Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782266210089
Code sériel : J344
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La balafre

Date de parution : 13/01/2011

Olivier vient d'emménager dans un hameau perdu. Un soir, l'adolescent est attaqué par le chien des voisins qui se jette sur la grille avec une rage terrifiante. Ses parents pensent qu'il a rêvé, car la maison est abandonnée depuis des années. Olivier est le seul à croire à l'existence de l'animal, le seul à voir une petite fille jouer avec ce chien. Obsédé par ces apparitions fantomatiques, Olivier veut comprendre.

EAN : 9782266210089
Code sériel : J344
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Riz-Deux-ZzZ Posté le 2 Octobre 2020
    En bref, un roman jeunesse comme il devrait en exister des centaines : juste, percutant, important ! C'est un coup de cœur totalement inattendu : ce petit roman jeunesse de 125 pages qui est entré dans ma PAL par hasard, que j'en ai sorti aujourd'hui par hasard aussi m'a vraiment scotchée. Au vu du résumé, je m'attendais à un petit récit jeunesse horreur, un petit goût de Chair de Poule qui fait retomber en enfance et j'ai été embarqué dans une histoire mêlant fantastique et Histoire, enfance et sombre passé de notre pays. Je ne veux pas trop vous en dévoiler puisque le livre est déjà court et qu'il serait dommage de ne pas avoir la surprise de découvrir le sujet, mais je suis bluffée par l'écriture de Jean-Claude Mourlevat qui allie parfaitement les problématiques adolescentes comme l'amitié, le premier amour à des thèmes plus durs, nécessaires. Il n'hésite pas non plus à ajouter de l'émotion et des passages assez tristes, révoltants.
  • TheWind Posté le 15 Septembre 2019
    Je ne suis jamais déçue par les romans de Jean Claude Mourlevat. C'est ainsi. Sa sensibilité, son authenticité me vont droit au cœur. Il sait parler à mon cœur d'enfant, sait ranimer mes rêves de gosse et m émerveille toujours. Cette histoire bien triste rappelle les horreurs de la collaboration en France lors de la deuxième guerre mondiale. Mais comme Jean Claude Mourlevat,on a envie de croire à la générosité et au miracle aussi peut être... Moi non plus je ne crois pas aux fantômes, ainsi que le dit l'auteur en avertissement mais j'adore les belles histoires qui les font vivre. Une fois encore : Merci Monsieur Mourlevat !
  • kolikonodesmontagne2019 Posté le 10 Juin 2019
    super un livre très touchant pour les amateurs de fantome
  • vassia7178 Posté le 10 Novembre 2018
    Livre de science-fiction sur la seconde guerre mondiale et l'atrocité de la délation.
  • zazimuth Posté le 8 Août 2018
    Je connaissais ce roman de nom mais j'imaginais comme une version plus moderne de "La cicatrice" alors que ça n'a rien à voir… C'est à la fois un récit fantastique et historique puisqu'il mêle le quotidien d'un collégien, Olivier, qui a déménagé pour une année avec sa famille pour cause de mission professionnelle paternelle, et découvre un hameau à la campagne sinistre… à la période de la Seconde guerre mondiale au cours de laquelle des événements peu glorieux ont marqué le village. Que le passé resurgisse par le biais du fantôme d'une fillette, poussant le jeune garçon à enquêter m'a rappelé "L'ombre" de Yaël Hassan. Le personnage de "la mère Goret" est très intéressant avec une ambivalence qui permet au lecteur des hypothèses. A lire et faire lire aux ados pour comprendre le climat et la délation sous l'Occupation.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !