Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092587683
Façonnage normé : EFL3
Nombre de pages : 32
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La fois où mémé a vaincu un taureau - Album dès 3 ans

,

Date de parution : 10/10/2019
Une nouvelle héroîne hilarante !
L'histoire : Ma mémé, quand elle était petite, c’était pas encore ma mémé. Mais c’était déjà une sacrée marrante. Et une fois, avec son copain Mimile, elle a combattu un taureau. Un vrai.
Un livre pour les enfants dès 3 ans.
EAN : 9782092587683
Façonnage normé : EFL3
Nombre de pages : 32
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pixie-Flore Posté le 21 Octobre 2019
    A son époque, mémé n'était pas mémé. C'était une petite fille qui vivait de drôles d'aventures. Vincent Cuvellier a le chic pour dépeindre des petits personnages au fort caractère. Cette petite fille ne s'en laisse pas compter, même par un taureau pas des plus dociles. On retrouve dans cette chouette histoire les joies de l'enfance du temps passé. Une série qui commence bien et qui semble plein d'entrain et de malice.
  • mesecritsdunjour Posté le 6 Octobre 2019
    Le narrateur nous raconte sa mémé, quand elle était petite et qu’elle n’était pas encore sa mémé. Une petite gamine drôle et futée. Dans le premier tome, Mémé combat un taureau. Quoi de plus fou ? Et elle y parvient. Dans le second tome, Mémé se heurte à un clown moqueur, elle ne se dégonfle pas ! Vous l’aurez compris : Mémé, faut pas trop la chercher. Un point c’est tout ! Le narrateur nous transporte dans les souvenirs d’une Mémé courageuse et filoute, faisant les 400 coups avec son copain Mimile. Vincent Cuvellier donne un coup de pep’s dans la bibliothèque de nos chérubins de 3 ans, accompagné des jolies illustrations de Marion Piffaretti. Ma fille a ri, mais riiiiiiii pendant la lecture. Il faut dire que j’ai pris un malin plaisir à jouer avec ma voix, j’ai adoré ça. « Oh maman, elle est chipie mémé et les taureaux ça fait pas peur », « beurk le lama il crache c’est sale et on n’a pas le droit, tu sais maman », « euhhh mémé hihihi », … et j’en passe  « Mémé », c’est le début d’une chouette collection pour les petits. Des personnages drôles et attachants. Un humour... Le narrateur nous raconte sa mémé, quand elle était petite et qu’elle n’était pas encore sa mémé. Une petite gamine drôle et futée. Dans le premier tome, Mémé combat un taureau. Quoi de plus fou ? Et elle y parvient. Dans le second tome, Mémé se heurte à un clown moqueur, elle ne se dégonfle pas ! Vous l’aurez compris : Mémé, faut pas trop la chercher. Un point c’est tout ! Le narrateur nous transporte dans les souvenirs d’une Mémé courageuse et filoute, faisant les 400 coups avec son copain Mimile. Vincent Cuvellier donne un coup de pep’s dans la bibliothèque de nos chérubins de 3 ans, accompagné des jolies illustrations de Marion Piffaretti. Ma fille a ri, mais riiiiiiii pendant la lecture. Il faut dire que j’ai pris un malin plaisir à jouer avec ma voix, j’ai adoré ça. « Oh maman, elle est chipie mémé et les taureaux ça fait pas peur », « beurk le lama il crache c’est sale et on n’a pas le droit, tu sais maman », « euhhh mémé hihihi », … et j’en passe  « Mémé », c’est le début d’une chouette collection pour les petits. Des personnages drôles et attachants. Un humour doux et tendre. Adèle attend le troisième avec impatience. http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2019/10/06/37689245.html
    Lire la suite
    En lire moins
  • clo73 Posté le 9 Août 2019
    L'avis de Claudia et Louisa (10 ans) 💗 GROS COUP DE CŒUR 💗 Nous avons adoré ! Nous découvrons cette nouvelle collection avec ce premier album génial. La couverture et le titre de l'ouvrage nous fait déjà sourire, avant même de l'avoir commencé et c'est avec curiosité, que nous l'ouvrons pour une lecture à deux. Nous lisons à voix haute, chacune notre tour et nous voilà, complètement pris dans l'histoire, mettant les intonations comme il se doit. Impatientes de tourner les pages pour suivre cette aventure vraiment rigolote et pleine de charme. C'est la voix d'un(e) enfant qui nous raconte l'une des péripéties de sa mémé ! A l'époque où sa grand-mère était une fillette ! Une fillette courageuse et malicieuse. Comme retomber dans l'enfance, nous suivons ce récit, les yeux brillants et pressées d'en connaitre la finalité. Le ton est pertinent, chaleureux, vrai et très drôle. Les illustrations sont jolies, fraîches et colorées. Étonnamment, beaucoup de texte pour cet album s'adressant à un très jeune public, ce qui en fait un véritable atout. L'histoire est ainsi bien construite et aboutie. Nous le recommandons vivement et avons vraiment hâte de lire le prochain album : La fois où Mémé a tapé un clown.
  • culturevsnews Posté le 23 Juillet 2019
    C’est une histoire de dans le temps, d’un temps pas si lointain mais quand même du temps où il n’y avait pas école le jeudi. C’est l’histoire d’une mémé qui à l’époque n’était pas encore mémé, mais qui vivait de bien drôles de jeux. Le jeudi, elle gardait les vaches de la ferme d’à côté, les 10 vaches de Mimile qui n’avait plus de parents et qui n’allait pas à l’école. Mais on n’a pas besoin de savoir compter jusqu’à 100 quand on n’a que 10 vaches à garder. Mémé et Mimile vivaient les 400 coups mais quand ils sont chargés par Angelo le taureau qui s’est échappé de son enclos, il faut réagir vite… et bien ! Et Mémé, elle a sacrément la pêche, et plus d’un tour dans son sac. Ah l’humour de Vincent Cuvellier ! Un retour en enfance savoureux, plein de joie et de fantaisie, accompagné des illustrations pétillantes de Marion Piffaretti, c’est frais, souriant, bien construit dans la mise en page texte/illustration, le format moyen en fait soit une première lecture à déguster seul, soir un album à se faire lire par papa/maman/mémé. Note : 9/10 Chronique de Laure
  • SagnesSy Posté le 15 Juillet 2019
    La mémé du narrateur, faut pas la chercher. C’est tout. Quand elle était petite, elle avait un copain, MImile, qui gardait ses vaches.Il n’allait pas à l’école, rapport à ses parents qui étaient morts et la ferme à tenir tout ça, alors il ne savait pas compter plus que jusque 10, qui était le nombre de ses vaches. Mais il savait des tas d’autres choses, comme comment on fait les bébés, même qu’il avait déjà accouché une chèvre, alors t’as qu’à voir. Mais un jour, ils se sont fait attaquer par un taureau furieux. Furioso, même. Alors, Mémé… Vos petits dès 3 ans vont adorer faire la connaissance de cette Mémé pas piquée des vers qui inaugure avec cet épisode une série qui lui est consacrée. Prochaine aventure en octobre, on en sera, promis.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés