RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Parapsychologie : le Dossier

            12-21
            EAN : 9782823803402
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Parapsychologie : le Dossier
            Les Acteurs - La Science - La Recherche

            ,

            Date de parution : 13/09/2012

            La parapsychologie peut-elle faire l’objet d’une approche véritablement scientifique ? Sans conteste, répondent les auteurs de cet essai qui, preuves à l’appui, passent en revue les différents thèmes de la discipline.
            De A comme Animaux à Z comme Zététique, en passant par F comme Fantômes, H comme Hypnose et R...

            La parapsychologie peut-elle faire l’objet d’une approche véritablement scientifique ? Sans conteste, répondent les auteurs de cet essai qui, preuves à l’appui, passent en revue les différents thèmes de la discipline.
            De A comme Animaux à Z comme Zététique, en passant par F comme Fantômes, H comme Hypnose et R comme Radiesthésie, ils montrent, démontrent et infirment au besoin la réalité intrinsèque des phénomènes parapsychologiques, non sans s’arrêter, étape après étape, aux personnalités – chercheurs et acteurs – ayant contribué à l’approfondissement du sujet.
            Autant d’approches et de pistes de réflexion qui font de cet ouvrage entièrement revu et augmenté un texte résolument fondateur.

            Préface de Stéphane Allix

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782823803402
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            12-21
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • colimasson Posté le 17 Novembre 2014
              En essayant de se montrer les plus objectifs possibles, les auteurs de ce livre réunissent les informations nécessaires à une découverte et à une compréhension des phénomènes parapsychologiques les plus courants. Afin de parer aux critiques sceptiques, les démonstrations s’appuient le plus souvent sur les expériences pratiques menées en laboratoires. La deuxième partie se montrera plus intéressante en présentant une liste des grands personnages, phénomènes et expérimentations ayant trait à la parapsychologie. L’impression résultant à l’issue de la lecture de cet ouvrage est celle d’un profond soulagement. Ses auteurs tiennent des propos modérés et justifiés dans l’objectif de rendre à la parapsychologie toute la crédibilité qu’elle mérite. Joseph B. Rhine avait déjà commencé à la solidifier en mettant en place une méthode d’expérimentation statistique dont la validité a été entièrement reconnue par Burton Camp. D’autres ont suivi en mettant au point le Global Consciousness Project, censé analyser les dérèglements statistiques précédant les grands évènements d’ordre mondial, ou des générateurs de nombres aléatoires tels que le tychoscope, reconnu notamment pour son expérience avec les poussins. Ces procédés sont reconnus comme pertinents par les auteurs de l’ouvrage car ils satisfont aux exigences de la méthode expérimentale scientifique. On sait cependant que... En essayant de se montrer les plus objectifs possibles, les auteurs de ce livre réunissent les informations nécessaires à une découverte et à une compréhension des phénomènes parapsychologiques les plus courants. Afin de parer aux critiques sceptiques, les démonstrations s’appuient le plus souvent sur les expériences pratiques menées en laboratoires. La deuxième partie se montrera plus intéressante en présentant une liste des grands personnages, phénomènes et expérimentations ayant trait à la parapsychologie. L’impression résultant à l’issue de la lecture de cet ouvrage est celle d’un profond soulagement. Ses auteurs tiennent des propos modérés et justifiés dans l’objectif de rendre à la parapsychologie toute la crédibilité qu’elle mérite. Joseph B. Rhine avait déjà commencé à la solidifier en mettant en place une méthode d’expérimentation statistique dont la validité a été entièrement reconnue par Burton Camp. D’autres ont suivi en mettant au point le Global Consciousness Project, censé analyser les dérèglements statistiques précédant les grands évènements d’ordre mondial, ou des générateurs de nombres aléatoires tels que le tychoscope, reconnu notamment pour son expérience avec les poussins. Ces procédés sont reconnus comme pertinents par les auteurs de l’ouvrage car ils satisfont aux exigences de la méthode expérimentale scientifique. On sait cependant que ce critère n’est pas entièrement applicable au domaine parapsychologique, mais ce problème n’est pas évoqué dans le livre. Nous n’aurons qu’une intuition de la limite du cadre expérimental classique lorsque les auteurs se demanderont par exemple comment procéder à une analyse scientifique des personnes se réclamant capables de dons de perception extra-sensorielle. Les dons qui surviennent, inexplicables, à la manière d’une crise chez un sujet psychotique, peuvent-ils faire l’objet d’une étude rationnelle ? Si beaucoup de prétendus voyants n’hésitent pas à recourir à la prestidigitation, reste qu’un petit pourcentage d’entre eux semblent réellement dotés de capacités hors-du-commun. Par exemple, à propos de Nina Kuligina, Rémy Chauvin a noté que « les phénomènes [de PK] s’accompagnaient de modifications physiologiques surprenantes : cœur atteignant 240 battements par minute, importante perte de poids (jusqu’à 2 kilos), augmentation du taux de sucre sanguin… Le tracé électro-encéphalographique de Nina Kuligina était également modifié et montrait une intense activité des parties primitives du cerveau ». Concernant les expériences de télékinésie produites par Jean-Pierre Girard : « Non seulement Girard a tordu le métal, mais surtout il a obtenu des effets dont la réalisation exclut totalement l’emploi de compétences d’illusionniste. Jean-Pierre Girard, en effet, a transformé à diverses reprises la structure interne du métal, ce qui ne peut se constater qu’au microscope électronique, et modifié sa dureté ». Un petit dernier pour la route ? Rapportons cette observation intéressante ayant trait au guérisseur Louis Puech : « Une photo réalisée en 1981 sur une pellicule infra-rouge montre, côte à côte, la main de l’un d’entre nous (Yves Lignon) donnant l’impression d’être en cire –ce qui est normal dans ces conditions techniques- et celle du regretté Louis Puech, un guérisseur de la région de Nîmes, blanche et lumineuse comme une lampe en opaline. » Si ceux-ci ont également parfois recours à la prestidigitation lors de leurs performances télévisées, les auteurs essaient de l’expliquer par leur crainte de ne pas pouvoir déclencher sur demande les phénomènes qui font leur réputation. Les phénomènes parapsychologiques ne peuvent pas être ramenés à un spectacle de cirque mais lorsqu’ils constituent un facteur d’ascension sociale et de reconnaissance médiatique, il peut être tentant d’avoir recours à des ruses pour reproduire artificiellement, au moment voulu, ce qui ne survient peut-être qu’occasionnellement et sans règles le reste du temps. On peut l’admettre. Enfin, aux sceptiques qui n’en démordraient pas, les auteurs de l’ouvrage adressent ce message plein de bon sens : « En luttant férocement contre ceux qui considèrent que la parapsychologie est une discipline scientifique sérieuse, quelques grands cerveaux prennent une grave responsabilité. Ils provoquent une coupure profonde entre les scientifiques et l’ensemble de leurs concitoyens ; leurs prises de position sont inutiles et dangereuses parce qu’elles ne font pas le poids face à ce que ressent celui qui a vécu, par exemple, un rêve prémonitoire confirmé par les faits. Vouloir alors imposer à la Science de se détourner, c’est faciliter l’activité des charlatans. » Rémy Chauvin n’avait-il pas dit lui-même que le comportement le plus irrationnel n’était pas l’intérêt qu’on peut éprouver à étudier la parapsychologie, mais l’adhésion impitoyable à un refus inconditionnel de ses phénomènes ?
              Lire la suite
              En lire moins
            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !