. Le 3 décembre de cette année 2009, s’en est trop : Anne craque. Une date qui n’est pas choisie au hasard, puisque plusieurs années auparavant, son papa s’est suicidée un 3 décembre. Anne prend la route, direction la campagne. Elle roule, perdue, persuadée de rencontrer l’homme de sa vie sur son chemin. Anne est un personnage à la psychologie complexe. Beaucoup peuvent la traiter de folle, de dépressive, de menteuse, de nymphomane. Je pense qu’elle est un peu de tout ça ; mais c’est avant tout une jeune femme... Voilà plusieurs années que Délit de fuite sommeillait dans ma Pile à lire. Je l’ai choisi, totalement au hasard, sans me douter un seul instant de l’histoire que j’allais y découvrir. J’ai donc fait la rencontre d’Anne Duval, une jeune parisienne de trente-six ans, bien installée professionnellement, dotée d’une réputation de travailleuse, habitant dans un bel appartement rue Delambre. Seule ombre au tableau : Anne est seule ; alors qu’elle rêve de se marier et d’avoir une petite fille, elle n’a, pour le moment, que son travail, sa mère, qui se meurt à l’hospice et le plaisir sexuel, qu’elle partage avec de parfaits inconnus, dont un coursier, dont elle a particulièrement honte. Le 3 décembre de cette année 2009, s’en est trop : Anne craque. Une date qui n’est pas choisie au hasard, puisque plusieurs années auparavant, son papa s’est suicidée un 3 décembre. Anne prend la route, direction la campagne. Elle roule, perdue, persuadée de rencontrer l’homme de sa vie sur son chemin. Anne est un personnage à la psychologie complexe. Beaucoup peuvent la traiter de folle, de dépressive, de menteuse, de nymphomane. Je pense qu’elle est un peu de tout ça ; mais c’est avant tout une jeune femme triste, solitaire, abandonnée, perdue dans sa vie, qui recherche désespérément une aide bienveillante, une oreille attentive, une main tendue. J’ai été particulièrement touchée par le désespoir de cette femme, par son désir de mari et d’enfant, qui tourne à l’obsessionnel – elle s’invente une vie de femme épanouie auprès de sa mère, n’hésitant pas à donner un prénom à son mari, Patrick, et à sa belle-fille, Capucine. À côté de ça, Anne déambule dans les rues de Paris, s’engouffre dans les magasins et les cafés, à la recherche d’un modèle d’homme dont elle pourrait s’affubler. Certaines scènes m’ont clairement attristées, tant on ressent la souffrance d’Anne et son besoin d’être aimée. On a envie de l’aider, de lui crier de s’accrocher, de lui insuffler espoir et amour. L’histoire est construite d’une façon originale : elle est tantôt racontée par Anne, l’héroïne, tantôt par son psychiatre, qui essaie de nous faire comprendre l’origine des troubles de la jeune femme. Ajoutons à cela un troisième narrateur, assez mystérieux, un certain Kretz, écrivain de métier, qui pose des mots sur l’histoire d’Anne. Trois points de vue différents, qui se focalisent autour d’une seule et même personne et qui nous montre trois héroïnes en une seule, tant les points de vue sont divergents. On peut d’ailleurs faire un énorme parallèle entre la Anne du début, femme d’affaire, très professionnelle, que l’on ressent comme sûre d’elle, totalement stable et la Anne qui se découvre au milieu du récit : psychotique, seule, menteuse, qui s’invente des histoires et en invite aux autres, qui divague, se morfond. La bascule est brutale, un fossé sépare ces deux personnalités. Je ne pensais pas autant apprécier cette histoire et pourtant, j’ai été capturée du début à la fin, si bien que je l’ai presque lu d’une traite. Il y a un certain suspense qui se met en place autour du personnage d’Anne, une certaine empathie, qui donne envie de voir si cette jeune femme va réussir à s’en sortir. Le dénouement est quant à lui à la hauteur du livre : on pressent ce qui va arriver, mais on est quand même surpris. Un roman psychologique sombre, qui mélange amour, folie et suspense. Un récit captivant, que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elodie1311 Posté le 26 Septembre 2021
    J'ai adoré ce livre, il est prenant et l'intrigue est permanente. Tout au long du livre j'avais qu'une envie c'était de savoir si le personnage principale allait trouver ce qu'elle cherchait tant. J'ai été totalement captivée du début à la fin. Ce livre est un mélange d'amour, de folie et d'intrigues. Je recommande sans hésitation cette sublîme histoire
  • jfponge Posté le 3 Décembre 2016
    Un thriller psychologique qui fait froid dans le dos. C'est l'histoire d'une jeune femme célibataire, victime de l'extrême lassitude causée par l'excès de travail, qui "craque" et part loin de tout, poursuivant son unique obsession : se trouver un mari, avoir des enfants. Une proie facile pour des prédateurs sans scrupules. Cette lente descente aux enfers est racontée avec brio dans ce court roman, d'une efficacité redoutable, qui ne laisse place à aucun doute : méfiez-vous de ceux qui vous veulent du bien. Une morale peu salutaire en ces temps de nombrilisme effréné, mais un sacré bon moment de lecture…
  • CelineChapuis Posté le 1 Mars 2014
    J'avais découvert cet auteur avec "Intuitions" que j'avais adoré. On reste toujours dans l' intrigue psychologqie, j'aime beucoup.
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !