Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823887778
Code sériel : 7136
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Nouveauté

La Romance de Ténébreuse - Intégrale III

Simone HILLING (Traducteur), Annette VINCENT (Traducteur)
Date de parution : 12/08/2021

Sur Ténébreuse, seules les femmes peuvent utiliser les sciences secrètes qui préservent leur monde de l’emprise des Terriens. Même si elles sont avant tout des esclaves, enchaînées dans certaines régions barbares…
C’est auprès des mystérieuses Amazones Libres, bandes de femmes dégagées des contraintes et des tabous de l’étrange culture de la...

Sur Ténébreuse, seules les femmes peuvent utiliser les sciences secrètes qui préservent leur monde de l’emprise des Terriens. Même si elles sont avant tout des esclaves, enchaînées dans certaines régions barbares…
C’est auprès des mystérieuses Amazones Libres, bandes de femmes dégagées des contraintes et des tabous de l’étrange culture de la Planète aux vents de folie, que pour la première fois les Terriens vont trouver des alliées sans préjugés.
La révolte des femmes sur Ténébreuse a sonné.
 

Au sommaire :

La Chaîne brisée

La Maison des Amazones

La Cité mirage

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823887778
Code sériel : 7136
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FeyGirl Posté le 28 Octobre 2020
    Lexie, une Terrienne jalouse de la réputation de Madga, pilote un astronef et s’écrase. Peu après, elle réapparaît de façon inexpliquée à Thendara, et prétend qu’elle a survolé une cité inconnue. Plusieurs femmes, dont Madga et Jaelle, vont la suivre au cours d’un périple mouvementé, pour retrouver cet endroit dont parlent certaines légendes ténébranes. Ce roman qui conclut la trilogie des Renonçantes est un voyage au bout de soi-même pour chacune des protagonistes. Dans le froid, le gel, les tempêtes, les chutes, le danger, elles devront chercher au fond d’elles-mêmes le courage d’avancer. L’ennemi diffus et insaisissable les oblige à se surpasser. En proie au doute, Magda — la narratrice — s’interrogera sur le sens de son existence, tout comme ses compagnes de route. Les failles des personnages sont sources de tension pour le groupe, et le récit explore le thème de la sororité : pas seulement la Sororité suggérée dans le tome précédent, mais aussi les équipes de femmes qui ne peuvent s’en sortir qu’unies. Ce tome est un des bons romans de la saga, et nous laisse entrapercevoir un des mystères les plus intrigants de Ténébreuse.
  • FeyGirl Posté le 15 Octobre 2020
    Ce roman est la suite immédiate de La Chaîne Brisée. Jaëlle s’est mariée avec Peter et vit dans la zone terrienne, tandis que Magda se rend six mois dans la Guilde des Renonçantes pour sa formation. Ce récit présente le choc culturel entre la Terre et Ténébreuse, au travers de la vie quotidienne des deux jeunes femmes face aux doutes et aux incompréhensions. La confrontation des deux civilisations est complexifiée par le passé des deux protagonistes : Jaëlle est ténébrane et Renonçante, mais elle a grandi dans les Villes Sèches qui ont développé une société très misogyne. Malgré elle, ce passé la poursuit. Magda est terrienne, mais élevée parmi les Ténébrans, elle se sent trop ténébrane chez les Terriens et trop terrienne chez les Ténébrans. Elles sont toutes les deux de fausses représentantes de leur peuple. Les univers sexistes sont un thème récurrent chez Marion Zimmer Bradley, qui met en scène un homme terrien, mais ayant un désir de possession de sa compagne qui le dépasse. Elle décrit des femmes ténébranes tellement pétries de préjugés qu’elles haïssent les femmes libres de la Guilde des Renonçantes. Ces situations très réalistes donnent de la profondeur au récit. Au milieu d’enjeux politiques qui peuvent influencer l’avenir... Ce roman est la suite immédiate de La Chaîne Brisée. Jaëlle s’est mariée avec Peter et vit dans la zone terrienne, tandis que Magda se rend six mois dans la Guilde des Renonçantes pour sa formation. Ce récit présente le choc culturel entre la Terre et Ténébreuse, au travers de la vie quotidienne des deux jeunes femmes face aux doutes et aux incompréhensions. La confrontation des deux civilisations est complexifiée par le passé des deux protagonistes : Jaëlle est ténébrane et Renonçante, mais elle a grandi dans les Villes Sèches qui ont développé une société très misogyne. Malgré elle, ce passé la poursuit. Magda est terrienne, mais élevée parmi les Ténébrans, elle se sent trop ténébrane chez les Terriens et trop terrienne chez les Ténébrans. Elles sont toutes les deux de fausses représentantes de leur peuple. Les univers sexistes sont un thème récurrent chez Marion Zimmer Bradley, qui met en scène un homme terrien, mais ayant un désir de possession de sa compagne qui le dépasse. Elle décrit des femmes ténébranes tellement pétries de préjugés qu’elles haïssent les femmes libres de la Guilde des Renonçantes. Ces situations très réalistes donnent de la profondeur au récit. Au milieu d’enjeux politiques qui peuvent influencer l’avenir des liens entre les deux civilisations, les héroïnes sont conditionnées depuis leur enfance à un comportement qu’on attend d’elles, et elles doivent choisir entre les rejeter ou les embrasser. À chaque fois, un renoncement s’avère nécessaire. Les piques de l’auteur sur les défauts de la culture terrienne sont multiples, et l’inspiration avec une certaine vision de l’impérialisme américain de son époque apparaît évidente : arrogance, conviction d’être le plus juste et le plus fort, bureaucratie. Un des très bons romans de la saga. Un petit avertissement : la trilogie des Renonçantes se déroule en même temps que la duologie de Damon Ridenow ; or la conclusion de ce roman rejoint l’autre cycle et advient après La Tour interdite. Un lecteur qui découvrirait La Romance de Ténébreuse dans l’ordre chronologique et non l’ordre de parution resterait peut-être un peu perplexe sur la fin de La Maison des Amazones.
    Lire la suite
    En lire moins
  • FeyGirl Posté le 6 Août 2020
    Ce tome est un des très bons romans de la saga. Une génération après le récit précédent, il suit le destin de trois femmes grâce à trois parties distinctes dont chacune est la protagoniste. Dame Rohana fait appel aux Amazones Libres, cette organisation de femmes refusant la misogynie de la société ténébrane et entraînées à se défendre. Elle désire délivrer sa cousine Dame Melora enlevée douze ans auparavant par les Séchéens, ce peuple à part dont les femmes portent des chaînes qui entravent leurs mouvements. Nous sommes évidemment ici dans la matérialisation du joug qui s’impose aux femmes dans les civilisations traditionnelles. Magda, Terrienne née et élevée sur Ténébreuse, est une membre talentueuse des Renseignements terriens, qui s’infiltre régulièrement dans la ville de Thendara pour observer et comprendre la société locale. Elle souffre de ne pouvoir monter les échelons si elle reste sur Ténébreuse, car les Terriens savent qu’ils ne peuvent pas y affecter une femme à des postes diplomatiques. Malgré tout, elle aime Ténébreuse et elle est écartelée entre ses aspirations à être reconnue et son attachement à sa planète natale. Elle partira dans un dangereux périple, où elle découvrira un pan de la société ténébrane bien différent de ce qu’elle... Ce tome est un des très bons romans de la saga. Une génération après le récit précédent, il suit le destin de trois femmes grâce à trois parties distinctes dont chacune est la protagoniste. Dame Rohana fait appel aux Amazones Libres, cette organisation de femmes refusant la misogynie de la société ténébrane et entraînées à se défendre. Elle désire délivrer sa cousine Dame Melora enlevée douze ans auparavant par les Séchéens, ce peuple à part dont les femmes portent des chaînes qui entravent leurs mouvements. Nous sommes évidemment ici dans la matérialisation du joug qui s’impose aux femmes dans les civilisations traditionnelles. Magda, Terrienne née et élevée sur Ténébreuse, est une membre talentueuse des Renseignements terriens, qui s’infiltre régulièrement dans la ville de Thendara pour observer et comprendre la société locale. Elle souffre de ne pouvoir monter les échelons si elle reste sur Ténébreuse, car les Terriens savent qu’ils ne peuvent pas y affecter une femme à des postes diplomatiques. Malgré tout, elle aime Ténébreuse et elle est écartelée entre ses aspirations à être reconnue et son attachement à sa planète natale. Elle partira dans un dangereux périple, où elle découvrira un pan de la société ténébrane bien différent de ce qu’elle imaginait. Jaëlle, la fille de Melora, est le centre de la troisième partie. Je ne peux pas vous en dire plus sans dévoiler la conclusion de la première partie. Ce roman est la première vraie évocation des Villes Séchéennes dans le cycle, mais surtout il explore la vie de femmes écartelées entre leur famille, leur devoir, leur désir de liberté, dans un univers médiéval qui peu à peu se confronte à l’arrivée des Terriens. Ces derniers restent prudents et souhaitent préparer l’avenir en entretenant de bonnes relations avec les maîtres de la planète, sans avoir connaissance du réel pouvoir de ceux-ci, le laran. Les Comyn cachent leurs dons aux nouveaux venus, mais le lecteur ne peut pas s’empêcher de penser qu’ils protègent surtout leur position sociale. L’auteure en profite pour explorer diverses situations de femmes sur cette planète et montrer la complexité de son univers. Certains conflits intérieurs et renoncements sont bien pensés et réalistes. Ce roman lance la trilogie des Renonçantes, qui est concomitante à la duologie de Damon Ridenow.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mauriceandre Posté le 12 Avril 2020
    Salut les Babelionautes L'action reprend sur Ténébreuse, de Marion Zimmer Bradley, et ce n'est pas un récit pour un Provençal, car il y caille tout du long. C'est encore une fois centré sur les femmes, avec Magda, Jaelle, plus deux Terriennes qui vont tenter de retrouver deux autres femmes partis vers le "Mur autour du Monde", cette chaîne de montagnes qui ceinture Ténébreuse. Comme d'habitude, le parcours qu'elle vont faire va les entraîner aux limites de l'endurance, et si elles s'en sortent ce n'est que de justesse. On en apprend très peu sur la Sororité dont on sent l'influence depuis plusieurs tomes, bien que pour moi elle est un lien avec l'un des personnages de "La Planète aux Vents de Folie" et qui donne le premier cristal permettant d’amplifier les pouvoirs Spi. Ce tome n'a pas été traduit par Anne McCaffrey, contrairement a ce qui est noté sur la fiche, mais à France-Marie Watkins que je remercie.
  • mauriceandre Posté le 12 Avril 2020
    Salut les Babelionautes Ce tome est le septième si on suit la Chronologie de l'histoire et il est a cheval entre la Fantasy et la Science-Fiction. Celui ci est né sous la seule plume de Marion Zimmer Bradley et elle continue sa croisade pour l'émancipation des femmes et leurs amours, qu''ils soient Hétéro ou non. On retrouve avec plaisir Magda Lorne, Terrienne née sur Ténébreuse, dans le tome précédant elle a prêté le serment des Amazones lors d'une mission de sauvetage. Dans celui-ci, elle intègre la Maison de Thendara, lieu ou sont formés les novices des Amazones, pour accomplir le stage rituel de six mois. Là, elle rencontre Jaelle, l'enfant des Villes Sèches, qui vient de rejoindre la base Terrienne pour favoriser la compréhension entre les deux mondes. Je n'ai pas lu les deux titres cités par Shenandoah, "L'Épée Enchantée" et "La Tour Interdite", je ne savais pas qu'ils se déroulaient avant "La Maison des Amazones", donc encore une fois il me faudra les lires en dehors de la chronologie des événements de Ténébreuse. Merci a Simone Hilling pour la traduction de cet énième tome.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !