Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782823841954
Code sériel : 2677
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Le chat qui donnait un coup de sifflet
Marie-Louise Navarro (traduit par)
Date de parution : 11/08/2015
Éditeurs :
12-21

Le chat qui donnait un coup de sifflet

Marie-Louise Navarro (traduit par)
Date de parution : 11/08/2015
Une aventure de Koko et Yom Yom, l'inoubliable duo félin et leur maître, le journaliste Jim Qwilleran !

Lorsque les résidents du comté de Moose montent à bord de la vieille locomotive à vapeur - la célèbre machine n° 9 - pour son voyage inaugural, personne ne se...

Lorsque les résidents du comté de Moose montent à bord de la vieille locomotive à vapeur - la célèbre machine n° 9 - pour son voyage inaugural, personne ne se doute que cette première excursion sera aussi la dernière. Parmi les voyageurs se trouvent Jim Qwilleran et ses deux chats...

Lorsque les résidents du comté de Moose montent à bord de la vieille locomotive à vapeur - la célèbre machine n° 9 - pour son voyage inaugural, personne ne se doute que cette première excursion sera aussi la dernière. Parmi les voyageurs se trouvent Jim Qwilleran et ses deux chats siamois, Koko et Yom Yom. Mais, dès le lendemain, le propriétaire de la locomotive disparaît avec les millions appartenant aux clients de la banque. Tandis que la police recherche le fugitif et sa séduisante secrétaire, Qwilleran affronte une nouvelle énigme ; pourquoi Koko se prend-il d'un soudain intérêt pour certaines œuvres littéraires et se met-il à voler des stylos noirs ?

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marie-Louise Navarro

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823841954
Code sériel : 2677
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fanfan50 Posté le 5 Mars 2021
    Je crois bien que c’est le premier livre que je lis de cette auteure maintenant disparue. Je l’ai trouvé en brocante. Sa parution date de 1995 dans la collection Grands détectives de 10/18. Il est très agréable à lire et plein d’humour ! Je me suis même demandé s’il y aurait un meurtre mais tout arrive. Il y a eu un coup de couteau fatal dans la Taverne Trackside alors que les supporters de l’équipe locale de football fêtaient la victoire à plus de la moitié du livre (page 175) et ensuite tout s’est merveilleusement bien enchaîné jusqu’à la surprise finale. Les deux siamois Koko et Yom Yom sont irrésistibles et j’ai vu sur la photo de l’auteure dans Babelio qu’elle aussi possédait un siamois. Ce livre fut un bon délassement.
  • hellza24 Posté le 14 Août 2014
    L'univers du modélisme ferrovière et du train en général donne un cachet particulier à ce tome. Une fois encore, Lilian Jackson Braun nous livre une enquête passionnante, entremêmélée des péripéties de construction de maison de Polly, l'amie du personnage principal. Un tome très riche en péripéties, surprises, personnages et beaucoup d'humour, comme d'habitude. J'ai apprécié l'installation de Célia Robinson à Pickax : c'est un protagoniste truculent, croisé quelques tomes auparavant. Célia apporte un souffle nouveau à la série. La troupe de théâtre qui monte Songe d'une Nuit d'Eté apporte aussi sa touche à un tableau bien complet ! Un 17è tome dans lequel on ne s'ennuie pas une minute !
  • clude_stas Posté le 13 Janvier 2014
    James Qwilleran (dit Mr. Q) et ses deux chats siamois, Koko et Yum-Yum, vivent dans la petite ville fictive de Pickax, située dans le comté de Moose, à «400 miles au nord de partout ailleurs." Bien qu'elle ne l'ait jamais déclaré officiellement, les villes, les comtés et les modes de vie décrites dans la série sont généralement considérées comme étant calqués sur ceux de Bad Axe, Michigan, où Lilian Jackson Braun résidait avec son mari jusqu'au milieu des années 1980. Et cette petite ville est peuplée de véritables « caractères », de personnages hauts en couleurs qui, tous, gravitent autour de notre journaliste milliardaire, Mr Q. Celui-ci, avec son humour pince-sans-rire, est également un vieux célibataire, très courtisé mais défendu de la gente féminine par ses deux chats. Cette fois, l’intrigue tourne autour d’un amateur de trains, très riche, qui disparaît en emportant le capital de sa banque, avant un audit. Les siamois, comme tous les chats, c’est bien connu, ont d’autres perceptions du monde que les êtres humains. Leur maître, perspicace, prend en considération chacune de leurs attitudes. Mais quand l’un d’eux déclenche une coupure de courant dans tout le comté, il doit bien reconnaître qu’en plus d’avoir neuf... James Qwilleran (dit Mr. Q) et ses deux chats siamois, Koko et Yum-Yum, vivent dans la petite ville fictive de Pickax, située dans le comté de Moose, à «400 miles au nord de partout ailleurs." Bien qu'elle ne l'ait jamais déclaré officiellement, les villes, les comtés et les modes de vie décrites dans la série sont généralement considérées comme étant calqués sur ceux de Bad Axe, Michigan, où Lilian Jackson Braun résidait avec son mari jusqu'au milieu des années 1980. Et cette petite ville est peuplée de véritables « caractères », de personnages hauts en couleurs qui, tous, gravitent autour de notre journaliste milliardaire, Mr Q. Celui-ci, avec son humour pince-sans-rire, est également un vieux célibataire, très courtisé mais défendu de la gente féminine par ses deux chats. Cette fois, l’intrigue tourne autour d’un amateur de trains, très riche, qui disparaît en emportant le capital de sa banque, avant un audit. Les siamois, comme tous les chats, c’est bien connu, ont d’autres perceptions du monde que les êtres humains. Leur maître, perspicace, prend en considération chacune de leurs attitudes. Mais quand l’un d’eux déclenche une coupure de courant dans tout le comté, il doit bien reconnaître qu’en plus d’avoir neuf vies, les chats sont des sources d’énergie vibratoire. La première qualité de ces enquêtes est l’humour dans les dialogues et dans certaines situations. La seconde est que, à chaque histoire de la série du « Chat qui… », j’ai l’impression de retrouver un univers familier avec ses archétypes, ses lieux dits, ses descriptions de la vie provinciale.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ladyoga Posté le 1 Septembre 2013
    Pourquoi bouder son plaisir ? Cette collection des chats me rappelle de bons moments.
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !