Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823847475
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Naufragés hurleurs

Date de parution : 06/02/2020
« Il y en avait pour croire que l’année 1925 serait la dernière du monde tel qu’on le connaissait. »
Martial de la Boissière vit à l’écart de la société, protégé par les hauts murs de son manoir. Quand il en sort, c’est pour assister aux réunions du Cercle Cardan, toujours...
« Il y en avait pour croire que l’année 1925 serait la dernière du monde tel qu’on le connaissait. »
Martial de la Boissière vit à l’écart de la société, protégé par les hauts murs de son manoir. Quand il en sort, c’est pour assister aux réunions du Cercle Cardan, toujours prêt à démasquer ceux qui se nourrissent de l’engouement pour les sciences occultes, des charlatans sans honneur. Sa prochaine mission : assister à une représentation du nouveau médium à la mode, Collas. Accompagné de son ami Alain, Martial se rend à Paris. Mais l’expérience tourne court : en pleine séance, le médium agrippe le bras d’Alain pour lui crier de s’enfuir avant de s’effondrer en crachant de l’eau de mer.
Ce qui paraît alors un stratagème grossier à Martial va se transformer en tragique prédiction quand il apprendra quelque temps plus tard la mort de son ami. Marin émérite, il a pourtant péri dans un accident de voilier au large de l’île de Bréhat.
Et si, derrière les ombres d’une prophétie, se cachaient de terribles secrets ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823847475
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • moijelisetvous Posté le 11 Août 2020
    Ouhaou mais quel régal... Encore une belle aventure écrite par Christian Carrayon !! Transporté littéralement après la grande guerre, avec des personnages romanesques à souhait, tout se mêlant avec magie, la petite histoire côtoie la la grande Histoire... Sorcellerie, meurtres, amours contrariés, la fin est digne des 10 petits nègres et encore le mot de la fin est bel et bien dans les dernières pages... Martial de la Boissière est notre héros, appartenant au Cercle Cardan, il passe son temps à démasquer les impostures qui font légion à cette période avec les sciences occultes, les charlatans. La tâche est rude avec le médium Collas, nouvelle coqueluche de Paris, mais lorsque Martial se rend à une de ces consultations accompagné d'un ami, tout bascule... Le médium s'en prend à son ami Alain, lui prédisant le pire tout en recrachant de l'eau de mer... Et nous voilà en route pour l'archipel de Bréhat, où Alain va périr noyé, malgré ses qualités de marin émérite. Il n'en faut pas à Martial pour comprendre l'étrange prophétie de ce médium... Franchement quand je vous dis embarqué, c'est au propre comme au figuré: les descriptions de Bréhat vous projettent sur ces îles en 1925, les personnages sont riches et... Ouhaou mais quel régal... Encore une belle aventure écrite par Christian Carrayon !! Transporté littéralement après la grande guerre, avec des personnages romanesques à souhait, tout se mêlant avec magie, la petite histoire côtoie la la grande Histoire... Sorcellerie, meurtres, amours contrariés, la fin est digne des 10 petits nègres et encore le mot de la fin est bel et bien dans les dernières pages... Martial de la Boissière est notre héros, appartenant au Cercle Cardan, il passe son temps à démasquer les impostures qui font légion à cette période avec les sciences occultes, les charlatans. La tâche est rude avec le médium Collas, nouvelle coqueluche de Paris, mais lorsque Martial se rend à une de ces consultations accompagné d'un ami, tout bascule... Le médium s'en prend à son ami Alain, lui prédisant le pire tout en recrachant de l'eau de mer... Et nous voilà en route pour l'archipel de Bréhat, où Alain va périr noyé, malgré ses qualités de marin émérite. Il n'en faut pas à Martial pour comprendre l'étrange prophétie de ce médium... Franchement quand je vous dis embarqué, c'est au propre comme au figuré: les descriptions de Bréhat vous projettent sur ces îles en 1925, les personnages sont riches et la sorcellerie de cette terre Bretonne vous ennivre... Absorbé, ce roman se lit d'une traite, difficile de vous parler de tous les personnages, vous aurez un réel plaisir à les découvrir et les côtoyer 😉 Un grand merci aux Éditions Fleuve Noir et à Christian Carrayon, qui décidément après Torrents, Un souffle, une ombre et j'en passe, il se révèle être une valeur sûre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • BurjBabil Posté le 12 Juillet 2020
    Cadre : La Bretagne, l'île de Bréhat (légèrement romancée). Annexes : Paris et la région nouvelle-aquitaine. Temps : L'année 1925, c'est un roman en costume, haut de forme, métairie et chemins de fer. Héros : Martial de la Boissière : Un (anti) Sherlock Holmes qui se consacre à ses heures perdues (à quoi, on ne sait pas trop) à élucider des énigmes policières. Déductif, méthodiquement scientifique. On nous répète qu'il n'est pas très sympathique mais le roman ne le montre pas. Ne croit pas au surnaturel, contrairement au créateur de S.H, Conan Doyle, auquel il est fait allusion plusieurs fois. Personnages secondaires: une petite bourgeoisie financière et patriarcale, notaires pratiquant la voile entre Bréhat et Guernesey (où il semble déjà possible d'imaginer un rôle financier . . .) un voyant pseudo escroc (dans le désordre) et une vraie sorcière rousse. C'est un thriller d'une époque passée écrit aujourd'hui. Le style fait ancien (verbes conjugués au passé simple, vocabulaire subtilement choisi) et ressemble à celui des enquêtes du maître absolu (Conan Doyle) mais aussi un peu à ceux d'Agatha Christie par l'enchaînement des violences et le cadre non urbain. C'est donc une très belle écriture, très prenante. On ne lâche pas cette enquête une fois qu'elle... Cadre : La Bretagne, l'île de Bréhat (légèrement romancée). Annexes : Paris et la région nouvelle-aquitaine. Temps : L'année 1925, c'est un roman en costume, haut de forme, métairie et chemins de fer. Héros : Martial de la Boissière : Un (anti) Sherlock Holmes qui se consacre à ses heures perdues (à quoi, on ne sait pas trop) à élucider des énigmes policières. Déductif, méthodiquement scientifique. On nous répète qu'il n'est pas très sympathique mais le roman ne le montre pas. Ne croit pas au surnaturel, contrairement au créateur de S.H, Conan Doyle, auquel il est fait allusion plusieurs fois. Personnages secondaires: une petite bourgeoisie financière et patriarcale, notaires pratiquant la voile entre Bréhat et Guernesey (où il semble déjà possible d'imaginer un rôle financier . . .) un voyant pseudo escroc (dans le désordre) et une vraie sorcière rousse. C'est un thriller d'une époque passée écrit aujourd'hui. Le style fait ancien (verbes conjugués au passé simple, vocabulaire subtilement choisi) et ressemble à celui des enquêtes du maître absolu (Conan Doyle) mais aussi un peu à ceux d'Agatha Christie par l'enchaînement des violences et le cadre non urbain. C'est donc une très belle écriture, très prenante. On ne lâche pas cette enquête une fois qu'elle commence (ce n'est pas immédiat). C'est cependant actuel par les thèmes choisis : la bisexualité, l'homosexualité refoulée puis coming-outée forment l'arrière-plan très présent de cette enquête. Il y a certes des choix plus classiques : La fidélité en amitié est par exemple un ressort assez puissant de l'enquête. Quant à la famille et à ses non-dits, ses silences coupables et ses moeurs à la limite (voire plus pour le pépère pervers) du malsain... c'est de l'immémorial. On le voit les influences sont multiples, comme le montrent les très belles citations (Baudelaire, Hugo, Conrad) et titres de chapitres (Chasma gês) Un regret. Quelques zones d'ombre non éclairées (dommage c'est justement la partie concernant le voyant), quelques longueurs inutiles dans les récapitulatifs des monologues du détective amateur. C'est donc au final un bon vrai thriller moderne au style original. De plus, le cadre est superbe, les descriptions immersives à souhait. A part la Normandie et l'Etretat de Leblanc avec A. Lupin, on ne peut faire mieux localement (en toute objectivité bien sûr).
    Lire la suite
    En lire moins
  • cassieden Posté le 11 Juillet 2020
    Voilà un roman vraiment très passionnant. Encore une fois j'ai été bluffée par l'histoire. Je ne connaissais pas l'auteur et je me suis aperçue qu'il y a un autre livre paru avant qui s' intitule " le diable sur les épaules ", avec les 2 mêmes protagonistes principaux de l'histoire : Martial et Camille. Je ne peux donc que me fier à ma lecture de celui-ci et peut être ne pas tout comprendre du passé mais bien uniquement de ce roman. L'histoire, brièvement se passe en 1925,Martial De la Boissière, vivant dans un manoir , assiste un jour à une séance de représentation du nouveau médium se prenommant Collas. Cette réunion privée s' appelant cercle cardan, Martial décida d' inviter son ami d'enfance , Alain Monsignac, pour assister à la séance et démasquer les soit disant prophéties du charlatan. Le médium Collas , en pleine séance, prédit la mort D' Alain en lui agrippant le bras. Puis il s'effondre en crachant de l'eau de mer.. Martial, le personnage principal n'y croira pas et reprendra le cours de sa vie jusqu'à ce qu'il reçoit la terrible nouvelle... la mort de son ami.. Alain passionné de la mer était un navigateur hors pair. Il fût retrouvé mort, avec son... Voilà un roman vraiment très passionnant. Encore une fois j'ai été bluffée par l'histoire. Je ne connaissais pas l'auteur et je me suis aperçue qu'il y a un autre livre paru avant qui s' intitule " le diable sur les épaules ", avec les 2 mêmes protagonistes principaux de l'histoire : Martial et Camille. Je ne peux donc que me fier à ma lecture de celui-ci et peut être ne pas tout comprendre du passé mais bien uniquement de ce roman. L'histoire, brièvement se passe en 1925,Martial De la Boissière, vivant dans un manoir , assiste un jour à une séance de représentation du nouveau médium se prenommant Collas. Cette réunion privée s' appelant cercle cardan, Martial décida d' inviter son ami d'enfance , Alain Monsignac, pour assister à la séance et démasquer les soit disant prophéties du charlatan. Le médium Collas , en pleine séance, prédit la mort D' Alain en lui agrippant le bras. Puis il s'effondre en crachant de l'eau de mer.. Martial, le personnage principal n'y croira pas et reprendra le cours de sa vie jusqu'à ce qu'il reçoit la terrible nouvelle... la mort de son ami.. Alain passionné de la mer était un navigateur hors pair. Il fût retrouvé mort, avec son bateau , entraînant avec lui sa belle-mère Marie- Gabrielle Lestage et fût accusé de malveillance et de meurtrier par le mari et les enfants de celle ci... Quel était le but de cette sortie en mer avec son gendre.. Tout le long de l'histoire, l'auteur nous invite à découvrir tout les secrets des protagonistes, à chercher qui, pourquoi, comment et dans quel but ?? Mme Lestage, fervente croyante, entourée de son mari Gustave qui ne se remet pas de la mort de son épouse et qui cherchera lui aussi à comprendre, avec l'aide de Martial. Les fils et filles de la défunte et sa nièce dans cet immense manoir, tous au comportement suspect dailleurs, des secrets qui referont surface peu à peu dans cette famille dissolue... Les fameux "naufragés hurleurs" appelleront le protagoniste a continuer son enquête et résoudre cette histoire pleine de rebondissements dont j'ai particulièrement aimé la trame qui nous emporte nous aussi dans des lieux inquiétants, des personnages bizarres, aux comportements suspects,à la limite du paranormal et nous amène à faire nos propres déductions tout le long à la manière d' Agatha Christie et de Sherlock Holmes!!!! La fin est vraiment captivante,d'ailleurs la phrase " élémentaire mon cher watson" est bien appropriée
    Lire la suite
    En lire moins
  • Guillangers Posté le 3 Mai 2020
    1925, Martial vie dans son manoir et mène des enquêtes dans le monde du spiritisme pour dénoncer les charlatans. Il demande à son ami d’enfance de l’aider sur son enquête en cours. Mais le médium prédit un naufrage. Hélas la prédiction se réalise. Martial rejoint l’île de Brehat pour enquête sur la mort de son ami à la demande du père de celui-ci. Il rencontre la belle famille de son ami décédé. Une famille de notable un particulière, ou le père mène ses affaires et sa famille à la baguette. Une histoire prenante, une enquête mystérieuse et bien menée par l’auteur. L’univers de la croyance et d’une île presque isolée donne un univers particulier à cette enquête...
  • aliasdam Posté le 30 Mars 2020
    Dans les années 20, un homme enquête sur la mort de son plus vieil ami sur une petite ile de Bretagne. Après un début chaotique pour présenter le contexte historique et les différents personnages, l'intrigue se révèle intéressante au bout de 50 pages. Une sorte de huis-clos en plein sur une petite île sujette aux tempêtes, des secrets familiaux, une sorcière locale, Les naufragés hurleurs trouve aisément son rythme de croisière. L'auteur s'inspire d'Agatha Christie Robert Goddard pour une enquête parsemée de facilités mais parsemée de retournements de situation. On pouvait s'attendre à un roman sur les médiums sciences occultes vu le premier chapitre. Que nenni. Personnages double face, secrets de polichinelle, famille bourgeoise, Christian Carayon instaure un climat délétère dans une histoire de meurtre familial. Cliché peut-être, mais ce livre se dévore au coin du feu un dimanche pluvieux. Mais qui correspond parfaitement à l'ambiance du livre.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !