Lisez! icon: Search engine
Gründ
EAN : 9782700032352
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 240
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les petites filles modèles

Collection : Lectures de toujours
Date de parution : 14/04/2011

De charmantes petites filles!

Modèles, Camille et Madeleine de Fleurville le sont assurément ! Âgées de 8 et de 7 ans, ces deux sœurs sont si bonnes, si généreuses et si aimables qu'à leur contact la petite Marguerite de Rosbourg, qui vit avec elles au château, apprend à modérer ses emportements. Même Sophie, la malheureuse orpheline battue par sa belle-mère Madame Fichini et dont les bêtises sont innombrables (et mémorables !), tentera de progresser pour plaire à ses douces amies…

EAN : 9782700032352
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 240
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ambrefontainenoel Posté le 27 Novembre 2019
    Que Madeleine et Camille sont parfaites! J’aimerais tant que ma sœur soit comme ça😂
  • Flocava1 Posté le 13 Août 2019
    Je les ai beaucoup aimées ces petites filles modèles et en même temps tellement loin de moi et parfois je ne les comprenais pas... un beau livre
  • vassia7178 Posté le 22 Mars 2019
    Classique de la Comtesse de Ségur comme les malheurs de Sophie (autobiographiques).
  • Virber Posté le 13 Février 2019
    ce sont les livres qui me faisaient rêver dans mon enfance
  • Prudence Posté le 14 Novembre 2018
    La Comtesse de Ségur se positionnait contre les VEO (Violences Éducatives Ordinaires) de son époque. Un des termes récurrents dans ces livres et que l'on retrouve particulièrement développé dans celui-ci est que la violence et la méchanceté envers les enfants les rend "indociles", "méchants", rebelles, menteurs. Elle l'exprime très bien: "Elle vivait heureuse chez ses amies; chaque journée passée avec ces enfants modèles la rendait meilleure et développait en elle tous les bons sentiments que l'excessive sévérité de sa belle-mère avait comprimés et presque détruits. " et elle exprime également la souffrance de Sophie qui dissimule, cache, ment car elle a peur, et elle souffre: "Je sais que je suis méchante; mais, ajouta-t-elle en fondant en larmes, je suis si malheureuse!" Il s'agit d'un livre court, facile à lire et intéressant que j'ai beaucoup apprécié.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER GRÜND JEUNESSE
Ne manquez aucune information sur notre catalogue jeunesse !