Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782352878100
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 249
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Le jouet du prédateur

Penny Lewis (Traducteur)
Date de parution : 01/09/2015
En ce 9 janvier 1986, la neige tombe à gros flocons sur la babnlieue de Francfort. Le jeune Sascha, 9 ans, s’amuse à fabriquer un bonhomme de neige au pied de son immeuble .Surgit alors un inconnu qui enlève le garçon. Toute la région se mobilise et offre une récompense... En ce 9 janvier 1986, la neige tombe à gros flocons sur la babnlieue de Francfort. Le jeune Sascha, 9 ans, s’amuse à fabriquer un bonhomme de neige au pied de son immeuble .Surgit alors un inconnu qui enlève le garçon. Toute la région se mobilise et offre une récompense à quiconque permettra de le retrouver. En vain.Pendant près de trois mois, Sascha va vivre avec cet homme dans une caravane délabrée, sans eau ni électricité.Subissant les coups, les viols à répétition, le manque d’hygiène et la faim, Sascha parviendra tout de même à tenir le coup, et à survivre en allant jusqu’à créer un lien avec son ravisseur…Vingt-huit ans plus tard, Sascha Buzmann raconte l’enfer qu’il a connu. 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782352878100
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 249
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sorello Posté le 6 Août 2018
    comme d'autre je crois, je n'avais pas entendu parler de sascha buzmann avant ce livre, et mes rapide recherche sur google ne m'ont pas apporté beaucoup d'information non plus. il a pourtant le "tristement célèbre" record du temps ou un enfant est disparu en Allemagne. 86 jours qui marqueront le petit garçon de 9 ans qu'il était alors et qui continuera de marquer l'homme qu'il est devenu, 25 ans plus tard. davantage qu'un témoignage, ce livre m'a donné la sensation d'une thérapie personnelle par l'écriture. sascha buzmann en dit assez sur son calvaire pour qu'on le comprenne mais préserve malgré tout le lecteurs en évitant la profusion de détails parce que, ce qui intéresse surtout, c'est comment il s'en est sorti à l'époque mais surtout, comment il évoluera ensuite. Sascha est un homme plein de courage mais aussi qui intériorise énormément, a tel point que sa vie est énormément influencé par son kidnapping sans qu'il ne s'attarde jamais dessus. ce livre sert justement à s'y attarder enfin, son cheminement jusqu'à la prise de conscience qu'il a BESOIN d'en parler, qu'il doit se libérer (si c'est possible) du souvenir d'Adam Geist et de sa déplorable caravane. un roman qu'on peut difficilement juger parce qu'il... comme d'autre je crois, je n'avais pas entendu parler de sascha buzmann avant ce livre, et mes rapide recherche sur google ne m'ont pas apporté beaucoup d'information non plus. il a pourtant le "tristement célèbre" record du temps ou un enfant est disparu en Allemagne. 86 jours qui marqueront le petit garçon de 9 ans qu'il était alors et qui continuera de marquer l'homme qu'il est devenu, 25 ans plus tard. davantage qu'un témoignage, ce livre m'a donné la sensation d'une thérapie personnelle par l'écriture. sascha buzmann en dit assez sur son calvaire pour qu'on le comprenne mais préserve malgré tout le lecteurs en évitant la profusion de détails parce que, ce qui intéresse surtout, c'est comment il s'en est sorti à l'époque mais surtout, comment il évoluera ensuite. Sascha est un homme plein de courage mais aussi qui intériorise énormément, a tel point que sa vie est énormément influencé par son kidnapping sans qu'il ne s'attarde jamais dessus. ce livre sert justement à s'y attarder enfin, son cheminement jusqu'à la prise de conscience qu'il a BESOIN d'en parler, qu'il doit se libérer (si c'est possible) du souvenir d'Adam Geist et de sa déplorable caravane. un roman qu'on peut difficilement juger parce qu'il n'en reste pas moins un témoignage poignant d'un homme plein de courage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • GeorgetteSenior Posté le 23 Janvier 2018
    Ce genre de livre est difficile à critiquer, c’est quand même le vécu d’une victime, je vais donc faire court. C’est un témoignage touchant, alternant entre le passé et le présent. 25 ans après les événements, Sascha Buzmann entreprend de faire la paix avec son passé, et ainsi pouvoir aller de l’avant. Il nous raconte ses 86 jours d’enfer dans la cachette de son ravisseur, devant subir les atrocités infligées par son bourreau. Dans ce laps de temps, il va devoir devenir un adulte trop rapidement, ce qui va le traumatiser et lui causer des problèmes dans son futur. Bref, un récit qui fait réfléchir.
  • Del54110 Posté le 20 Janvier 2016
    Il n'est pas facile de faire une critique sur ce genre de livre donc je pense que je vais faire court et simple. dans ce témoignage, nous avons deux points de vue. Celui de Sascha 8ans qui va nous raconter les evenements atroce qu'il a subit avec son bourreau. Et toujours le point de vue de Sascha, mais adulte qui tente de se reconstruite. Pour conclure, ce livre est bouleversant. Je n'arriverai jamais à comprendre comment certaines personnes peuvent faire autant de mal à des enfants.
  • Aubazaardeslivr Posté le 1 Novembre 2015
    Que dire sur ce livre ? C'est le témoignage de Sascha, 25 ans après qui raconte l'enfer qu'il a vécu. Enlevé par un inconnu alors qu'il n'a que 9 ans, séquestré, violé et violenté pendant 86 jours. C'est une lecture difficile, bouleversante. Le récit alterne hier et aujourd'hui. On ne peut qu'être révolté par ce qu'on lit. Comment peut on faire subir de telles atrocités à un enfant ? Outre l'horreur, on ressent le traumatisme de Sascha, devenu trop vite adulte, qui après l'enlèvement a essayé de reprendre le cours de sa vie, comme si rien de tout çà n'était arrivé. Je ne peux pas dire que j'ai aimé ce livre parce que maman d'un enfant du même âge, c'est vraiment difficile d'imaginer que de telles atrocités peuvent exister. Et pourtant c'est le cas, ça arrive tous les jours. Alors oui je crois que ce genre de livre peut faire avancer les mentalités. C'est dans ce but que Sascha a décidé d'écrire ce livre. Que les adultes fassent plus attention aux enfants, que la justice ne relâche pas dans la nature ces bourreaux. Parce que pour la petite histoire, Adam Geist (l'homme qui a enlevé et séquestré Sascha) a été... Que dire sur ce livre ? C'est le témoignage de Sascha, 25 ans après qui raconte l'enfer qu'il a vécu. Enlevé par un inconnu alors qu'il n'a que 9 ans, séquestré, violé et violenté pendant 86 jours. C'est une lecture difficile, bouleversante. Le récit alterne hier et aujourd'hui. On ne peut qu'être révolté par ce qu'on lit. Comment peut on faire subir de telles atrocités à un enfant ? Outre l'horreur, on ressent le traumatisme de Sascha, devenu trop vite adulte, qui après l'enlèvement a essayé de reprendre le cours de sa vie, comme si rien de tout çà n'était arrivé. Je ne peux pas dire que j'ai aimé ce livre parce que maman d'un enfant du même âge, c'est vraiment difficile d'imaginer que de telles atrocités peuvent exister. Et pourtant c'est le cas, ça arrive tous les jours. Alors oui je crois que ce genre de livre peut faire avancer les mentalités. C'est dans ce but que Sascha a décidé d'écrire ce livre. Que les adultes fassent plus attention aux enfants, que la justice ne relâche pas dans la nature ces bourreaux. Parce que pour la petite histoire, Adam Geist (l'homme qui a enlevé et séquestré Sascha) a été relâché 7 ans après le drame, parce qu'il n'était soi disant plus une menace, mais il a récidivé. Bref, c'est un roman révoltant, bouleversant mais qui fait réfléchir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hekahm Posté le 2 Septembre 2015
    Au-delà de l'horreur, un témoignage très touchant. Sascha nous raconte ses 86 jours de séquestration, la relation avec son bourreau ainsi que sa lente reconstruction, ses bas, ses hauts. Ce témoignage met également en avant l'importance d'informer et de prévenir : enfants, parents, professionnels (police, justice, etc.) ; il fait état du rapport de notre société avec les criminels où la presse entend parfois plus démontrer les raisons (et les pseudo excuses) du comportement d'un psychopathe plutôt que les violences physiques ou psychologiques des victimes.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.