Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749161020
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'Envol du moineau

Cindy Colin Kapen (traduit par)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 21/03/2019
D’après des faits réels, le superbe portrait d’une femme découvrant la liberté au milieu des Indiens.
Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d’Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d’accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un... Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d’Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d’accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un oiseau en cage. Celle-ci va être ouverte de façon violente lorsque des Indiens attaquent son village et la font prisonnière. Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l’armée. Contre toute attente, c’est au milieu de ces « sauvages » qu’elle va trouver une liberté qu’elle n’aurait jamais imaginée. Les mœurs qu’elle y découvre, que ce soit le rôle des femmes, l’éducation des enfants, la communion avec la nature, lui font remettre en question tous ses repères. Et, pour la première fois, elle va enfin pouvoir se demander qui elle est et ce qu’elle veut vraiment. Cette renaissance pourra-t-elle s’accoutumer d’un retour « à la normale », dans une société blanche dont l’hypocrisie lui est désormais insupportable ?
 
Cette magnifique épopée romanesque, inspirée de la véritable histoire de Mary Rowlandson, est à la fois un portrait de femme bouleversant et un vibrant hommage à une culture bouillonnante de vie, que la « civilisation » s’est efforcée d’anéantir.

« Dès la première page, Amy Belding Brown propulse le lecteur directement au cœur sombre de l’Amérique puritaine du xviie siècle et ne le lâche plus jusqu’à la fin. Ce livre, basé sur un travail de recherche monumental, est une chronique passionnante des premiers antagonismes entre le monde des Indiens et celui des Blancs. Inspiré d’une histoire vraie, c’est un superbe roman à la fois violent, tragique, courageux et édifiant. Notre cœur bat au rythme de celui de l’héroïne, cette femme extraordinaire qui, en dépit de tout, non seulement survit, mais triomphe de son destin. » Jim Fergus
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749161020
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lilyvia Posté le 4 Novembre 2021
    Si je vous dis que j'ai dévoré ce livre en une seule journée ? Une révélation, un coup de coeur phénoménal. L'histoire, les personnages, j'ai trouvé l'ensemble parfait. Dès les premières pages, j'ai plongé dans l'ambiance, me suis prise d'affection pour certains personnages. Une histoire aussi belle que dure, d'ailleurs certains passages m'ont presque mis des hauts le cœur. Je vous le recommande 1000 fois. Pour celles et ceux qui l'ont lu, cela me fait penser à 1000 femmes blanches, qui est un de mes livres favoris
  • itzamna Posté le 25 Octobre 2021
    Inspiré d'une histoire vraie, L'envol du moineau raconte la vie de Mary Rowlandson en Nouvelle-Angleterre, région du nord est des Etats Unis, dans la seconde moitié du XVIIème siècle. Mary nous offre un regard très moderne sur l'Amérique coloniale, patriarcale et puritaine de cette époque. Au cours de l'attaque de son village par les indiens, qui fera de nombreux morts, Mary et ses enfants sont enlevés et conduits comme esclaves dans des camps indiens. Au cours de ces trois mois de captivité, Mary devra apprendre à trouver sa place au sein de la communauté. Elle découvrira aussi une autre manière de vivre, en tant que femme et en tant que mère aussi. Cette expérience bouleversera à jamais son existence. Sensibilisée à la cause des indiens et des esclaves noirs, mais aussi à une autre manière d'élever et d'aimer ses enfants, elle remettra en question sa culture chrétienne et patriarcale qui fait aussi de la femme un être soumis au chef de famille, son mari. Dans le cas de Mary, cette soumission est d'autant plus pesante que son époux est aussi le pasteur respecté de la communauté. On perçoit de manière très juste je trouve, comment cet homme, sans doute dépassé par... Inspiré d'une histoire vraie, L'envol du moineau raconte la vie de Mary Rowlandson en Nouvelle-Angleterre, région du nord est des Etats Unis, dans la seconde moitié du XVIIème siècle. Mary nous offre un regard très moderne sur l'Amérique coloniale, patriarcale et puritaine de cette époque. Au cours de l'attaque de son village par les indiens, qui fera de nombreux morts, Mary et ses enfants sont enlevés et conduits comme esclaves dans des camps indiens. Au cours de ces trois mois de captivité, Mary devra apprendre à trouver sa place au sein de la communauté. Elle découvrira aussi une autre manière de vivre, en tant que femme et en tant que mère aussi. Cette expérience bouleversera à jamais son existence. Sensibilisée à la cause des indiens et des esclaves noirs, mais aussi à une autre manière d'élever et d'aimer ses enfants, elle remettra en question sa culture chrétienne et patriarcale qui fait aussi de la femme un être soumis au chef de famille, son mari. Dans le cas de Mary, cette soumission est d'autant plus pesante que son époux est aussi le pasteur respecté de la communauté. On perçoit de manière très juste je trouve, comment cet homme, sans doute dépassé par l'expérience vécue par sa femme et qui peine désormais à trouver sa place auprès d'elle, inquiet des outrages qu'elle aurait pu subir pendant ces semaines passées avec les indiens, utilise son pouvoir et son autorité, ainsi que le prétexte de la religion, pour tenter de reprendre le contrôle au sein de son foyer. J'ai beaucoup aimé ce récit, par les thèmes abordés, la domination patriarcale et religieuse, l'esclavage et la liberté des peuples autochtones, l'incapacité des populations amérindiennes à pouvoir s'opposer à la puissance colonisatrice des populations européennes tout juste débarquées sur ce nouveau monde en quête d'un monde meilleur. Il y est aussi question du lien à la nature, du sentiment d'amour maternel qui est naturel chez les indiens mais fait l'objet de la réprobation du pasteur. Deux petits bémols peut-être quand même, sans doute liés à l'interprétation moderne choisie par l'auteure pour raconter cette histoire. Tout d'abord, la capacité de résilience de Mary ne m'a pas convaincue : comment une mère peut-elle rebondir aussi vite après la mort de sa fille, blessée par les indiens lors d'une attaque d'une grande violence au cours de laquelle sa sœur et une bonne partie de sa famille ont également trouvé la mort ? Ensuite, dans sa capacité à s'opposer à son mari et au pouvoir des membres de son église, Mary m'a semblé anachronique. Il m'a semblé que l'auteure inscrivait des questions très actuelles dans un monde vieux de 350 ans. J'ai du mal à croire que Mary ai ainsi pu être si moderne dans cet univers si sévère et si encadré, rejetant ainsi son éducation et de sa culture. Pour autant, même si je ne l'ai pas toujours trouvé très réaliste, c'est bien cette modernité que j'ai adoré dans ce récit. Je serai très curieuse de lire le récit que Mary Rowlandson a fait elle-même de cette expérience. Mais il semble que ce livre soit épuisé... dommage. L'envol du moineau est un récit très moderne sur la liberté et la tolérance. Un récit très actuel par l'ensemble des sujets traités.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jeunejane Posté le 5 Octobre 2021
    Colonie anglaise de la baie de Massachusetts en 1672, Mary Rowlandson, femme du pasteur de Lancaster vit dans une communauté puritaine dont tous les actes sont liés à la bible. Au début du roman, Mary soutient Bess, une jeune fille-mère amoureuse d'un esclave noir. Elles deviennent amies mais son mari lui interdit de voir Bess et l'enfant lui est retiré. le père de la jeune fille, brisé par le chagrin, apporte, en remerciement, un moineau en cage à Mary qui se sent à certains moments en prison elle aussi mais elle accepte tout au nom du "Seigneur". Et puis, un jour, tout explose, une tribu d'Amérindiens les attaque. Ce sont de longues pages cruelles, atroces de tribus qui tuent, violent, s'entretuent, rendent des semblables esclaves et des Anglais aussi. C'est le cas de Mary qui a la vie sauve mais devient esclave. Cette partie du roman était un peu longue pour moi. Elle est protégée par James, un ancien imprimeur anglais devenu Amérindien. Elle s'adaptera pour survivre mais verra aussi une mère qui manifeste sans retenue son affection à son enfant, une mère qui ose réprimander son mari. Les Anglais finissent par reprendre le dessus sur les Amérindiens et les condamnent à mort. La vie redevient presque... Colonie anglaise de la baie de Massachusetts en 1672, Mary Rowlandson, femme du pasteur de Lancaster vit dans une communauté puritaine dont tous les actes sont liés à la bible. Au début du roman, Mary soutient Bess, une jeune fille-mère amoureuse d'un esclave noir. Elles deviennent amies mais son mari lui interdit de voir Bess et l'enfant lui est retiré. le père de la jeune fille, brisé par le chagrin, apporte, en remerciement, un moineau en cage à Mary qui se sent à certains moments en prison elle aussi mais elle accepte tout au nom du "Seigneur". Et puis, un jour, tout explose, une tribu d'Amérindiens les attaque. Ce sont de longues pages cruelles, atroces de tribus qui tuent, violent, s'entretuent, rendent des semblables esclaves et des Anglais aussi. C'est le cas de Mary qui a la vie sauve mais devient esclave. Cette partie du roman était un peu longue pour moi. Elle est protégée par James, un ancien imprimeur anglais devenu Amérindien. Elle s'adaptera pour survivre mais verra aussi une mère qui manifeste sans retenue son affection à son enfant, une mère qui ose réprimander son mari. Les Anglais finissent par reprendre le dessus sur les Amérindiens et les condamnent à mort. La vie redevient presque comme avant avec ses joies, ses difficultés, ses drames. Un pasteur lui demande d'écrire son expérience qui nous est parvenue jusqu'à nos jours et romancée par Amy Belding Brown. Une aventure humaine qui prend un cours tragique quand on sait qu'elle a existé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sydola Posté le 24 Août 2021
    En 1672, Mary Rowlandson est marié à un pasteur que l'on qualifierait aujourd'hui d'intégriste. En tant que mère et épouse, elle doit comme toutes les autres femmes se plier à la rigidité morale qui règne au sein de la communauté. Elle a de plus en plus de mal à accepter cet autoritarisme en contrevenant parfois aux règles mais toujours faisant amende honorable après de son époux et "maître". Alors que son époux est parti chercher une aide militaire, les indiens vont attaquer son village et faire prisonniers nombre de membres de la communauté. Ces prisonniers otages seront dès lors les "esclaves" des indiens. Et c'est lors de sa détention et à sa grande surprise que Mary va découvrir le vrai sens du mot liberté ainsi qu'un rapport au monde nettement moins rigoriste mais néanmoins cadré : rôle des femmes, rapport parents enfants, rapport à la nature. Cette découverte va l'amener à se poser des questions sur ce qu'elle veut et sur ce qu'il adviendra quand elle retournera dans sa communauté après le paiement de la rançon qu'elle a elle-même fixé. Cette histoire est inspirée d'un fait réel, ce qui permet d'avoir au roman une bonne assise historique. On est tout de suite plongé dans la... En 1672, Mary Rowlandson est marié à un pasteur que l'on qualifierait aujourd'hui d'intégriste. En tant que mère et épouse, elle doit comme toutes les autres femmes se plier à la rigidité morale qui règne au sein de la communauté. Elle a de plus en plus de mal à accepter cet autoritarisme en contrevenant parfois aux règles mais toujours faisant amende honorable après de son époux et "maître". Alors que son époux est parti chercher une aide militaire, les indiens vont attaquer son village et faire prisonniers nombre de membres de la communauté. Ces prisonniers otages seront dès lors les "esclaves" des indiens. Et c'est lors de sa détention et à sa grande surprise que Mary va découvrir le vrai sens du mot liberté ainsi qu'un rapport au monde nettement moins rigoriste mais néanmoins cadré : rôle des femmes, rapport parents enfants, rapport à la nature. Cette découverte va l'amener à se poser des questions sur ce qu'elle veut et sur ce qu'il adviendra quand elle retournera dans sa communauté après le paiement de la rançon qu'elle a elle-même fixé. Cette histoire est inspirée d'un fait réel, ce qui permet d'avoir au roman une bonne assise historique. On est tout de suite plongé dans la vie de cette communauté très patriarcale où les hommes appliquent avec une rigueur extrême certaines règles religieuses, ce qui empêche les femmes de s'exprimer et qui est parfois bien loin d'appliquer les préceptes d'humanité revendiqués par l'église. Ces hommes arrivés d'Angleterre se déclarent supérieurs et entendent bien soumettre les indiens à leurs règles de vie, quitte à en faire des esclaves. Ce roman m'a intéressée non pas par l'histoire de cette femme mais plutôt par le cheminement de la pensée de Mary et la remise en question de sa façon de voir les choses suite au choc des deux cultures. Cependant, en tenant compte du contexte et de l'époque, j'ai trouvé que le personnage de Mary était un peu trop lisse et "rebelle bourgeoise", pas assez impliquée pour accepter le qu'en dira-t-on sur ses choix. C'est une rebelle de surface qui n'est pas prête à perdre une certaine forme de confort.  Le côté romanesque de ce roman entre Mary et l'indien "intégré" est inutile à mon sens puisque l'héroïne n'aura pas le courage d'affronter les siens mais se pliera à leurs conditions pour obtenir une reconnaissance et plaire à sa communauté. J'ai aimé le côté contemplatif de ce roman par la description des paysages et du ressenti de Mary face à cette nature qui sait donner à qui sait recevoir.  Je n'ai pas aimé le côté cliché du mode de vie des indiens et de la façon dont ils étaient perçus par les blancs, qui ne l'oublions pas sont les migrants qui ont spolié les peuples originels.  Je remercie ma fille pour ce cadeau qui m'a ouvert la porte sur une portion de l'histoire des USA sur laquelle je ne m'étais pas encore intéressée, je pense lire d'autres ouvrages sur ce thème.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Halloween Posté le 17 Août 2021
    5 étoiles pour ce livre. J'aurais aimé savoir dès le début que ce livre était tiré d'une histoire vraie, cela m'aurait permis de le voir sous un autre angle. Mais c'est en lisant la note de l'auteur, à la toute fin du livre que j'ai appris que Mary a bien existé. L'histoire est vraiment extraordinaire. Vivre un enlèvement par les indiens, assister aux meurtres de ceux que l'on aime c'est terrifiant. Mary, contre toute attente, apprécie certains aspects de sa vie de captive alors que dans sa vie de femme de Pasteur elle est bridée dans sa liberté et dans ses propos. Quand elle est libérée contre une rançon, elle n'arrive plus à s'insérer dans sa vie d'avant et ne parvient pas à oublier James, un indien. Ce livre est un plaidoyer contre l'esclavagisme, contre la violence faite aux femmes et aux enfants. Mary juge le comportement des indiens mais surtout le comportement des anglais qui sous couvert de dieu, se permettent des abominations pires que les sauvages qu'ils massacrent et asservissent. L'écriture est fluide, l'histoire passionnante. J'ai beaucoup aimé.
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !