Lisez! icon: Search engine
Écriture
EAN : 9782359050783
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 284
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Edward Hopper, le dissident

Date de parution : 01/11/2012
Peu de peintres ont incarné l'américanité de façon aussi manifeste qu'Edward Hopper (1882-1967), dont les toiles les plus fameuses (Un bar de nuit, Chambres avec vue sur la mer, Gas, Hotel Room, Maison près du chemin de fer), à mi-chemin de la photographie et du naturalisme, sont devenues des icônes... Peu de peintres ont incarné l'américanité de façon aussi manifeste qu'Edward Hopper (1882-1967), dont les toiles les plus fameuses (Un bar de nuit, Chambres avec vue sur la mer, Gas, Hotel Room, Maison près du chemin de fer), à mi-chemin de la photographie et du naturalisme, sont devenues des icônes de l'Amérique des classes moyennes, celle des motels, du cinéma, de la vie de bureau et du métro aérien - sans rien perdre de leur étrange mélancolie.L'auteur raconte l'enfance modeste de Hopper dans l'État de New York, ses années de formation à Paris (1906-1910), sa découverte des maîtres européens, sa rencontre avec Atget, le choc de la peinture de Manet et Caillebotte, son indifférence pour le cubisme, son travail d'illustrateur publicitaire et de dessinateur de presse, qui marquera son style. Avec la première rétrospective de son oeuvre, en 1933 au MoMA, arrive enfin la reconnaissance...Il souligne les sous-entendus de sa peinture, nourrie de psychanalyse, sa dimension littéraire et cinématographique (Hopper a inspiré romanciers et réalisateurs, tel Hitchcock), mais aussi philosophique, portant sur le monde un regard désenchanté. Par son réalisme, son classicisme, mais aussi sa conception personnelle de l'abstraction, la peinture de Hopper, précurseur du Pop' art et de l'hyperréalisme, nous invite à une autre approche de la modernité picturale.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782359050783
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 284
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LeChameauBleu Posté le 5 Janvier 2020
    Une biographie très bien écrite avec beaucoup de délicatesse et très érudite. Tout en restant plus ou moins linéaire, l’auteur imagine l’histoire des tableaux avec une liberté qui m’a totalement embarquée. On est marqué par la solitude et le caractère secret de l’artiste ainsi que le rôle dévolu à son épouse Joséphine, artiste qui restera dans son ombre et contribuera à son œuvre. De nombreuses références sont citées et l’auteur donne envie de replonger dans toute l’œuvre du peintre que l’on découvre sous un nouveau jour -du moins me concernant- et on a envie d'explorer ce qui est nommé "le génie de l'étrange".
  • Lordo Posté le 20 Octobre 2018
    Claude-Henri Rocquet connaît bien Hopper, le peintre, l'homme, sa vie, son caractère, son oeuvre, ses habitudes, son épouse aussi.Et il utilise ce qu'il sait pour palier au peu d'explications et de commentaires d'Edward Hopper sur son oeuvre. Il se donne la liberté de faire des hypothèses d'interprétation sur un grand nombre de peintures du peintre Le livre m'a fait voyagé dans le monde de Hopper, un peintre que je connaissais vaguement, dont j'appréciais quelques oeuvres connues de manière purement impressive. Quelques interprétations me semblent plus ou moins farfelues, exagérées ou absconses, mais suivre les observations, les descriptions minutieuses de l'auteur, clairement passionné, sur chaque peinture qu'il aborde est une exploration, une aventure au sein de l'art, l'art si particulier de Hopper, entre ombre et lumière, entre le réel et le rêve, qui m'a permis de mieux apprécier la peinture, et mieux comprendre l'intérêt que je porte maintenant à l'oeuvre de Hopper.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.