Lisez! icon: Search engine
Les liaisons dangereuses
Date de parution : 16/08/2018
Éditeurs :
12-21

Les liaisons dangereuses

Date de parution : 16/08/2018

Édition présentée et commentée par Francis Marmande (université de Paris VII) et Annie Collognat-Barès (lycée Victor-Hugo).

Inspirée par le génie du mal, voici la correspondance entre un libertin machiavélique et sa...

Édition présentée et commentée par Francis Marmande (université de Paris VII) et Annie Collognat-Barès (lycée Victor-Hugo).

Inspirée par le génie du mal, voici la correspondance entre un libertin machiavélique et sa criminelle inspiratrice. Complices soudés par leur liaison passée, le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil, chasseurs et stratèges...

Édition présentée et commentée par Francis Marmande (université de Paris VII) et Annie Collognat-Barès (lycée Victor-Hugo).

Inspirée par le génie du mal, voici la correspondance entre un libertin machiavélique et sa criminelle inspiratrice. Complices soudés par leur liaison passée, le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil, chasseurs et stratèges de la cruauté, choisissent comme cible des innocents. La pure et naïve Cécile de Volanges, la vertueuse et brûlante Mme de Tourvel seront les victimes de leurs œuvres de vengeance et de destruction morale. Au nom de la seule jouissance, ils s’allient pour bafouer l’amour et les sentiments, jusqu’à la reddition totale.
Les lettres « douces et dangereuses » de deux monstres parfaits composent ce sensationnel chef-d’œuvre romanesque du XVIIIe siècle.

Lire avec le texte intégral et la préface
Comprendre avec Les clés de l’œuvre
39 pages pour aller à l’essentiel
34 pages pour approfondir

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823869415
Code sériel : 6010
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782823869415
Code sériel : 6010
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leslecturesvagabondes 12/04/2024
    Cher ami, Je me dois de t'informer d'une bien scandaleuse histoire. Tu connais mon goût pour la discrétion mais il serait criminel de ne rien t'en dire. C'est pourquoi aujourd'hui je fais fi de mes principes. J'ai eu en ma possession une série de lettres qui sont pour la plupart outragères et ne se prêtent guère à la bonne société à laquelle nous sommes accoutumés. Au cours de ces échanges épistolaires, nous surprenons les émotions intimes de personnes connues de nous (M. V., Mme M. et bien d'autres) ainsi que leurs secrets les plus sombres. Cette posture quelque peu voyeuriste doit t'étonner venant de ma délicate personne. Mais cette correspondance me tint en haleine et une fois lancée, je me devais de connaître la résolution de cette tragique affaire. Chaque événement peut être interprété différemment en fonction de l'observateur qui en est témoin néanmoins nous nous retrouvons sur un point : la dangerosité de ces liaisons.  Je t'embrasse cher ami ; j'espère qu'à ton tour tu pourras découvrir ces écrits. Adieu.
  • Lectures_du_soir 10/04/2024
    Et bien, et bien, voici une sacrée bande de coquins libertins. Un livre écrit à la fin du 18ème siècle et qui n'a rien n'a envier à nos drames psychologiques / romances, actuels. Si vous n'avez pas étudier tout, ou partie de ce roman à l'école, laissez moi vous rafraîchir la mémoire. Il s'agit ici du recueil de 175 lettres écrites par les personnages principaux de notre intrigues (bien que, j'attendais surtout celles entre Valmont et Merteuil). Nous allons suivre leur plan machiavélique mis en place pour que l'un séduise la jeune Cécile, en échange d'une nuit avec l'autre. En gros, bienvenu chez #gossipgirl version 1779! J'ai beaucoup aimé les rapports entre les protagonistes, la façon dont, sous couvert de légèreté, de libertinage, Choderlos de La Clos crée des personnages forts, et des relations bien plus profondes. La Marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmont sont les mêmes. Mais il est un homme et elle est une femme et pour moi, elle est l'une des représentations féminines les plus intéressantes et puissantes de ce roman. Contrairement à ce que j'imaginais, la lecture à été très fluide, très simple. L'échange épistolaire fait qu'on entre vraiment dans la tête de chacun, on connaît leur personnalités, leurs sentiments les plus intimes et les plus sincères. Qui sont souvent le contraire de ce qu'ils veulent montrer.Et bien, et bien, voici une sacrée bande de coquins libertins. Un livre écrit à la fin du 18ème siècle et qui n'a rien n'a envier à nos drames psychologiques / romances, actuels. Si vous n'avez pas étudier tout, ou partie de ce roman à l'école, laissez moi vous rafraîchir la mémoire. Il s'agit ici du recueil de 175 lettres écrites par les personnages principaux de notre intrigues (bien que, j'attendais surtout celles entre Valmont et Merteuil). Nous allons suivre leur plan machiavélique mis en place pour que l'un séduise la jeune Cécile, en échange d'une nuit avec l'autre. En gros, bienvenu chez #gossipgirl version 1779! J'ai beaucoup aimé les rapports entre les protagonistes, la façon dont, sous couvert de légèreté, de libertinage, Choderlos de La Clos crée des personnages forts, et des relations bien plus profondes. La Marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmont sont les mêmes. Mais il est un homme et elle est une femme et pour moi, elle est l'une des représentations féminines les plus intéressantes et puissantes de ce roman. Contrairement à ce que j'imaginais, la lecture à été très fluide, très simple. L'échange épistolaire fait qu'on entre vraiment dans la tête de chacun, on connaît leur personnalités, leurs sentiments...
    Lire la suite
    En lire moins
  • MeguymegInBooks 23/02/2024
    Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un classique. Et c'est toujours un délice. J'adore l'ambiance qui se dégage de l'époque, surtout celle du XVIIIe siècle. Alors comment résumer ce livre ? Je dirais qu'on est simplement au bal de l'inconstance et des faussetés en tout genre. Mais ça, c'est pour rester dans le politiquement correct. En réalité, j'ai été fascinée -et pas vraiment dans le bon sens du terme- par tant de méchanceté, de manipulation, de folie et de jeux futiles. Il y avait quelque chose de malaisant dans ces lignes; Envolé le rêve de la belle histoire d'amour à la Bridgerton. Au revoir le Darcy qui nous a tous fait soupirer. Ici, la plupart des persos ont des torts mais la cruauté de Valmont et surtout celle de Merteuil m'ont semblé sans égal. En cela, j'ai mieux compris le surnom utilisé par Louis dans Nos chemins de travers -si vous ne l'avez pas lu, foncez voir cette pépite !- Finalement, le titre résume très bien la situation. Tout le monde trompe tout le monde et tant de folies ne resteront pas impunies. Qu'on ne me dise plus que la vertu s'est envolée de nos jours. Car là vraiment, le mythe des jeunes filles innocentes de l'époque est brisé. Pour ce qui est de l'écriture, on est sur un roman épistolaire. Et c'est grâce à l'ensemble des lettres d'une dizaine de personnes qu'on arrive à reconstituer l'histoire. Il y a aussi un narrateur qui chapote le tout. C'est très intelligent et j'ai trouvé la plume plutôt accessible. Alors pari réussi avec cette lecture délicieusement désagréable qui me donne envie de retourner à mes amours de la littérature classique. Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un classique. Et c'est toujours un délice. J'adore l'ambiance qui se dégage de l'époque, surtout celle du XVIIIe siècle. Alors comment résumer ce livre ? Je dirais qu'on est simplement au bal de l'inconstance et des faussetés en tout genre. Mais ça, c'est pour rester dans le politiquement correct. En réalité, j'ai été fascinée -et pas vraiment dans le bon sens du terme- par tant de méchanceté, de manipulation, de folie et de jeux futiles. Il y avait quelque chose de malaisant dans ces lignes; Envolé le rêve de la belle histoire d'amour à la Bridgerton. Au revoir le Darcy qui nous a tous fait soupirer. Ici, la plupart des persos ont des torts mais la cruauté de Valmont et surtout celle de Merteuil m'ont semblé sans égal. En cela, j'ai mieux compris le surnom utilisé par Louis dans Nos chemins de travers -si vous ne l'avez pas lu, foncez voir cette pépite !- Finalement, le titre résume très bien la situation. Tout le monde trompe tout le monde et tant de folies ne resteront pas impunies. Qu'on ne me dise plus que la vertu s'est envolée de nos jours. Car là vraiment, le...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kaelal 28/01/2024
    LE roman épistolaire par excellence à posséder dans sa bibliothèque pour les amateurs du genre!!! Écrites il y a près de 250 ans, les liaisons dangereuses, qui ont fait scandale à l’époque, sont indémodables. Est-ce dû au format, à l’intrigue, aux personnages ? Un peu tout ça à la fois. Les 175 lettres qui composent le roman ont pour principaux correspondants le Vicomte de Valmont et la Marquise de Merteuil, mythiques et redoutables stratèges des relations amoureuses. Anciens amants, ils s’écrivent régulièrement et se lancent des défis : c’est à celui qui fera le plus de conquêtes, peu importe les moyens employés. Trahison, complot, manipulation, vengeance, corruption … On est bien loin de la morale ! Le roman traduit à merveille la complexité de l'être humain et le tiraillement entre convenance et passions, d’autant plus fort à cette époque !
  • Ericpct 20/01/2024
    "Portrait réaliste d'une société"? "Illustration libertine des meurs"? Oui, bien sûr, mais personnellement j'y trouve surtout, les travers universels et intemporels de la nature humaine: cynisme, cruauté, dépravation, jalousie, mépris, rancoeur, obsession pour le pouvoir et le sexe (le second pouvant servir à asseoir le premier), fascination pour la soumission, voire la destruction de l'autre, vanité. Ce roman extraordinaire a tout pour me combler!
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !