Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782266210102
Code sériel : J616
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La rivière à l'envers Tome 1

Tomek

Date de parution : 13/01/2011

"Ainsi vous avez tout dans votre magasin ? demanda la jeune fille. Vraiment tout ?" Tomek se trouva un peu embarrassé : "Oui... enfin tout le nécessaire..." "Alors, dit la petite voix fragile, alors vous aurez peut-être de l'eau de la rivière Qjar ?" Tomek ignorait ce qu'était cette eau, et la jeune fille le vit bien : "C'est l'eau qui empêche de mourir, vous ne le saviez pas ?"

EAN : 9782266210102
Code sériel : J616
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Krisbooks Posté le 13 Septembre 2020
    "La rivière à l'envers" de Jean-Claude Mourlevat est un roman coup de coeur ! Le héros Tomek nous emporte d'emblée dans un monde de contes et de légendes où cette fameuse rivière coule de la mer vers la source et dont l'eau peut donner l'immortalité. La plume de l'auteur nous transporte comme dans tous ces romans, un plaisir, un bijou !
  • olivberne Posté le 8 Juillet 2020
    Il y a des livres pour la jeunesse qui devraient être lus par les grandes personnes. La Rivière à l'envers en fait partie. On peut y voir la simple quête d'un jeune homme, semée d'embuches et qui rencontre des amis qui vont l'aider, un roman d'aventures qui ressemblerait à un conte pour enfant, on peut aussi approfondir le texte et rechercher toutes les subtilités, les intentions philosophiques de l'auteur, les références littéraires multiples. Ce qui m'a frappé, c'est d'être dans un monde imaginaire tellement réaliste et instructif pour notre réalité, un peu comme chez Vian. Tout est à l'envers, à commencer par la rivière qui remonte son lit pour se jeter dans sa source, ensuite les personnages, tous un peu décalés avec leur originalité, le monde où vit Tomek et qu'il traverse avec ses particularité étranges et enfin, l'histoire elle même qui avance lentement vers l'objet de la quête, la source de la Rivière Qjar et qui résume à la fin en un chapitre ce qui nous a été raconté précédemment en seize. C'est un ivre très intéressant à étudier, à tout âge et qui porte des images et des messages constructif pour chacun. Succès garanti avec des élèves, quand il... Il y a des livres pour la jeunesse qui devraient être lus par les grandes personnes. La Rivière à l'envers en fait partie. On peut y voir la simple quête d'un jeune homme, semée d'embuches et qui rencontre des amis qui vont l'aider, un roman d'aventures qui ressemblerait à un conte pour enfant, on peut aussi approfondir le texte et rechercher toutes les subtilités, les intentions philosophiques de l'auteur, les références littéraires multiples. Ce qui m'a frappé, c'est d'être dans un monde imaginaire tellement réaliste et instructif pour notre réalité, un peu comme chez Vian. Tout est à l'envers, à commencer par la rivière qui remonte son lit pour se jeter dans sa source, ensuite les personnages, tous un peu décalés avec leur originalité, le monde où vit Tomek et qu'il traverse avec ses particularité étranges et enfin, l'histoire elle même qui avance lentement vers l'objet de la quête, la source de la Rivière Qjar et qui résume à la fin en un chapitre ce qui nous a été raconté précédemment en seize. C'est un ivre très intéressant à étudier, à tout âge et qui porte des images et des messages constructif pour chacun. Succès garanti avec des élèves, quand il ne l'ont pas déjà lu car c'est devenu un classique de la littérature de jeunesse contemporaine.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marilou09 Posté le 9 Juin 2020
    Voici une très jolie histoire, un genre de conte avec des personnages plutôt atypiques. Tomek part à la recherche d'une rivière qui coule vers sa source; en chemin il va faire des rencontres toutes plus étranges les unes que les autres, mais au final il se fait beaucoup de nouveaux amis et parvient, grâce à sa volonté sans faille, au but qu'il s'était fixé: arriver à la source de la rivière Qjar.
  • bouhlelyoussef Posté le 6 Mai 2020
    j'aime cette histoir elle raconte beaucoup de chause incroyable.
  • Nathaniafou Posté le 9 Avril 2020
    Contrairement à Jefferson, j'ai lu ce livre en beaucoup de temps, parce que je ne trouvais pas un sens très logique dans ce livre. Mais aussi parce que c'était beaucoup trop fantastique. J'aime les histoires moins fantastiques (ex : Naruto). J'ai aimé que les noms de petits parfumeurs se terminent tous par "gom". L'âne Cadichon (qui lâche de grosses pétarades) m'a beaucoup fait rire.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !