Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782352876601
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 215
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La solution à 7%

Rosine Fitzgerald (Traducteur)
Date de parution : 01/07/2014
Depuis son mariage avec Mary Morstan, le Dr Watson n’a guère l’occasion de voir son vieil ami, l’enquêteur Sherlock Holmes.Un soir, ce dernier s’invite dans son cabinet. Il se dit poursuivi par son ennemi héréditaire, l’odieux professeur Moriarty. Mais l’agitation de Holmes, ses propos incohérents font redouter le pire à... Depuis son mariage avec Mary Morstan, le Dr Watson n’a guère l’occasion de voir son vieil ami, l’enquêteur Sherlock Holmes.Un soir, ce dernier s’invite dans son cabinet. Il se dit poursuivi par son ennemi héréditaire, l’odieux professeur Moriarty. Mais l’agitation de Holmes, ses propos incohérents font redouter le pire à Watson : le détective s’est drogué au-delà de toute mesure. Son addiction à la cocaïne a atteint un stade irréversible. Désormais, sa vie semble en danger.Avec le concours de Mycroft Holmes, son frère, Watson décide d’emmener son ami se faire soigner à Vienne par un éminent spécialiste – et le seul à ce jour – du traitement de la toxicomanie. Un certain Sigmund Freud…Fondé sur « un manuscrit retrouvé du Dr Watson », La Solution à 7 % (adapté au cinéma en 1976, avec Laurence Olivier dans le rôle de Freud) présente la théorie d’un Moriarty inexistant, pur produit du cerveau drogué de Holmes – et cause de sa névrose mélancolique.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782352876601
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 215
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BLaval44 Posté le 1 Août 2020
    Sherlock attaque l'Orient-Express ... le titre de l'adaptation donne le ton ... un Sherlock rendu fou par ses piqûres de coke a "inventé" Moriarty ... et il se lance alors dans une aventure extraordinaire, rencontre Freud, vole au secours d'une pauvre dame dans le malheur qu'un sultan menace d'emmener en Turquie ... et ça court de partout ... aussi sensationnel que le film, le livre est un must de la légende holmésienne, même si ce n'est pas du canon (un ch'tit canon, mon gars ?) ... la finale est un rien éjectée rapido, mais l'ensemble est agréable ! Au cas où vous n'auriez jamais vu le film, c'est Meyer qui signe lui-même le scénario et le casting est superbe (Laurence Olivier, Nicol Williamson, Robert Duvall, Alan Arkin, Vanessa Redgrave, Régine et Charles Gray rien que ça ...)
  • Papyriri Posté le 15 Août 2019
    Mon pote Sherlock a vous le savez un sale vice la cocaïne Watson sous un prétexte fallacieux parvient a l attirer chez le Dr Freud à Vienne pour le faire désintoxiquer cela n ira pas sans mal et bien sûr une enquête sinistre viendra aussi se mêler au séjour autrichien du détective . Pour mémoire il en a été tiré un film en 1976 au titre Français idiot "Sherlock Holmes attaque l 'Orient Express"avec Nicol Williamson en Sherlock ,Robert Duval en Watson, Samantha Eggar en Marie (Morstan) Watson Laurence Olivier en Moriarty en contre emploi Vanessa Redgrave en victime et notre Régine "nationale"un petit rôle de chanteuse tenanciére de maison close
  • MissSherlock Posté le 29 Novembre 2017
    La solution à 7% est presque une lecture obligatoire lorsque l'on aime les pastiches holmésiens tant ce bouquin est renommé dans les cercles d'holmésologie. Encore faut-il réussir à dénicher un exemplaire car ils sont peu nombreux sur le marché du livre d'occasion. Mon Graal a dû être entreposé dans un grenier ou une cave tant il sent le moisi. Comment est-il possible de maltraiter des livres de la sorte ? Je m'égare, je sais, mais quand même. 😡 Revenons-en à notre solution de cocaïne diluée à 7%. Je ne suis pas étonnée du succès de ce roman car il est, dans l'ensemble, réussi. La première partie est passionnante et addictive car on retrouve nos deux personnages favoris aux caractères proches de ceux crées par Conan Doyle. La poursuite de Moriarty est d'ailleurs très canonique. La rencontre avec Freud est également captivante encore que mon petit cœur n'a pas apprécié que l'on fasse des misères à mon Sherlock. Ensuite, au beau milieu de l'histoire, une enquête tombe sur le nez de Sherlock, Watson et Freud. Je ne m'y attendais pas du tout, il y a comme une petite cassure dans le récit. L'enquête est intéressante et bien tordue mais je trouve qu'elle arrive... La solution à 7% est presque une lecture obligatoire lorsque l'on aime les pastiches holmésiens tant ce bouquin est renommé dans les cercles d'holmésologie. Encore faut-il réussir à dénicher un exemplaire car ils sont peu nombreux sur le marché du livre d'occasion. Mon Graal a dû être entreposé dans un grenier ou une cave tant il sent le moisi. Comment est-il possible de maltraiter des livres de la sorte ? Je m'égare, je sais, mais quand même. 😡 Revenons-en à notre solution de cocaïne diluée à 7%. Je ne suis pas étonnée du succès de ce roman car il est, dans l'ensemble, réussi. La première partie est passionnante et addictive car on retrouve nos deux personnages favoris aux caractères proches de ceux crées par Conan Doyle. La poursuite de Moriarty est d'ailleurs très canonique. La rencontre avec Freud est également captivante encore que mon petit cœur n'a pas apprécié que l'on fasse des misères à mon Sherlock. Ensuite, au beau milieu de l'histoire, une enquête tombe sur le nez de Sherlock, Watson et Freud. Je ne m'y attendais pas du tout, il y a comme une petite cassure dans le récit. L'enquête est intéressante et bien tordue mais je trouve qu'elle arrive un peu tard. S'ensuit une course-poursuite à bord d'un train qui n'a rien de canonique mais de tout hollywoodienne. C'est d'ailleurs, de mon point de vue, le point faible de ce roman qui offre une scène spectaculaire bien trop longue et un épilogue expédié à la va-vite. Il n'empêche que ce pastiche est très agréable à lire et très divertissant. Je vous le recommande que vous soyez un holmésien convaincu ou simplement un amateur de polars victoriens.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lutin82 Posté le 14 Février 2017
    "Depuis son mariage avec Mary Morstan, le Dr Watson n'a guère l'occasion de voir très souvent son ami, Sherlock Holmes. Un soir, ce dernier s'invite dans son cabinet, et se dit poursuivit par son ennemi héréditaire, le professeur Moriarty. Mais l'agitation de Holmes, ses propos incohérents, font redouter le pire à Watson : le détective s'est drogué au-delà de toute mesure. Son addiction a atteint un stade irréversible, et désormais c'est sa vie qui semble en danger...." D'entrée de jeu, nous pourrions penser à la série TV britannique : Sherlock, car le Holmes de ce roman partage avec son double télévisuel une agitation certaine, une dose de jalousie par rapport à la situation de son compère. Les personnages sont de grandes qualité, et même si nous sommes dans un pastiche, nos héros sont brossés avec brio. Côté intrigue, ici aussi l'auteur s'amuse avec le lecteur dans un jeu de fausses pistes entre la réalité et les illusions d'Holmes. De bonnes surprises, de l'actions, des moments de grâce,.. et une belle enquête dont une partie psychologique où il faut démêler le faux du vrai. Si vous n'êtes pas allergique aux pastiches, celui-ci est hautement recommandable.
  • Souri7 Posté le 25 Septembre 2016
    Une série mettant en scène le grand enquêteur Sherlock Holmes et son acolyte, le Dr Watson…. Je ne pouvais me priver de les lire ! Ces pastiches sont de véritables bijoux de par le récit, les enquêtes, l'humour et … la distance que prend l'auteur avec les nombreux autres récits du même style. Sans le moindre problème, je peux vous certifier que lire ces pastiches, c'est être sûr de passer de superbes moments de lecture. Ajouté le cadre pseudo réaliste dans lequel nos héros évoluent et vous avez de quoi halluciné et rêvé ! ( Les livres se présentent toujours sous la forme de manuscrits écrits par Watson et découvert très longtemps après (le premier en vidant un grenier, le second d'un héritier de la logeuse de Sherlock et le dernier découvert dans un inventaire de bibliothèque). Dans le premier roman, La solution à 7 %, l'auteur annonce de suite la couleur : Sherlock Holmes est un être humain accroc à la cocaïne et sujet à des hallucinations. Le professeur Moriarty, son ennemi ? … une hallucination de l'esprit ! Bref, dans ce récit nous est livré une autre version de la pseudo mort de Sherlock Holmes aux chutes de Reichenbach. Afin de le... Une série mettant en scène le grand enquêteur Sherlock Holmes et son acolyte, le Dr Watson…. Je ne pouvais me priver de les lire ! Ces pastiches sont de véritables bijoux de par le récit, les enquêtes, l'humour et … la distance que prend l'auteur avec les nombreux autres récits du même style. Sans le moindre problème, je peux vous certifier que lire ces pastiches, c'est être sûr de passer de superbes moments de lecture. Ajouté le cadre pseudo réaliste dans lequel nos héros évoluent et vous avez de quoi halluciné et rêvé ! ( Les livres se présentent toujours sous la forme de manuscrits écrits par Watson et découvert très longtemps après (le premier en vidant un grenier, le second d'un héritier de la logeuse de Sherlock et le dernier découvert dans un inventaire de bibliothèque). Dans le premier roman, La solution à 7 %, l'auteur annonce de suite la couleur : Sherlock Holmes est un être humain accroc à la cocaïne et sujet à des hallucinations. Le professeur Moriarty, son ennemi ? … une hallucination de l'esprit ! Bref, dans ce récit nous est livré une autre version de la pseudo mort de Sherlock Holmes aux chutes de Reichenbach. Afin de le sauver de sa dépendance, Mycroft (frère de Sherlock) et Watson vont tout faire pour pousser Sherlock à se rendre à Vienne afin de rencontrer ... Sigmund Freud. Cela n'empêchera pas notre ami de sauver l'Europe tout en se soignant ( . (Je ne vous parle pas de la fameuse scène de la poursuite en train... oui en train ;)
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.