RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Geek Girl - Tome 3

            Nathan
            EAN : 9782092548783
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Geek Girl - Tome 3

            Valérie LE PLOUHINEC (Traducteur)
            Collection : Roman Grand format
            Série : Geek Girl
            Date de parution : 07/05/2015
            Harriet s'envole pour New York, à elle le cauchemar américain ! 
            Harriet a un petit copain merveilleux, des amis géniaux et elle entre dans quelques jours au lycée, autant dire qu’elle est HEU-REUSE ! Mais son bonheur est de courte durée car son père a trouvé du travail… à New York ! En l’espace de vingt-quatre heures, elle quitte l’Angleterre et... Harriet a un petit copain merveilleux, des amis géniaux et elle entre dans quelques jours au lycée, autant dire qu’elle est HEU-REUSE ! Mais son bonheur est de courte durée car son père a trouvé du travail… à New York ! En l’espace de vingt-quatre heures, elle quitte l’Angleterre et se retrouve dans une ville triste et perdue de la grande banlieue new-yorkaise. La voilà loin de ses amis, loin de sa vie, très très loin du bonheur. Même les quelques shootings auxquels elle participe en cachette à New York ne suffisent pas à lui remonter le moral. D’autant que, pour couronner le tout, Nick prend de plus en plus ses distances avec elle…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782092548783
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Nathan
            11.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • DocBird Posté le 12 Décembre 2018
              Résumé : Harriet va faire sa rentrée au lycée sans sa meilleure amie, Nat, qui entre dans une école de stylisme. Et Alexa, sa meilleure ennemie, à réussi à lui subtiliser son journal intime, et compte bien s’en servir contre elle. Mais le pire est encore à venir : ses parents ont décidé de déménager en Amérique ! Mon avis : Dans ce tome 3, Harriet commence sa rentrée sous le signe de l’amour avec Nick, et se sent sur un petit nuage. Mais cette euphorie va être de courte durée, car sa meilleure amie fait sa rentrée dans une autre école, Alexa lui a volé son journal intime, et ses parents lui annoncent qu’ils vont déménager en Amérique. Harriet perd pied, a l’impression que ses amis sont indifférents à son départ, et redoute de partir à New York. Elle imagine un instant que vivre à New York sera fantastique, mais déchante rapidement quand elle comprend que sa famille va vivre dans une maison à une heure et demie de New York. Elle se sent immensément seule, loin de ses amis, qui semblent l’oublier, et avec des parents tellement accaparés par sa petite sœur et le travail, qu’elle se sent invisible. Aussi, quand... Résumé : Harriet va faire sa rentrée au lycée sans sa meilleure amie, Nat, qui entre dans une école de stylisme. Et Alexa, sa meilleure ennemie, à réussi à lui subtiliser son journal intime, et compte bien s’en servir contre elle. Mais le pire est encore à venir : ses parents ont décidé de déménager en Amérique ! Mon avis : Dans ce tome 3, Harriet commence sa rentrée sous le signe de l’amour avec Nick, et se sent sur un petit nuage. Mais cette euphorie va être de courte durée, car sa meilleure amie fait sa rentrée dans une autre école, Alexa lui a volé son journal intime, et ses parents lui annoncent qu’ils vont déménager en Amérique. Harriet perd pied, a l’impression que ses amis sont indifférents à son départ, et redoute de partir à New York. Elle imagine un instant que vivre à New York sera fantastique, mais déchante rapidement quand elle comprend que sa famille va vivre dans une maison à une heure et demie de New York. Elle se sent immensément seule, loin de ses amis, qui semblent l’oublier, et avec des parents tellement accaparés par sa petite sœur et le travail, qu’elle se sent invisible. Aussi, quand les sirènes de la mode vont de nouveau frapper à sa porte, elle va se laisser tenter pour avoir l’impression de vivre, mais le monde de la mode est cruel…. Ce tome 3 commence comme un conte de fées, où Harriet vit sur le nuage de l’amour, mais rapidement, elle va retomber (douloureusement) sur terre. Elle décide par elle-même de se rendre à New York pour être de nouveau mannequin, sans penser aux conséquences, et va vite se retrouver face à des personnes, qui, derrière leur sourire e façade, sont malintentionnées. Elle va alors entrer dans une spirale de dénigrement de soi, se sentant invisible aux yeux des autres. Mais est-ce vraiment le cas ? Ce tome 3 est assez touchant, car Harriet se retrouve un peu seule au monde, et va se sentir mal. Ses déboires vont lui faire faire des bêtises, et sa candeur va l’amener à croire tout ce qu’on lui dit. Cette série devient plus intéressante de tome en tome, avec une héroïne qui mûrit, au fur et à mesure de ses expériences de la vie. A suivre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Leslivresdedidine Posté le 26 Juillet 2018
              La saga Geek girl que j'ai commencé il y a peu est une saga réfléchissante parfaite pour l'été. On y suit les aventures d'Harriet Manners, une geek qui se fait repérer par un agent pour faire du mannequinat, quelque chose qu'elle ne pensais jamais faire et qu'elle accepte pour redorer sa popularité qui est au plus bas parce qu'elle est geek, ce qui fonctionne en partie puisqu'elle trouve l'amour même si elle n'est pas sûre d'elle. Dans ce troisième tome, on trouve une Harriet qui doit partir à New-York ce qui va totalement changer sa vie puisqu'elle vit en Angleterre, elle a peur que cela influe sur sa relation avec sa Pire Pote Nat, sa non-relation avec Toby et sur sa relation amoureuse avec Nick, l'Homme Lion. On découvre petit à petit que l'endroit où l'on vit n'a pas d'importance. Geek girl, est une perle pour une lecture sans prise de tête, ce qui fait du bien de temps en temps tout de même ! Bien sûr même si l'auteure écrit bien ce n'est pas non plus un grand roman littéraire mais c'est très appréciable pour les vacances ! J'ai hâte de lire la suite pour continuer de voir comment Harriet... La saga Geek girl que j'ai commencé il y a peu est une saga réfléchissante parfaite pour l'été. On y suit les aventures d'Harriet Manners, une geek qui se fait repérer par un agent pour faire du mannequinat, quelque chose qu'elle ne pensais jamais faire et qu'elle accepte pour redorer sa popularité qui est au plus bas parce qu'elle est geek, ce qui fonctionne en partie puisqu'elle trouve l'amour même si elle n'est pas sûre d'elle. Dans ce troisième tome, on trouve une Harriet qui doit partir à New-York ce qui va totalement changer sa vie puisqu'elle vit en Angleterre, elle a peur que cela influe sur sa relation avec sa Pire Pote Nat, sa non-relation avec Toby et sur sa relation amoureuse avec Nick, l'Homme Lion. On découvre petit à petit que l'endroit où l'on vit n'a pas d'importance. Geek girl, est une perle pour une lecture sans prise de tête, ce qui fait du bien de temps en temps tout de même ! Bien sûr même si l'auteure écrit bien ce n'est pas non plus un grand roman littéraire mais c'est très appréciable pour les vacances ! J'ai hâte de lire la suite pour continuer de voir comment Harriet va évoluer et voir si peut-être, elle arrêtera d'avoir tout le temps peur dans ses relations amicales, amoureuses et familiales.
              Lire la suite
              En lire moins
            • merryfantasy Posté le 8 Octobre 2017
              Eh bien, je n'aurais jamais pensé devenir accro à une telle série et finir les livres si vite. Je n'ai pas lu ce livre, je l'ai dévoré à une telle vitesse que je n'ai même pas compris ce qui m'était arrivé. Ce tome était juste super, et pourtant j'ai eu envie de donner des claques à Harriet, cette fois ! Harriet n'est plus mannequin, et sa vie va changer. Elle va rejoindre un lycée avec Alexa, son ennemie, tandis que Natalie intègre une école de mode... Enfin, c'est ce qu'elle croit. En réalité, elle déménage aux États-Unis avec sa famille car son père y a trouvé du boulot. New York, c'est le rêve pour une geek qui veut tout savoir sur tout, non ? Sauf que, là encore, rien ne se passe comme prévu. De déception en déception, Harriet repart dans ses Harrietudes et pense à nouveau que tout le mone la déteste, y compris son amoureux. Lors d'un nouveau shooting, car Wilbur ne pouvait décidément pas se passer de son Bébé-Bébé-Panda, elle se met en tête de le rendre amoureux d'elle avec l'aide de Kenderall... Elle aurait mieux fait de s'abstenir, car cette dernière est encore plus paumée qu'elle ! Cela donne... Eh bien, je n'aurais jamais pensé devenir accro à une telle série et finir les livres si vite. Je n'ai pas lu ce livre, je l'ai dévoré à une telle vitesse que je n'ai même pas compris ce qui m'était arrivé. Ce tome était juste super, et pourtant j'ai eu envie de donner des claques à Harriet, cette fois ! Harriet n'est plus mannequin, et sa vie va changer. Elle va rejoindre un lycée avec Alexa, son ennemie, tandis que Natalie intègre une école de mode... Enfin, c'est ce qu'elle croit. En réalité, elle déménage aux États-Unis avec sa famille car son père y a trouvé du boulot. New York, c'est le rêve pour une geek qui veut tout savoir sur tout, non ? Sauf que, là encore, rien ne se passe comme prévu. De déception en déception, Harriet repart dans ses Harrietudes et pense à nouveau que tout le mone la déteste, y compris son amoureux. Lors d'un nouveau shooting, car Wilbur ne pouvait décidément pas se passer de son Bébé-Bébé-Panda, elle se met en tête de le rendre amoureux d'elle avec l'aide de Kenderall... Elle aurait mieux fait de s'abstenir, car cette dernière est encore plus paumée qu'elle ! Cela donne lieu à des scènes très drôles, et j'avoue m'être régalée des erreurs d'Harriet, mais je la trouve tellement perdue : n'a-t-elle pas compris les sentiments de Nick au dernier tome ? Pourquoi douter encore ? N'a-t-elle pas compris qu'elle est importante pour sa famille et qu'ils ne veulent que son bien ? Pourquoi leur faire encore des cachotteries ? La jeune fille de seize ans a encore bien du chemin à faire pour devenir l'adulte qu'elle voudrait être.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Virginie94 Posté le 4 Décembre 2016
              Pour Harriet tout va bien. Sa carrière de mannequin est sans doute un peu entre parenthèse mais elle a un petit ami parfait, ses amis fidèles, sa nouvelle petite soeur, la rentrée se profile bien, elle va bientôt fêter son anniversaire... Mais le jour de la pré-rentrée, elle se fait voler son journal intime par l'affreuse Alexa et ses parents lui annoncent qu'ils veulent déménager à New-York où le père d'Harriet doit trouver un travail. J'ai bien aimé les tomes précédents. Ils sont drôles, légers, amusant. Mais ce troisième tome m'a un peu déçue. Dès le début, Hariett se fait voler son journal intime, elle n'essaie même pas de le récupérer. Elle pourrait demander l'aide d'un adulte, de ses parents mais non. Et ses amis qui l'adorent se contente de lui souhaiter une bonne journée. Comme c'est crédible. Puis ses parents décident de déménager aux Etats-Unis à la vitesse de la lumière. Mais elle ne va pas à l'école, non, elle prend des cours avec une horrible prof. Pourtant, il n'y a pas de problème de langue pourquoi n'irait-elle pas à l'école ? Non, l'entreprise de son père lui paye un professeur particulier. Mais arrivé à New-York, elle comprend que ses parents... Pour Harriet tout va bien. Sa carrière de mannequin est sans doute un peu entre parenthèse mais elle a un petit ami parfait, ses amis fidèles, sa nouvelle petite soeur, la rentrée se profile bien, elle va bientôt fêter son anniversaire... Mais le jour de la pré-rentrée, elle se fait voler son journal intime par l'affreuse Alexa et ses parents lui annoncent qu'ils veulent déménager à New-York où le père d'Harriet doit trouver un travail. J'ai bien aimé les tomes précédents. Ils sont drôles, légers, amusant. Mais ce troisième tome m'a un peu déçue. Dès le début, Hariett se fait voler son journal intime, elle n'essaie même pas de le récupérer. Elle pourrait demander l'aide d'un adulte, de ses parents mais non. Et ses amis qui l'adorent se contente de lui souhaiter une bonne journée. Comme c'est crédible. Puis ses parents décident de déménager aux Etats-Unis à la vitesse de la lumière. Mais elle ne va pas à l'école, non, elle prend des cours avec une horrible prof. Pourtant, il n'y a pas de problème de langue pourquoi n'irait-elle pas à l'école ? Non, l'entreprise de son père lui paye un professeur particulier. Mais arrivé à New-York, elle comprend que ses parents lui ont menti et que loin de vivre à Manhattan, elle sera dans une banlieue très éloignée. Et là encore, je n'ai pas trouvé très crédible que des parents attendent l'arrivée aux Etats-Unis pour dire à une adolescente où elle va vivre. D'ailleurs qu'est ce que c'est que cette entreprise qui est prête à payer des cours privée pour la fille de son employé mais qui le paye tellement peu qu'il doit passer des heures dans le train pour venir travailler ? Les incompréhensions avec ses amis restés en Angleterre et son petit ami s’enchaînent à toute vitesse. Harriet s'échappe, part à New-York et rencontre comme par hasard des gens qu'elle connait. Dans cette petite ville, c'est logique ! Bien sûr la crédibilité n'a jamais été un pilier des romans mais les incohérences se multiplient et elles sont trop nombreuses. Et puis tout d'un coup, tout s'arrange et cela à toute vitesse. La famille redémenage en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Harriet s'explique avec son entourage, récupère son carnet... [masquer] Finalement, ce troisième tome n'était qu'une parenthèse. L'auteur aurait aussi bien pu dire que tout cela n'était qu'un rêve ou un cauchemar. [/masquer] J'ai tout de même pris du plaisir à lire ce roman. Comme dans les épisodes précédents, il y a un rythme effréné. Harriet panique, provoque des catastrophes et c'est toujours aussi amusant. La scène dans la fête foraine est drôle comme tout. Wilbur est toujours aussi loufoque...Harriet est toujours ce personnage attachant qui décidément ne comprend ton à ce qui l'entoure. Je me suis bien agacée en lisant ce troisième tome mais il y a des petites choses qui m'ont amusées et je lirais à l'occasion les tomes suivant en espérant que l'auteure retrouve la veine des romans précédents.
              Lire la suite
              En lire moins
            • lupiotte Posté le 27 Novembre 2016
              Nous retrouvons dans ce troisième tome Harriet, fidèle à elle-même mais qui cette fois à force de se sentir seule fait des bêtises ! Elle a l’impression d’être délaissée et de ne pas être aimée. Elle a été forcée de déménager en Amérique, elle a donc perdu ses amis, elle est seule chez elle à devoir faire ses cours avec une prof qui la traite d’incapable mais en plus tout le monde l’oubli et c’est une accumulation de galère qui fait qu’elle se retrouve vraiment seule. Elle décide donc d’en faire qu’à sa tête et pars seule jusqu’à New York et reprend du service en mannequinat. Égale à elle-même, elle se fait encore avoir par certaines personnes et elle risque de perdre bien plus… On est un peu sur une crise d’adolescence un peu tardive mais surtout à cause de bonnes raisons. Harriet a quand même quelques raisons de se plaindre même si elle imagine une bonne partie de tout ça ! J’aime beaucoup cette série de livres assez rafraîchissants et pas prise de tête du tout avec des personnages intéressants, des petites histoires assez drôles et surtout une héroïne rigolote ! Je vous conseille cette série de livres si vous... Nous retrouvons dans ce troisième tome Harriet, fidèle à elle-même mais qui cette fois à force de se sentir seule fait des bêtises ! Elle a l’impression d’être délaissée et de ne pas être aimée. Elle a été forcée de déménager en Amérique, elle a donc perdu ses amis, elle est seule chez elle à devoir faire ses cours avec une prof qui la traite d’incapable mais en plus tout le monde l’oubli et c’est une accumulation de galère qui fait qu’elle se retrouve vraiment seule. Elle décide donc d’en faire qu’à sa tête et pars seule jusqu’à New York et reprend du service en mannequinat. Égale à elle-même, elle se fait encore avoir par certaines personnes et elle risque de perdre bien plus… On est un peu sur une crise d’adolescence un peu tardive mais surtout à cause de bonnes raisons. Harriet a quand même quelques raisons de se plaindre même si elle imagine une bonne partie de tout ça ! J’aime beaucoup cette série de livres assez rafraîchissants et pas prise de tête du tout avec des personnages intéressants, des petites histoires assez drôles et surtout une héroïne rigolote ! Je vous conseille cette série de livres si vous avez envie de vous changer les idées !
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
            De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail