Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262043834
Code sériel : TEMP
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les crimes de la Wehrmacht

Collection : Tempus
Date de parution : 01/06/2017

Loin d'être une armée de simples combattants luttant pour l'Allemagne dans l'honneur, la Wehrmacht participa activement à la folie génocidaire du IIIe Reich. Une réalité largement occultée.

L'idée communément admise selon laquelle l'armée allemande a combattu durant la Seconde Guerre mondiale sans être impliquée dans les atrocités commises par les SS est un mythe. C¿est ce que prouve Wolfram Wette, expliquant que la propagande nazie a embrigadé des millions de soldats, les entraînant à être, à quelques...

L'idée communément admise selon laquelle l'armée allemande a combattu durant la Seconde Guerre mondiale sans être impliquée dans les atrocités commises par les SS est un mythe. C¿est ce que prouve Wolfram Wette, expliquant que la propagande nazie a embrigadé des millions de soldats, les entraînant à être, à quelques exceptions près, témoins et acteurs d'une sauvagerie et d'une brutalité rares. En étudiant cette légende d'une conduite « propre » de la Wehrmacht, construite dans le cadre de la guerre froide afin de ménager les généraux allemands, ce livre démonte une grave supercherie historique.

Wolfram Wette est professeur d'histoire contemporaine à la faculté de Fribourg et professeur honoraire de l'université russe de Lipetsk.

« Ce livre démontre l'inanité d'un mythe. »
Le Figaro Littéraire

« Une excellente synthèse sur les crimes commis par l'armée allemande. »
Le Monde des Livres

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262043834
Code sériel : TEMP
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nikoz Posté le 11 Avril 2019
    Une mise au point essentielle... La légende de la Wehrmacht "propre" est une forfaiture.
  • PO67 Posté le 11 Juillet 2018
    Ce livre balaie près d'un siècle d'histoire de l'armée allemande, en mettant en lumière l'antisémitisme latent de l'armée impériale puis de la Reichwehr, les restrictions dans l'accès au corps des officiers pour mieux expliquer ensuite les conceptions intellectuelles de la Wehrmacht qui favorisa l'acceptation des ordres génocidaires. La seconde partie du livre se concentre davantage sur la gestion de la mémoire de la Wehrmacht après la Seconde Guerre mondiale, son influence dans la construction de la Bundeswehr et les débats autour de la déconstruction du mythe. Enfin, on retiendra certains parcours personnels de soldats de la Wehrmacht qui sacrifièrent leur vie pour sauver des Juifs, passages jusque là méconnu. Dense mais synthétique, ce livre est très intéressant!
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…