Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823847475
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Naufragés hurleurs

Date de parution : 06/02/2020
« Il y en avait pour croire que l’année 1925 serait la dernière du monde tel qu’on le connaissait. »
Martial de la Boissière vit à l’écart de la société, protégé par les hauts murs de son manoir. Quand il en sort, c’est pour assister aux réunions du Cercle Cardan, toujours...
« Il y en avait pour croire que l’année 1925 serait la dernière du monde tel qu’on le connaissait. »
Martial de la Boissière vit à l’écart de la société, protégé par les hauts murs de son manoir. Quand il en sort, c’est pour assister aux réunions du Cercle Cardan, toujours prêt à démasquer ceux qui se nourrissent de l’engouement pour les sciences occultes, des charlatans sans honneur. Sa prochaine mission : assister à une représentation du nouveau médium à la mode, Collas. Accompagné de son ami Alain, Martial se rend à Paris. Mais l’expérience tourne court : en pleine séance, le médium agrippe le bras d’Alain pour lui crier de s’enfuir avant de s’effondrer en crachant de l’eau de mer.
Ce qui paraît alors un stratagème grossier à Martial va se transformer en tragique prédiction quand il apprendra quelque temps plus tard la mort de son ami. Marin émérite, il a pourtant péri dans un accident de voilier au large de l’île de Bréhat.
Et si, derrière les ombres d’une prophétie, se cachaient de terribles secrets ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823847475
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Guillangers Posté le 3 Mai 2020
    1925, Martial vie dans son manoir et mène des enquêtes dans le monde du spiritisme pour dénoncer les charlatans. Il demande à son ami d’enfance de l’aider sur son enquête en cours. Mais le médium prédit un naufrage. Hélas la prédiction se réalise. Martial rejoint l’île de Brehat pour enquête sur la mort de son ami à la demande du père de celui-ci. Il rencontre la belle famille de son ami décédé. Une famille de notable un particulière, ou le père mène ses affaires et sa famille à la baguette. Une histoire prenante, une enquête mystérieuse et bien menée par l’auteur. L’univers de la croyance et d’une île presque isolée donne un univers particulier à cette enquête...
  • aliasdam Posté le 30 Mars 2020
    Dans les années 20, un homme enquête sur la mort de son plus vieil ami sur une petite ile de Bretagne. Après un début chaotique pour présenter le contexte historique et les différents personnages, l'intrigue se révèle intéressante au bout de 50 pages. Une sorte de huis-clos en plein sur une petite île sujette aux tempêtes, des secrets familiaux, une sorcière locale, Les naufragés hurleurs trouve aisément son rythme de croisière. L'auteur s'inspire d'Agatha Christie Robert Goddard pour une enquête parsemée de facilités mais parsemée de retournements de situation. On pouvait s'attendre à un roman sur les médiums sciences occultes vu le premier chapitre. Que nenni. Personnages double face, secrets de polichinelle, famille bourgeoise, Christian Carayon instaure un climat délétère dans une histoire de meurtre familial. Cliché peut-être, mais ce livre se dévore au coin du feu un dimanche pluvieux. Mais qui correspond parfaitement à l'ambiance du livre.
  • LaBelettre Posté le 20 Mars 2020
    Ah Bréhat...l'Île aux Fleurs, sa douceur de vivre et...ses disparitions... Voici un polar très efficace et je le recommande à toute personne désireuse de plonger littéralement dans une enquête au cadre très séduisant. Sur cette île, en 1925, nous baignons dans une atmosphère mystérieuse comme cette brume ombrageuse qui entoure la demeure de la riche famille Lestage. En effet, alors qu'Alain Monsignac -marin chevronné- raccompagne sa belle-mère sur l'île, le navire fait naufrage. Est-ce un accident ? Un meurtre ? Ou l'oeuvre de forces maléfiques ? Et cette femme rousse aux charmes magnétiques, serait-elle la sorcière que tout le monde montre du doigt ou juste une femme trop libre pour cette île ? Pour honorer la mémoire de son ami et faire éclater la vérité, Martial de la Boissière va s'efforcer de lever le voile sur cette tragédie. Membre d'une société visant à démonter les phénomènes ésotériques, Martial se verra rapidement confronté à des phénomènes bousculant sa rationalité. Personnage de sang-froid, curieux mais parsemé de zones d'ombres, il est très convainquant tout comme les autres protagonistes peuplant ce roman. Si je m'attendais davantage à une histoire ésotérique, j'ai été séduite par les multiples rebondissements de ce polar à la construction somme toute... Ah Bréhat...l'Île aux Fleurs, sa douceur de vivre et...ses disparitions... Voici un polar très efficace et je le recommande à toute personne désireuse de plonger littéralement dans une enquête au cadre très séduisant. Sur cette île, en 1925, nous baignons dans une atmosphère mystérieuse comme cette brume ombrageuse qui entoure la demeure de la riche famille Lestage. En effet, alors qu'Alain Monsignac -marin chevronné- raccompagne sa belle-mère sur l'île, le navire fait naufrage. Est-ce un accident ? Un meurtre ? Ou l'oeuvre de forces maléfiques ? Et cette femme rousse aux charmes magnétiques, serait-elle la sorcière que tout le monde montre du doigt ou juste une femme trop libre pour cette île ? Pour honorer la mémoire de son ami et faire éclater la vérité, Martial de la Boissière va s'efforcer de lever le voile sur cette tragédie. Membre d'une société visant à démonter les phénomènes ésotériques, Martial se verra rapidement confronté à des phénomènes bousculant sa rationalité. Personnage de sang-froid, curieux mais parsemé de zones d'ombres, il est très convainquant tout comme les autres protagonistes peuplant ce roman. Si je m'attendais davantage à une histoire ésotérique, j'ai été séduite par les multiples rebondissements de ce polar à la construction somme toute classique (un peu façon Agatha Christie) mais entraînante. Enfin j'adore les passages où il est questions de plantes et de poisons mais..chut..à vous de rendre à Bréhat, bon voyage !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Killing79 Posté le 6 Mars 2020
    Ma découverte de Christian Carayon s’était faite avec « Torrents », un thriller psychologique rondement mené, qui m’avait retourné le cerveau. Dans ce nouveau roman apparaissent certaines similitudes avec le précédent. Il est une nouvelle fois question de la famille et de cadavres qui font ressortir le passé mais l’aventure est complètement différente. Dans une première partie, l’auteur approfondit l’environnement, les personnages, le contexte. Cette mise en place est assez dense et traîne un peu en longueur. Mais il ne faut pas lui en tenir rigueur. En effet, grâce à cette mise en situation détaillée, il nous imprègne des éléments nécessaires à la bonne compréhension de l’enquête. On assimile tous les tenants et les aboutissants afin d’appréhender au mieux l’énigme. Et dans la seconde partie, le récit s’accélère au rythme des révélations. Martial, l’enquêteur, commence à déterrer les cachotteries de chaque protagoniste. Le tableau prend donc forme au fur et à mesure. Mais comme d’habitude avec cet auteur, plus les éléments s’emboitent plus le lecteur s’éloigne de la vérité. Il nous manipule habillement pour mieux nous dérouter. En plus de l’intrigue maîtrisée, il nous entraîne dans une ambiance sombre. Sous sa belle plume, la mer, le vent, la pluie sont des acteurs importants... Ma découverte de Christian Carayon s’était faite avec « Torrents », un thriller psychologique rondement mené, qui m’avait retourné le cerveau. Dans ce nouveau roman apparaissent certaines similitudes avec le précédent. Il est une nouvelle fois question de la famille et de cadavres qui font ressortir le passé mais l’aventure est complètement différente. Dans une première partie, l’auteur approfondit l’environnement, les personnages, le contexte. Cette mise en place est assez dense et traîne un peu en longueur. Mais il ne faut pas lui en tenir rigueur. En effet, grâce à cette mise en situation détaillée, il nous imprègne des éléments nécessaires à la bonne compréhension de l’enquête. On assimile tous les tenants et les aboutissants afin d’appréhender au mieux l’énigme. Et dans la seconde partie, le récit s’accélère au rythme des révélations. Martial, l’enquêteur, commence à déterrer les cachotteries de chaque protagoniste. Le tableau prend donc forme au fur et à mesure. Mais comme d’habitude avec cet auteur, plus les éléments s’emboitent plus le lecteur s’éloigne de la vérité. Il nous manipule habillement pour mieux nous dérouter. En plus de l’intrigue maîtrisée, il nous entraîne dans une ambiance sombre. Sous sa belle plume, la mer, le vent, la pluie sont des acteurs importants de la tragédie. Ces éléments déchainés, teintés d’une pointe de magie, ajoute une tension supplémentaire et un côté angoissant à l’histoire. Avec la lecture de « Les naufragés hurleurs », j’ai été ravi de retrouver le style de Christian Carayon. Il a un véritable savoir-faire pour créer des atmosphères avec lenteur. On entre dans le cocon familial, on creuse, jusqu’à ce que les secrets enfouis viennent dynamiter la prétendue sérénité de la communauté. Christian Carayon consolide tout le bien que je pensais de lui. Dans un univers inquiétant, il nous offre une intrigue intime, bien ficelée et pleine de rebondissements.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CaroDts Posté le 4 Mars 2020
    Une prédiction, une vision dans un cercle secret en 1925. Martial et Alain, les deux amis n'y croient pas, enfin aucun ne veut avouer le contraire. Chacun reprend sa vie jusqu'à ce que Martial reçoive un appel lui annonçant la mort tragique d'Alain décédé en mer alors qu'il était allé chercher sa belle-mère. Martial a du mal à y croire, son ami était un excellent navigateur. Martial décide donc de mener l'enquête en se rendant sur l'île  où vivent les proches et la belle famille d'Alain. Une enquête qui mènera Martial sur les pas d'Elisabeth"la sorcière de l'île" que tout accuse, comme tous les autres puisque tout le monde a un comportement étrange... Que s'est-il passé?  Entre l'ensorcelée et Hercule Poirot, un roman qui prend le lecteur et ne le lâche qu'à la fin comme échoué après une tempête. Un roman à découvrir car aussi bon que les précédents de l'auteur.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !